•   
  •   

Entreprise Dans le rouge, Edenred verse un dividende en hausse et s'effondre en Bourse

13:48  02 mars  2021
13:48  02 mars  2021 Source:   latribune.fr

Vivendi : l'action s'envole avec l'entrée en Bourse annoncée d'Universal Music

  Vivendi : l'action s'envole avec l'entrée en Bourse annoncée d'Universal Music Le titre du géant des médias profite à plein de la future introduction en Bourse de sa filiale Universal Music Group. L'action Vivendi dépasse ainsi les 30 euros à la mi-journée. L'action Vivendi était attendue ce lundi 15 février et elle ne déçoit pas. Le titre du géant des médias s'est envolé à l'ouverture de la Bourse de Paris pour dépasser les 30 euros et afficher une hausse de 16% à 12h00. Une montée en flèche qui suit l'annonce, samedi 13 février, de l'introduction en Bourse future de la filiale de Vivendi, Universal Music Group (UMG), et de la distribution à venir de 60% du capital à ses actionnaires.

Selon le PDG du groupe Bertrand Dumazy, cité dans le communiqué, Edenred a © Fournis par La Tribune Selon le PDG du groupe Bertrand Dumazy, cité dans le communiqué, Edenred a "pu limiter l'impact de la crise sanitaire au premier semestre, renouer avec la croissance dès le troisième trimestre et globalement enregistrer de solides performances financières sur l'année".

[Article publié le 2 mars à 8:38, mis à jour avec cours de Bourse à 9:30 puis 10:28]

La société française de services prépayés Edenred, maison mère de Ticket Restaurant, a vu son bénéfice net reculer de 23,7% à 238 millions d'euros en 2020, affecté par les restrictions sanitaires liées à la crise sanitaire et des effets de change défavorables.

Carrefour: un résultat net plombé par le Covid, mais des ventes dynamiques

  Carrefour: un résultat net plombé par le Covid, mais des ventes dynamiques Les ventes ont fortement crû au Brésil, en Espagne et en France, en raison des mesures de confinement. "Après presque 10 ans d'option de dividende en titres", Carrefour propose un dividende en numéraire au titre de l'exercice 2020.Par ailleurs, Carrefour, "après presque 10 ans d'option de dividende en titres", s'est dit jeudi "en position de normaliser sa politique de dividende" et propose un dividende au titre de l'exercice 2020 à 0,48 euro par action, "intégralement versé en numéraire". Il sera soumis à l'approbation de l'Assemblée Générale, prévue le 21 mai 2021.

De leur côté, les revenus du groupe présent dans 46 pays, ont reculé de 9,9% à 1,46 milliard d'euros l'an dernier, toujours du fait de la pandémie de Covid-19, selon un communiqué publié mardi.

Quant à l'excédent brut d'exploitation (Ebitda), il a baissé de 13,2% à 580 millions d'euros.

Le groupe dit avoir retrouvé la croissance au troisième trimestre

Edenred "a démontré sa capacité à croître fortement en début d'année, puis à limiter l'érosion de ses revenus au plus fort de la crise sanitaire, grâce notamment à la forte digitalisation de ses solutions, avant de retrouver le chemin de la croissance dès le troisième trimestre", commente le groupe.

Le chiffre d'affaires opérationnel - hors revenus purement financiers -, qui représente l'essentiel des revenus d'Edenred, a lui reculé de 9,4% à 1,42 milliard d'euros.

HSBC cible les pertes d'emplois et se concentre sur l'Asie alors que les bénéfices annuels chutent de 34%

 HSBC cible les pertes d'emplois et se concentre sur l'Asie alors que les bénéfices annuels chutent de 34% HSBC dit qu'elle doit supprimer des emplois pour économiser de l'argent et se concentrer sur la création de revenus en Asie après avoir signalé une baisse de 34% des bénéfices annuels avant impôts à 6,2 milliards de livres sterling pendant 2020.

Selon le PDG du groupe Bertrand Dumazy, cité dans le communiqué, Edenred a "pu limiter l'impact de la crise sanitaire au premier semestre, renouer avec la croissance dès le troisième trimestre et globalement enregistrer de solides performances financières sur l'année".

Deux pôles sur trois dans le rouge, mais dividende en hausse

Par métier, les "avantages aux salariés" - Ticket Restaurant, Ticket Cesu (chèques emploi service préfinancés), etc. -, ont vu leur chiffre d'affaires opérationnel reculer de 10,3% à 874 millions d'euros.

Quant aux "solutions de mobilité professionnelle", deuxième pôle, elles affichent une baisse de 13,2% à 355 millions d'euros.

Enfin les "solutions complémentaires" (paiement aux entreprises, programmes sociaux publics...), dernier pôle d'activité, ont en revanche vu leur chiffre d'affaires opérationnel progresser de 4,2% à 194 millions d'euros.

Le géant de l'intérim Adecco bascule dans le rouge en 2020

  Le géant de l'intérim Adecco bascule dans le rouge en 2020 Le groupe suisse, leader mondial du secteur du travail temporaire, a fini l'exercice 2020 sur une perte de 98 millions d'euros contre un résultat net de 727 millions d'euros un an plus tôt, et ce, malgré la reprise constatée au 4e trimestre. La crise et les confinements ont pesé lourd pour Adecco en 2020. Le géant helvète de l'intérim a bouclé l'année 2020 sur un résultat net négatif de 98 millions d'euros, malgré le redressement progressif du travail temporaire en fin d'exercice. En 2019, Adecco avait dégagé un bénéfice de 727 millions d'euros, a-t-il indiqué jeudi 25 février dans un communiqué.

Le groupe proposera néanmoins au titre de l'exercice 2020 un dividende de 0,75 euro par action, en hausse de +7,1% par rapport à l'exercice précédent, lors de son assemblée générale le 11 mai.

Une lourde chute en Bourse

Un peu après réception de ce communiqué ce matin, à l'ouverture de la Bourse de Paris, l'action Edenred SA [ticker : EDEN] qui, la veille encore était dans le vert, passe au rouge vif, en plongeant de 4,83% peu avant 10h, heure de Paris, à 45,10 euros. La maison mère de TIcket Restaurant signe ainsi la plus forte baisse du SBF 120 (l'indice boursiers de la place de Paris qui inclut les 40 valeurs du CAC 40 plus 80 valeurs des compartiments A et B d'Euronext) ce matin.

Pendant ce temps-là, l'indice CAC 40 naviguait dans le vert ce matin jusqu'à 5.806,42 points (+0,24%) vers 9h40, heure de Paris. Puis redescendait à nouveau sous la barre des 5.800 points un peu plus tard dans la matinée vers 10h20, d'environ -0,24% autour de 5 785 points.

Maisons du Monde bascule dans le rouge, plombé par les confinements .
Maisons du Monde a accusé des pertes sur 2020, la bonne orientation du e-commerce n'ayant pas pu compenser l'impact des périodes de confinement. Le géant de la déco et de l'ameublement table toutefois sur un rebond de résultats cette année. Maisons du Monde a payé un lourd tribut à la crise du Covid-19. Le géant de la déco et des meubles a accusé des résultats 2020 dégradés, l'essor du e-commerce n'ayant pas compensé l'impact de 12 semaines de confinement en Europe. Le groupe a accusé l'en dernier une perte nette de 16,1 millions d'euros.

usr: 0
C'est intéressant!