•   
  •   

Entreprise Les radios françaises lancent leur propre appli

19:50  08 avril  2021
19:50  08 avril  2021 Source:   capital.fr

Immobilier : pourquoi les prix des logements neufs ne sont pas près de baisser

  Immobilier : pourquoi les prix des logements neufs ne sont pas près de baisser Dans son numéro de mars, le “Grand jury de la presse immobilière” (Radio immo) auquel participait Capital, recevait Olivier Salleron, le président de la Fédération française du bâtiment (FFB). L’occasion de dresser un bilan de santé du bâtiment, dans ce contexte pandémique. Quand le bâtiment va tout va, dit le proverbe… Et ce n’est pas franchement le cas en ce début d’année 2021. Invité dans le “Grand jury de la presse immobilière” (Radio immo), cette semaine, le président de la Fédération française du bâtiment (FFB), Olivier Salleron, a dressé un bilan de santé pour le moins chaotique du secteur, dans le contexte pandémique.

Les radios françaises lancent leur propre appli © DoGi/Getty Images Les radios françaises lancent leur propre appli

Des centaines de radios ont lancé une plateforme numérique commune, Radioplayer France, qui donne accès à la totalité de leurs contenus.

C'est du jamais-vu. Pour la première fois, des radios publiques et privées se sont alliées pour répondre à la concurrence des géants du Net et des services de streaming, en lançant une plateforme commune : Radioplayer. Disponible dès ce jeudi 8 avril, sur "tous les supports numériques" (smartphones, ordinateurs, enceintes et téléviseurs connectés...), l'application regroupe "plus de 200 radios et plus de 600 webradios", qui représentent plus de 90% de l'audience de la radio, a expliqué à la presse le directeur général de Radioplayer France, Yann Legarson.

Avec la fermeture de sa centrale thermique, Le Havre tourne la page du charbon

  Avec la fermeture de sa centrale thermique, Le Havre tourne la page du charbon C’est la fin d’une époque. La centrale à charbon est mise définitivement à l’arrêt ce mercredi 31 mars 2021. Alors que l’avenir de tous les salariés n’est pas encore assuré, retour sur une fermeture imposée par le gouvernement au nom de la transition écologique et de la lutte contre le réchauffement climatique. Les deux cheminées blanches font figure de repères dans le paysage havrais. Désormais, elles ne cracheront plus de fumée. Ce mercredi 31 mars 2021 marque la mise à l’arrêt définitif de la centrale thermique du Havre (Seine-Maritime).

Elle propose aussi "la plus grande offre de podcasts" avec "plus de 100.000 émissions ou chroniques", le tout en accès gratuit et illimité, et sans publicités autres que celles diffusées par les radios elles-mêmes, a-t-il ajouté. Comme sur les plateformes de streaming, un algorithme proposera aux utilisateurs des contenus personnalisés, en fonction de leurs habitudes d'écoute. Cette application, qui utilise une solution technologique déjà déployée dans 13 autres pays européens, est le fruit d'une initiative inédite des six principaux groupes de radio français, pour mieux peser face aux Gafa et aux autres intermédiaires, comme les agrégateurs et les services de streaming (Radioline, TuneIn...), qui contrôlent de plus en plus l'écoute numérique de la radio et l'écosystème des podcasts.

La Ville de Paris lance ses logements en accession sous bail réel solidaire

  La Ville de Paris lance ses logements en accession sous bail réel solidaire La Ville de Paris offrira dès mardi ses premiers logements en accession à 5.000 euros du m2, soit moitié moins cher que les prix du marché, à destination des familles de classe moyenne grâce au dispositif du bail réel solidaire (BRS), explique l'adjoint au logement Ian Brossat à l'AFP. La Foncière de la Ville de Paris (FDVP), organisme de foncier solidaire (OFS) permis par la loi Alur de 2014, gère cette nouvelle offre d'accession sociale à laLa Foncière de la Ville de Paris (FDVP), organisme de foncier solidaire (OFS) permis par la loi Alur de 2014, gère cette nouvelle offre d'accession sociale à la propriété en dissociant le foncier du bâti grâce au BRS.

>> A lire aussi - Sibyle Veil, P-DG de Radio France : "Nous voulons garder la main face aux géants du numérique"

"Journée historique"

Ces six groupes sont Altice (RMC), Lagardère (Europe 1), Les Indés radios (groupement de 130 radios), M6 (RTL...), NRJ et Radio France. Et d'autres stations ont déjà rejoint l'aventure dont Radio Classique et Radio Nova. "Cette journée est absolument historique : c'est la première fois que les acteurs publiques comme privés sont réunis pour répondre aux défis de notre média", a souligné Sibyle Veil, PDG de Radio France. Et "dans un univers de plus en plus concurrentiel avec les Gafa et les plateformes de streaming, nous devons être unis" et innover pour réinventer le poste de radio d'antan, a plaidé Jean-Eric Valli, président des Indés radios et de Radioplayer France.

Il s'agit aussi de s'adapter aux (r)évolutions des usages, alors que près de 8 millions d'auditeurs par jour écoutent la radio en numérique (sur un total de 40 millions), notamment en mobilité. Radioplayer est d'ailleurs accessible dans "des millions de voitures" connectées, et négocie avec "tous les constructeurs présents sur le marché européen", selon Yann Legarson, pour être intégrée directement dans leurs véhicules.

Courtepaille trouvera-t-elle enfin sa recette magique ? .
Les Gilets jaunes, les manifs retraite et surtout le Covid : la célèbre chaîne de steakhouses n'a pas résisté aux terribles mois écoulés. Mais cela faisait plusieurs années qu'elle vacillait. Buffalo Grill lance l'opération de la dernière chance. Avec son toit rond en chaume et sa cheminée si typiques, difficile de manquer le restaurant Courtepaille à la sortie de Cussy-les-Forges, dans l’Yonne, en direction d’Avallon. "C’était le plus ancien de cette chaîne encore en activité, relate le maire du village, Angelo Arena. Il a été ouvert en 1964.

usr: 0
C'est intéressant!