•   
  •   

Entreprise Le projet Hercule de réorganisation d'EDF ne conduira pas à une scission ou à une privatisation (PDG)

14:10  10 avril  2021
14:10  10 avril  2021 Source:   latribune.fr

NT LNG PROJET SET POUR BOOST JOINS LOCAL

 NT LNG PROJET SET POUR BOOST JOINS LOCAL Des centaines d'emplois devraient être créés après la création de la plus grande investissement économique privée du territoire du Nord au cours d'une décennie. © PR Panorama image Image Photo Les travaux sont définis à créer pour la NT après que Santos a confirmé que son projet de gaz de gaz ira de l'avant. Santos a confirmé son engagement financier auprès du projet de terrain de gaz Barossa de 3,6 milliards de dollars, qui sera situé à 300 km au nord de Darwin.

  Le projet Hercule de réorganisation d'EDF ne conduira pas à une scission ou à une privatisation (PDG) © Fournis par La Tribune

Le projet Hercule de réorganisation des activités d'EDF n'est pas "enlisé" et fait l'objet de discussions quasiment quotidiennes entre Paris et Bruxelles, a déclaré samedi Jean-Bernard Lévy, le PDG de l'électricien public. La France tente depuis plusieurs mois de finaliser ses négociations avec la Commission européenne en vue d'une nouvelle régulation du parc nucléaire d'EDF, qui passerait par une hausse du prix de vente de sa production et s'accompagnerait d'une refonte du groupe, pour lui permettre notamment d'investir davantage dans les énergies renouvelables.

Rénovation énergétique : voici le futur calendrier des interdictions de location

  Rénovation énergétique : voici le futur calendrier des interdictions de location Dans le cadre de l’examen du projet de loi climat et résilience, issu des propositions de la Convention citoyenne pour le climat, le député Mickaël Nogal (LREM) souhaite étendre l’interdiction de location à davantage de logements. Voici le calendrier qu’il propose. Obligation de rénovation, interdiction de location… à échéances 2023, 2025, 2028… et maintenant 2034 ! Vous n’y comprenez plus rien ? Ne vous inquiétez pas, c’est normal.

"Il y aura nécessairement un tournant pour EDF, il faut que ça soit le meilleur possible (...) ; ce n'est pas du tout enlisé, il y a des conversations quasiment quotidiennes", a expliqué Jean-Bernard Lévy sur France Inter. Mais, "il n'y aura pas de scission, il n'y aura pas de privatisation", a-t-il rappelé.

Le projet Hercule prévoit qu'EDF, aujourd'hui détenu à 84% par l'Etat, soit réorganisé en trois entités pour lui permettre de se développer dans les énergies renouvelables, tout en assurant de lourds investissements dans le nucléaire. Le groupe et l'Etat ont surtout engagé cette réorganisation pour satisfaire aux règles de concurrence fixées par l'Union européenne, mais le projet inquiète l'ensemble des syndicats qui, depuis novembre, organisent régulièrement des journées de grève, la dernière remontant à jeudi.

Arnaud Lagardère accusé par des salariés de “sacrifier” Lagardère sur “l’autel du rétablissement de sa situation financière”

  Arnaud Lagardère accusé par des salariés de “sacrifier” Lagardère sur “l’autel du rétablissement de sa situation financière” "Quel pacte êtes-vous en train de conclure avec les prédateurs qui font des ronds au-dessus de nos têtes depuis plus d’un an?", demandent les salariés de Lagardère à leur dirigeant éponyme. Et ce, alors que le PDG de Hachette Livre vient d'être évincéLe groupe, entraîné par ses boutiques en gares et aéroports, a perdu 660 millions d'euros en 2020. Et annoncé en début de semaine l'éviction du PDG de Hachette Livre, Arnaud Nourry. "Arnaud Nourry paye ses prises de positions récentes contre la perspective d’un démantèlement", affirment les représentants des salariés (CFDT, SNJ, CGT, CFE-CGC, CFTC, FO) au comité de groupe.

Crainte des syndicats

Ils y voient un risque de démantèlement d'une entreprise stratégique et, pour certains, un début de privatisation.

"Il n'y aura pas trois EDF, il y aura un seul EDF qui restera un groupe intégré, ça fait partie des lignes rouges", a assuré Jean-Bernard Lévy. "Tous ceux qui sont de bonne foi reconnaissent que nous allons rester un groupe intégré."

"Rien ne sera privatisé. Au contraire, le nucléaire, qui est aujourd'hui partiellement mis en Bourse, et l'hydraulique, qui est partiellement mis en Bourse, il est prévu que ça puisse sortir de la Bourse", a-t-il poursuivi. Le patron d'EDF a rappelé que le groupe avait déjà connu plusieurs réorganisations dont une majeure dans les années 2000.

Jean-Bernard Lévy a également répété que le démarrage du réacteur nucléaire de type EPR de Flamanville (Manche) était prévu pour fin 2022, bien que le groupe ne dispose plus de "marges" pour respecter ce calendrier

Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : L'engouement pour l'immobilier dans l’arrière-pays ne se dément pas .
Deux phénomènes sont observés depuis la fin du premier confinement : une ruée vers des espaces plus grands et la volonté d’être proche de toutes commodités © E. Martin / ANP / 20 Minutes Une agence immobilière à Nice (Illustration) HABITAT - Deux phénomènes sont observés depuis la fin du premier confinement : une ruée vers des espaces plus grands et la volonté d’êt Besoin de calme, de plus d’espace mais surtout, d’un extérieur. Depuis un an et le premier confinement, ce sont les principaux critères de recherches des acheteurs de biens immobiliers.

usr: 1
C'est intéressant!