•   
  •   

Entreprise Les voitures-radar privées, c'est pour lundi et ça va flasher fort !

17:45  20 avril  2018
17:45  20 avril  2018 Source:   latribune.fr

Le Palais de Justice de Paris fait ses derniers cartons vers les Batignolles

  Le Palais de Justice de Paris fait ses derniers cartons vers les Batignolles EN IMAGES - Le déménagement historique est en cours pour que le tribunal de Paris quitte définitivement ses locaux historiques de l’Île de la Cité pour rejoindre le bâtiment flambant neuf de Renzo Piano dans le 17e arrondissement. Découvrez en images les locaux de départ et d’arrivée. © STEPHANE DE SAKUTIN/AFP Le ballet des cartons dans le Palais de justice, immortalisé le 11 avril.

Les premières voitures privées équipées de radars vont commencer lundi dans l'Eure à flasher les automobilistes en excès de vitesse, un dispositif qui sera étendu à toute la France métropolitaine d'ici à 2020, a annoncé vendredi l'État. est - pour - lundi - et - ca - va - flasher - fort -776145.html.

Les premières voitures privées équipées de radars vont commencer lundi dans l'Eure à flasher les automobilistes en excès de vitesse, un dispositif qui sera étendu à toute la France métropolitaine d'ici à 2020, a annoncé vendredi l'État. est - pour - lundi - et - ca - va - flasher - fort -776145.html.

Les amendes, retrait de permis, de points pour excès de vitesse vont pleuvoir dès lundi. Après expérimentation, la Sécurité routière concrétise donc l'externalisation des voitures-radars concédées au privé. Pourquoi : pour augmenter le temps de couverture radar du réseau routier. Comment : le seul chauffeur suffira (avant, un opérateur radar était requis). Combien : il n'y aura "pas de rétribution au nombre de flashs", mais au nombre de kilomètres). Qui : le concessionnaire retenu est Mobicom (filliale de Challancin, 7.000 collaborateurs, qui oeuvre dans la propreté). Où : dans l'Eure d'abord, puis dans toute la France d'ici 2020.

L'État va reprendre à son compte une partie de la lourde dette de la SNCF

  L'État va reprendre à son compte une partie de la lourde dette de la SNCF Emmanuel Macron s'est engagé explicitement à ce que l'Etat reprenne une partie de la lourde dette de la SNCF dès 2020. A cet horizon-là, la dette devrait dépasser les 50 milliards d'euros.L'exécutif s'est engagé explicitement jeudi à reprendre une partie de la lourde dette de SNCF Réseau (le gestionnaire d'infrastructures), a priori dès 2020, date annoncée pour la naissance de la future version de la SNCF. À cet horizon-là, la dette, aujourd'hui de 46,6 milliards d'euros devrait avoir dépassé la barre des 50 milliards. Si rien n'est fait, elle devrait atteindre 62 milliards en 2026.

Ça va flasher . Les premières voitures privées équipées de radars vont commencer lundi dans l'Eure à flasher les automobilistes en excès de vitesse. L'idée est "d'augmenter la capacité de flasher ", a précisé Emmanuel Barbe.

Ça va flasher . Les premières voitures privées équipées de radars vont commencer lundi dans l'Eure à flasher les automobilistes en excès de vitesse.

  Les voitures-radar privées, c'est pour lundi et ça va flasher fort ! © Fournis par La Tribune

Les premières voitures privées équipées de radars vont commencer lundi dans l'Eure à flasher les automobilistes en excès de vitesse, un dispositif qui sera étendu à toute la France métropolitaine d'ici à 2020, a annoncé vendredi l'État.

"Le système va commencer à fonctionner lundi sur les routes de l'Eure avec cinq véhicules qui vont commencer à flasher", a expliqué Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière lors d'une conférence de presse à la préfecture à Évreux.

Il sera progressivement étendu à la Normandie avec 26 véhicules. L'objectif est que ces véhicules soient "opérationnels à l'été" pour la région, a précisé la délégation interministérielle, interrogée par un correspondant de l'AFP.

Logement social: une "bourse d'échanges" pour favoriser les déménagements au sein du parc

  Logement social: une Les locataires du parc social souhaitant déménager pour habiter un logement plus petit, plus grand ou plus abordable, auront accès à une "bourse d'échanges" dès septembre à Paris et à partir de 2019 à l'échelle de l'Ile-de-France, annonce le gouvernement. Les locataires des bailleurs sociaux adhérents à un "engagement-cadre en faveur de la mobilité résidentielle dans le parc social d'Île-de-France" signé lundi devront, lorsqu'ils souhaitent changer Les locataires des bailleurs sociaux adhérents à un "engagement-cadre en faveur de la mobilité résidentielle dans le parc social d'Île-de-France" signé lundi devront, lorsqu'ils souhaitent changer de logement, s'inscrire sur une plateforme interne

C ' est dans cette région que le dispositif remanié de ce mode de contrôle routier va , en effet, être lancé à compter de lundi . À terme, 383 véhicules avec radars intégrés, pouvant flasher les automobilistes circulant sur la même voie ou roulant de face, seront opérationnels.

Non, "le flash fonctionne de façon totalement invisible grâce à son dispositif infrarouge", assure la Sécurité routière. La voiture - radar , qui doit être insérée Le nombre de PV va -t-il exploser ? C ’ est ( fort ) probable. L’'idée est "d'augmenter la capacité de flasher ", explique Emmanuel Barbe, délégué

Augmentation considérable du temps de couverture radar des routes

À partir de 2019 et jusqu'en 2020, le dispositif sera déployé sur toute la France métropolitaine, avec "l'objectif d'avoir 383 véhicules opérationnels", selon la même source. Actuellement affectées aux gendarmes et aux policiers, ces voitures vont progressivement être transférées au privé, même si elles resteront propriété de l'État.

L'idée est "d'augmenter la capacité de flasher", a précisé M. Barbe. L'objectif assigné aux sociétés privées sera en effet de 08H00 par jour, tous les jours, y compris les jours fériés et la nuit, alors que le temps d'utilisation quotidien de ces véhicules est aujourd'hui de 01H30, selon la délégation.

Pas de rétribution au nombre de flashes

Mais il n'y aura "pas de rétribution au nombre de flashes", a assuré M. Barbe. "On rémunère la société uniquement pour conduire sur les itinéraires prévus par l'État. La rémunération est fondée uniquement sur le nombre de kilomètres à parcourir sur un mois donné", a souligné M. Barbe. Si la société effectue plus d'heures que demandé, elle "devra payer une lourde pénalité", précise l'Etat dans un communiqué.

Air France propose une hausse salariale de 12,5% sur 4 ans : "Indécent" pour les pilotes

  Air France propose une hausse salariale de 12,5% sur 4 ans : La dernière proposition de la direction portant sur une hausse de salaires de 7% entre 2018 et 2021 et de 12,5% en tenant compte de l'avancement automatique lié à l'ancienneté, est notamment rejetée par le syndicat des pilotes. La grève qui mobilise seulement un tiers des pilotes, 20% des hôtesses et stewards et 14% des personnels au sol continue ce mardi et ce mercredi. Demain soir, son coût s'élèvera à 220 millions d'euros.Présentée ce lundi soir pour mettre fin à la grève qui a déjà coûté 200 millions d'euros, la dernière proposition de hausse salariale de la direction (+2% en 2018, +5% de 2019 à 2021, soit 12,5% sur 4 ans en tenant compte de l'avancement automatique du GVT) va faire chou blanc.

Après un an de tests, cinq voitures - radars privées seront lancées le lundi 23 avril 2018 sur les routes Normandes avant de coloniser l'ensemble du réseau L’État voulait être certains que le système embarqué soit en capacité de flasher automatiquement les véhicules en fonction de la vitesse limite

C ’ est la première fois que des voitures - radar privées vont intervenir, et cela va être généralisé sur toute la France d’ici à 2020. Les médias ont une forte influence sur l’opinion et sont utilisés à des fins de manipulation du peuple. Qui fait des « fake news » ? Divers.

"L'objectif n'est pas de gagner de l'argent", a assuré M. Barbe.

Le marché normand a été attribué à la société Mobiom sélectionnée parmi 21 offres pour faire conduire des voitures-radar dans la région. Il s'agit d'une filiale de l'entreprise Challancin (propreté, sécurité, services à la personne) qui a réalisé 182 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017 et compte 7.000 collaborateurs.

On va regarder les Peugeot 508 d'un autre oeil

Les voitures-radar lancées dans l'Eure sont des Peugeot 308 mais celles qui circuleront lorsque le dispositif sera étendu seront de différents types, selon la Sécurité routière.

Le système est expérimenté depuis début 2017 dans l'Eure mais les voitures radars n'y circulaient jusqu'à présent qu'à blanc, sans flasher. Près de 50.000 km ont été parcourus lors de ces essais soit 900 heures de "roulage", selon l'État.

Des "problèmes techniques" non encore explicités

En septembre, la Sécurité routière avait annoncé les premières contraventions par voitures-radar privées pour fin 2017, mais ce lancement a dû être repoussé à la suite de "problèmes techniques", a indiqué M. Barbe au correspondant de l'AFP, sans plus de précisions.

Les véhicules radars confiés au privé sont équipés de caméras posées sur les plages avant et arrière du véhicule qui permettent de détecter automatiquement la vitesse maximum autorisée. Ils ne circuleront en effet qu'avec leur chauffeur à bord, alors qu'actuellement un fonctionnaire conduit tandis que l'autre relève la vitesse maximum autorisée.

Les vives critiques de l'association "40 millions d'automobilistes"

L'annonce de cette externalisation avait fait l'objet de vives critiques, notamment par l'association 40 millions d'automobilistes qui estimait que cette "privatisation des radars embarqués" n'avait "d'autre but que de générer d'importants revenus pour l'État". La Ligue de défense des conducteurs affiche plus de 427.000 signatures à sa pétition contre cette externalisation.

(Avec AFP)

Logement neuf: les mises en chantier en recul de 3,4% de janvier à mars .
Les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 3,4% de janvier à mars en France, comparé aux trois mêmes mois de 2017, tandis que le nombre de permis de construire baissait de 1,6%, a annoncé lundi le ministère de la Cohésion des territoires. Au cours de ces trois mois, les mises en chantier se sont élevées à 97.800 unités, tandis que le nombre de permis de construire délivrés sur la même période s'est établi à 113.600, précise le ministère dans un communiqué.Les mises en chantier ont pâti de la baisse du logement collectif (-5,6%), qui n'a pas été compensée par la progression de 2,9% du logement individuel (non groupé), toujours de janvier à mars.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!