•   
  •   

Entreprise Alstom trouve un accord sur le RER B

13:50  14 avril  2021
13:50  14 avril  2021 Source:   capital.fr

Nouvelle-Calédonie : l’usine de nickel de Vale rachetée, Tesla partenaire

  Nouvelle-Calédonie : l’usine de nickel de Vale rachetée, Tesla partenaire L'accord final de cession de l'usine de nickel du brésilien Vale a été salué par les ministres français de l'Economie et des Outre-Mer, qui jugent l'opération positive pour l'emploi et l'économie de l'archipel. Un partenariat commercial et industriel avec le constructeur automobile Tesla fait partie du projet. Bonne nouvelle pour l'économie et sur le front de l'emploi, en Nouvelle-Calédonie. L'accord final de vente de l'usine de nickel du groupe brésilien Vale à un consortium mené notamment par les collectivités locales est acté.

Alstom trouve un accord sur le RER B © Bloomberg / Getty Images Alstom trouve un accord sur le RER B

Bloqué depuis la reprise de Bombardier par Alstom, un accord a finalement été trouvé pour l'exécution du contrat des futurs RER B.

Un accord a été trouvé pour l'exécution du contrat des nouveaux RER B à partir de 2025, attribué à un consortium associant les constructeurs ferroviaires CAF et Bombardier Transports mais bloqué depuis la reprise de Bombardier par Alstom fin janvier, ont annoncé mercredi 14 avril les parties prenantes. "Les discussions intervenues depuis plusieurs semaines ont permis au nouveau groupe Alstom-Bombardier de prendre connaissance des termes du contrat et de lever leurs inquiétudes, permettant dorénavant au groupement Alstom-Bombardier/CAF de s'engager dans l'exécution du contrat sur la base du marché notifié", ont indiqué les clients - RATP, SNCF et Ile-de-France Mobilités - dans un communiqué. "Chez Alstom, on confirme être en position d'exécuter le contrat", a confirmé à l'AFP un porte-parole du constructeur français.

Immobilier : la très chère Versailles «marche dans les pas de la capitale»

  Immobilier : la très chère Versailles «marche dans les pas de la capitale» Immobilier : la très chère Versailles «marche dans les pas de la capitale»A défaut d'accueillir des millions de touristes en cette période de pandémie, l'ancienne ville royale séduit les Parisiens en quête de verdure et de calme. « Ce n'est pas un hasard si on a l'habitude de dire que la forêt de Versailles et ses environs comptent autant d'arbres que d'habitants (NDLR : près de 88 000 résidents)… Les jardins y sont très présents et c'est ce qui séduit », résume le professionnel.

Une réunion décisive a permis mardi "de confirmer l'engagement d'Alstom-Bombardier/CAF dans l'exécution du marché et d'initier les prochaines étapes de sa mise en œuvre", ont précisé les clients. RATP et SNCF Mobilités ont attribué le 13 janvier le contrat de 2,56 milliards d'euros pour la fabrication des 146 nouvelles rames du RER --attendues à partir de la fin 2025-- à un groupement associant le canadien Bombardier Transport et l'espagnol CAF. Mais Alstom, dont l'offre (plus chère) n'a pas été retenue, a multiplié les recours, empêchant la signature avant sa reprise de Bombardier Transport fin janvier. Le groupe français avait alors retiré l'offre de Bombardier, la jugeant trop risquée techniquement et financièrement.

Veolia appelle Suez "au dialogue"

  Veolia appelle Suez Veolia demande à Suez, rappelé à l'ordre par l'Autorité des marchés financiers, de "désactiver" sa fondation de droit néerlandais pour débloquer la situation. C'est un nouvel épisode dans le feuilleton à rebondissements entre Veolia et Suez. Le leader du secteur de l'eau et des déchets, est revenu à la charge lundi 5 avril dans sa tentative de prise du contrôle de son rival, profitant du rappel à l'ordre adressé à ce dernier par le gendarme de la Bourse.

>> A lire aussi - Alstom décroche un contrat gigantesque au Danemark pour des trains

La RATP et la SNCF considéraient que cette offre était inconditionnelle. Les deux groupes publics avaient en conséquence signé le contrat, appelant le nouveau propriétaire de Bombardier à l'exécuter. Ile-de-France Mobilités, qui finance ces fameuses rames, avait menacé d'introduire dans ses futurs appels d'offres "une clause de loyauté" basée sur le respect des "engagements passés et en cours" des sociétés répondantes. Sa présidente "Valérie Pécresse a régulièrement rappelé qu'Ile-de-France Mobilités représente le quart des commandes mondiales d'Alstom", a noté un porte-parole mercredi.

>> A lire aussi - Train à hydrogène : quatre régions passent commande auprès d'Alstom

EDF veut construire la plus grande centrale nucléaire au monde, en Inde .
EDF a annoncé avoir remis à l'Inde une offre en vue de la construction de six réacteurs EPR sur le site de Jaitapur. Les premiers accords signés sous la présidence de Nicolas Sarkozy avaient été stoppés par la catastrophe de Fukushima. Depuis, l'opposition monte face au risque de séisme. Le géant français de l'électricité EDF a annoncé vendredi avoir franchi un tournant en vue de la construction d'une centrale nucléaire en Inde présentée comme la plus grande au monde, esquissant un accord prochain sur ce projet controversé et retardé depuis plusieurs années.

usr: 3
C'est intéressant!