•   
  •   

Entreprise Covid-19. La Hongrie autorise un 2e vaccin chinois

18:50  22 mars  2021
18:50  22 mars  2021 Source:   ouest-france.fr

Le vaccin de Johnson & Johnson pourrait être autorisé d’ici la fin de la semaine

  Le vaccin de Johnson & Johnson pourrait être autorisé d’ici la fin de la semaine La Haute Autorité de Santé (HAS) pourrait rendre son avis sur le vaccin contre le Covid-19 de Janssen, filiale de Johnson & Johnson (J & J), d’ici la fin de la semaine, a déclaré lundi sa présidente. La Haute Autorité de Santé (HAS) pourrait rendre son avis sur le vaccin contre le coronavirus de Janssen, filiale de Johnson & Johnson (J & J), d’ici la fin de la semaine, « D’ici la fin de la semaine, le vendredi ou le samedi, on espère donner notre avis », a déclaré sur la chaîne LCI Dominique Le Guludec, faisant référence au vaccin de J & J.

Les autorités hongroises ont ce lundi 22 mars donné leur feu vert au vaccin de l’entreprise chinoise CanSino Biologics. Tout comme le vaccin de Sinopharm, déjà autorisé en Hongrie, il n’est pourtant pas validé par les instances européennes.

La Hongrie a donné son feu vert à un deuxième vaccin chinois non approuvé par le régulateur européen, alors qu’elle mène tambour battant sa campagne de vaccination contre le Covid-19 face à des contaminations et une mortalité records.

« Au cours des derniers jours, l’Institut national de la pharmacie (OGYEI) a validé » le produit développé par l’entreprise chinoise CanSino Biologics, commercialisé sous le nom « Convidecia », a annoncé ce lundi 22 mars la directrice générale de la Santé, Cecilia Muller.

Le projet de « passeport vert » ne concernera que les vaccins approuvés par le régulateur européen

  Le projet de « passeport vert » ne concernera que les vaccins approuvés par le régulateur européen Le projet de « passeport vert » numérique ne va concerner que les personnes vaccinées par un vaccin approuvé par le régulateur européen, a indiqué une responsable européenne, ce vendredi 12 mars. Ce qui exclut pour l’instant ceux de la Russie et de la Chine. Le projet de « passeport vert » numérique, qui doit être présenté par Bruxelles mercredi 17 mars, prendra en compte les seuls vaccins contre le Covid-19 approuvés par le régulateur européen, a déclaré vendredi 12 mars une responsable européenne, ce qui exclut pour l’instant ceu « Nous voulons créer un certificat numérique qui puisse faire état d’un test PCR n

Le vaccin chinois Sinopharm également autorisé en Hongrie

Ce vaccin avait reçu le mois dernier une autorisation conditionnelle de Pékin, permettant ainsi son déploiement en urgence. Il vient s’ajouter au sérum du laboratoire chinois Sinopharm, que la Hongrie est devenue en février le premier pays de l’Union européenne à utiliser, comme dans le cas du vaccin russe Spoutnik V.

Mme Muller a également fait état du feu vert accordé à Covishield : issu d’un transfert de technologie du laboratoire anglo-suédois AstraZeneca, il est produit en Inde et est essentiellement destiné aux pays en développement.

Orban fait bande à part

Avec cette annonce, la Hongrie élargit encore sa palette de vaccins, au-delà de ceux approuvés par l’Agence européenne des médicaments (EMA) : AstraZeneca/Oxford, Pfizer/BioNTech, Moderna et Johnson & Johnson (pas encore livré).

Succès et échecs, comment la pandémie a changé les labos pharmaceutiques

  Succès et échecs, comment la pandémie a changé les labos pharmaceutiques Face à la pandémie, qui sévit depuis plus d'un an déjà, les laboratoires pharmaceutiques se sont adaptés, certains avec succès, d’autres moins. Des performances racontées par leur cours de bourse. Un an de Covid pour les labos. Les performances boursières des entreprises pharmaceutiques sont-elles directement liées à leurs annonces de vaccins ou de traitements contre le Covid-19, ou les choses sont-elles plus complexes? Le point sur les gagnants, les perdants, et les autres.

Le Premier ministre Viktor Orban, qui ne cesse de critiquer le processus de validation et d’achat des vaccins par l’UE, jugé trop lent, a très vite fait bande à part en se tournant vers Moscou et Pékin.

Pour accélérer le processus, le gouvernement a adopté en janvier un décret permettant d’homologuer tout vaccin qui a déjà été reçu par plus d’un million de personnes ou déjà approuvé par un autre pays « de confiance ».

16 % des Hongrois vaccinés

La Hongrie affiche désormais un des taux de vaccination les plus élevés de l’UE : près de 1,6 million d’habitants, soit 16 % de sa population, ont reçu au moins une dose, selon les données officielles.

Ce pays d’Europe centrale est durement frappé par la troisième vague : en 24 heures, il a recensé plus de 9.000 nouveaux cas et quasiment 200 décès, tandis que 11.276 malades étaient soignés dans les hôpitaux, du jamais vu depuis l’émergence de la pandémie au printemps 2020.

Pfizer et AZ Covid Jabs 'Très efficace' chez les personnes âgées: UK Étude .
Les vaccins Pfizer et Oxford-AstraZeneca ont été "très efficaces" dans la réduction des infections coronavirus et une maladie grave chez les personnes âgées en Grande-Bretagne, avec une réduction de plus de 80% En hospitalisation, les données officielles ont montré lundi.

usr: 0
C'est intéressant!