•   
  •   

Entreprise Le régulateur chinois inflige une amende astronomique à Alibaba... qui bondit en Bourse (+6%)

16:40  12 avril  2021
16:40  12 avril  2021 Source:   latribune.fr

Deliveroo va débarquer au rabais à la Bourse de Londres

  Deliveroo va débarquer au rabais à la Bourse de Londres Deliveroo est valorisé 7,6 milliards de livres pour son entrée en Bourse, soit 3,90 livres par action : le bas de la fourchette indicative de prix qui avait été communiquée et révisée à la baisse dernièrement. Deliveroo a réduit ses ambitions. En passe de s'introduire à la Bourse de Londres, à l'occasion de la plus importante IPO (introduction en Bourse) en 10 ans pour cette grande place financière, le géant britannique de la livraison de repas a fixé un prix dans la fourchette basse de ses attentes, déjà révisée en baisse dernièrement.

  Le régulateur chinois inflige une amende astronomique à Alibaba... qui bondit en Bourse (+6%) © Fournis par La Tribune

Le géant chinois du e-commerce Alibaba a relativisé lundi les conséquences de son amende géante de 2,3 milliards d'euros pour abus de position dominante, tandis que ses actions ont gagné plus de 6% à la Bourse de Hong Kong, avec l'espoir qu'une page a été tournée.

Alibaba, symbole en Chine de la réussite dans l'économie numérique, est depuis décembre sous enquête des autorités pour "suspicion de pratiques monopolistiques".

Les régulateurs ont jugé samedi que le groupe fondé par le charismatique milliardaire Jack Ma était en infraction et ont condamné l'entreprise à payer une lourde amende.

EDF: l'État chiffre à 10 milliards le rachat des minoritaires, le cours bondit (+8%) en Bourse

  EDF: l'État chiffre à 10 milliards le rachat des minoritaires, le cours bondit (+8%) en Bourse L'État rachèterait 10 milliards d'euros quelque chose (16% du capital d'EDF) qui vaut actuellement 6 milliards d'euros. Cette information délivrée de source syndicale a ravivé l'appétit des investisseurs.Sur cette information, l'action du groupe EDF a bondi de +10% à l'ouverture de la Bourse de matin, le cours redescendait à +6,68% une heure plus tard pour prendre la tête du Stoxx 600. Vers 10h45, le cours regrimpait autour de +8%.

"Nous acceptons sincèrement cette sanction"

Alibaba s'est notamment vu reprocher d'exiger l'exclusivité des commerçants souhaitant vendre leurs produits sur ses plateformes, au détriment des sites de commerce en ligne concurrents.

"Nous acceptons sincèrement cette sanction et nous nous y conformerons fermement", a indiqué lors d'une conférence téléphonique le vice-président exécutif du groupe, Joe Tsai.

M. Tasi précisait :

"Nous avons bénéficié de conseils avisés [des régulateurs] sur certaines questions spécifiques relevant de la loi anti-monopole [...] Nous sommes heureux de pouvoir tourner la page."

4% du chiffre d'affaires 2019

Le montant de l'amende représente 4% du chiffre d'affaires de 2019 d'Alibaba, qui était de 455,7 milliards de yuans (58,45 milliards d'euros), selon l'agence de presse Chine nouvelle.

Chine frappe Alibaba avec record de 2,78 milliards de dollars pour les abus de marché

 Chine frappe Alibaba avec record de 2,78 milliards de dollars pour les abus de marché Les régulateurs chinois ont frappé le géant de commerce électronique Alibaba avec un record de 18,2 milliards de yuans (2,78 milliards de dollars) (2,78 milliards de dollars) le samedi sur les pratiques considérées comme un abus de la position du marché dominant de la société.

L'amende "n'aura pas de conséquences négatives" sur les affaires d'Alibaba, a assuré de son côté devant les investisseurs son PDG, Daniel Zhang.

Le groupe a promis de baisser ses coûts de fonctionnement pour les commerçants présents sur ses plateformes.

Alibaba tire son épingle du jeu mais pas les autres valeurs technologiques

Ces propos ont semble-t-il rassuré les investisseurs: l'action d'Alibaba a terminé lundi en hausse de 6,6% à la Bourse de Hong Kong, où le groupe est coté en plus de celle de New York.

D'autres géants de la tech ont en revanche fini en repli: Tencent (-1,1%), JD.com (-2,03%) et NetEase (-1,04%), les marchés redoutant que d'autres groupes se retrouvent à leur tour dans le collimateur des régulateurs chinois.

Les mesures qu'Alibaba devra prendre pour se mettre en conformité avec les régulateurs "limiteront probablement la croissance" de ses revenus et pèseront sur son bénéfice, estime dans une note l'agence de notation américaine Moody's.

Chine frappe Alibaba avec un record de 2,78 milliards de dollars pour les abus de marché

 Chine frappe Alibaba avec un record de 2,78 milliards de dollars pour les abus de marché Les régulateurs chinois ont frappé le géant du commerce électronique Alibaba avec un record de 18,2 milliards de yuans (2,78 milliards de dollars), une amende de samedi sur les pratiques considérées comme un abus de la position du marché dominant de la société.

Jack Ma, toujours dans le collimateur des autorités

Jack Ma, qui a officiellement pris sa retraite d'Alibaba en 2019 mais en reste un gros actionnaire, est depuis quelques mois dans le collimateur des autorités.

En novembre 2020, les régulateurs chinois ont stoppé in extremis une colossale introduction en Bourse à 34 milliards de dollars d'Ant Group, une filiale d'Alibaba dans les paiements en ligne.

Lire aussi : Sous la pression de Pékin, Ant Group reporte son entrée en Bourse historique

Lire aussi : Alibaba se lance en Bourse à Hong Kong : le jackpot pour Jack Ma

Inquiet de son influence, Pékin aurait par ailleurs demandé au géant du commerce en ligne de céder des actifs dans le secteur des médias, a rapporté le mois dernier le Wall Street Journal (WSJ).

Voiture électrique : les géants chinois Alibaba, Huawei, Xiaomi et DJI veulent se faire une place .
Alors que le secteur concurrentiel de la voiture électrique est très porteur, les géants chinois de la high-tech s'y engouffrent ! D'ici 4 ans, une voiture sur quatre vendue en Chine pourrait être électrique. La ruée des BATX (Gafa chinois) sur la voiture électrique dope le secteur ! Les fabricants de smartphone Xiaomi et Huawei, le leader du e-commerce Alibaba, ou encore DJI (le premier constructeur mondial de drones) ont mis un pied dans le marché local de la voiture électrique, le plus important au monde, et qui semble avoir encore de beaux jours devant lui.

usr: 0
C'est intéressant!