•   
  •   

Entreprise Danone dit stop au géant chinois des produits laitiers

08:45  01 mars  2021
08:45  01 mars  2021 Source:   capital.fr

Vivendi : l'action s'envole avec l'entrée en Bourse annoncée d'Universal Music

  Vivendi : l'action s'envole avec l'entrée en Bourse annoncée d'Universal Music Le titre du géant des médias profite à plein de la future introduction en Bourse de sa filiale Universal Music Group. L'action Vivendi dépasse ainsi les 30 euros à la mi-journée. L'action Vivendi était attendue ce lundi 15 février et elle ne déçoit pas. Le titre du géant des médias s'est envolé à l'ouverture de la Bourse de Paris pour dépasser les 30 euros et afficher une hausse de 16% à 12h00. Une montée en flèche qui suit l'annonce, samedi 13 février, de l'introduction en Bourse future de la filiale de Vivendi, Universal Music Group (UMG), et de la distribution à venir de 60% du capital à ses actionnaires.

Danone dit stop au géant chinois des produits laitiers © Bloomberg / Contributeur / Getty Images Danone dit stop au géant chinois des produits laitiers

Le fleuron agroalimentaire français a annoncé sa décision alors qu'un conseil d'administration est convoqué, lundi 1er mars, au moment où son PDG fait face à une fronde des actionnaires.

C'est la fin d'une aventure pour Danone. Le groupe agroalimentaire a annoncé, dimanche 28 février, vouloir céder d'ici à la fin de l'année sa participation de près de 10% dans le géant chinois des produits laitiers Mengniu. Cette annonce intervient à quelques heures d'un conseil d'administration de Danone, convoqué au moment où le PDG du fleuron français de l'agroalimentaire, Emmanuel Faber, fait face à une fronde d'actionnaires.

Déjà plus de 1.000 rappels de produit pour du sésame contaminé

  Déjà plus de 1.000 rappels de produit pour du sésame contaminé De nombreux produits à base de graines de sésame en provenance d'Inde sont retirés des rayons car ils contiennent de l'oxyde d'éthylène, classé cancérogène.L'affaire remonte au 9 septembre 2020, quand "un opérateur italien détecte que des graines de sésame importées d'Inde comportent des résidus d'oxyde d'éthylène, une substance active" interdite pour les usages alimentaires dans l'Union européenne depuis 1991, détaille le rapport du sénateur.

Chez Danone, on insiste toutefois sur le fait que cette opération était sur les rails "depuis plusieurs mois". Pour céder ses parts dans le géant chinois, Danone va dans un premier temps convertir sa participation indirecte dans Mengniu en une participation directe, suite à un accord conclu avec COFCO Dairy Investments Limited, a expliqué le groupe dans un communiqué.

La Chine, un pays stratégique

"Une fois finalisée, cette conversion (...) permettra à Danone de posséder une participation directe de 9,8% dans Mengniu. Une cession par Danone de sa participation dans Mengniu pourrait dès lors intervenir en 2021, au travers d'une ou plusieurs opérations, en fonction des conditions de marché", ajoute-t-il.

>> A lire aussi - Danone : après Bluebell Capital, le fonds Artisan Partners met la pression !

Beyond Meat, le géant de la viande vegan, s'associe à plusieurs enseignes de fast-food

  Beyond Meat, le géant de la viande vegan, s'associe à plusieurs enseignes de fast-food L'entreprise, spécialisée dans les steaks et saucisses à base d'aliments végétaux, a signé des partenariats "stratégiques" avec McDonald's et Yum! Brands.Beyond Meat va être le principal fournisseur du steak contenu dans le McPlant, le hamburger à base de plantes actuellement en phase de test dans les restaurants McDonald's à travers le monde. Les deux groupes, qui collaborent depuis 2019, envisagent aussi d'explorer et de développer ensemble d'autres plats et produits, comme des options de poulet, porc, et œufs à base de plantes, ajoutent-ils. L'objectif est de permettre à McDonald's d'offrir une large gamme de produits végétaux.

Cette cession "se traduira alors par un retour significatif pour nos actionnaires, alors même que nous continuons à développer nos plateformes opérationnelles en Chine, un pays stratégique pour Danone", a commenté Jürgen Esser, le directeur financier de Danone.

"En ligne avec l'allocation disciplinée par Danone de son capital, les produits attendus de l'opération, une fois achevée, seront retournés dans leur majorité aux actionnaires au travers d'un programme de rachat d'actions", poursuit le communiqué.

Pas de retrait

"La participation indirecte de Danone dans le capital de Mengniu a actuellement une valeur comptable d'environ 850 millions d'euros et a contribué, en 2019, au résultat net courant des sociétés mises en équivalence à hauteur de 57 millions d’euros", indique le document.

>> A lire aussi - Pernod Ricard : le retour de la croissance en Chine, en Inde et aux Etats-Unis est “très encourageant”

Danone : 5 choses que vous ne saviez peut-être pas

  Danone : 5 choses que vous ne saviez peut-être pas Management, "patriotisme économique", "entreprise à missions" Visé par des investisseurs activistes, Danone présente un profil quelque peu atypique, parmi nos multinationales. Tour d'horizon.Si Danone détaille assez peu ses résultats par régions, la zone Europe/Amérique du Nord a réalisé un chiffre d'affaires de 13,4 milliards d'euros l'an dernier, contre 10,2 milliards pour "le reste du monde". Le groupe est aussi solidement implanté en Chine. En 2018, ce pays a représenté son premier marché pour son pôle de nutrition spécialisée, devant le Royaume-Uni et la France, en raison de la très forte demande pour le lait infantile.

"Danone reste engagé dans son développement en Chine, où nous avons notamment une importante activité de lait infantile. L'opération Mengniu ne signifie absolument pas un retrait de Chine mais s'inscrit dans le cadre de la revue stratégique de portefeuille lancée en octobre dernier", a-t-on également indiqué chez Danone.

Le fleuron agroalimentaire français était entré au capital de Mengniu, coté à la Bourse de Hong Kong, en 2013 avec une première participation de 4%, qu'il avait fait monter jusqu'à 10% l'année suivante. Cette entrée au capital s'était faite via la création d'une coentreprise avec l'entreprise publique chinoise COFCO, l'actionnaire principal de Mengniu, détenue à 51% par ce dernier et à 49% par Danone.

Chine. Alibaba bientôt condamné à une amende de plus de 975 millions de dollars ? .
Alibaba pourrait prochainement avoir à régler une amende dépassant 975 millions de dollars, le montant jusqu’ici inégalé de la sanction financière infligée par Pékin à l’Américain Qualcomm, en 2015. Les autorités de régulation financière du pays soupçonnent le géant de l’e-commerce de pratiques déloyales en matière de concurrence. Une enquête a été lancée en décembre dernier. Les autorités chinoises pourraient bientôt infliger à Alibaba une amende exceptionnelle pour non-respect des lois anticoncurrentielles. L’Administration nationale de la régulation des marchés et le géant du e-commerce ne se sont pas exprimés sur le sujet.

usr: 2
C'est intéressant!