•   
  •   

Entreprise Vaccins. L’Europe pourrait ne pas renouveler son contrat avec AstraZeneca pour 2022

13:40  16 avril  2021
13:40  16 avril  2021 Source:   ouest-france.fr

Première étude "du monde réel" sur les vaccins de Pfizer et de Moderna Covid-19 ont révélé l'efficacité de 90%

 Première étude Les vaccins Pfizer et Covid-19 de Moderna-19 sont extrêmement efficaces dans le monde réel , réduisant les infections de 90% dans des personnes entièrement vaccinées, Les centres de contrôle des maladies et de prévention ont rapporté lundi. Directeur de CDC, M.

Une dose du vaccin AstraZenaca. © Sergio Perez/Reuters Une dose du vaccin AstraZenaca.

Il est probable que l’Union européenne ne renouvelle pas ses contrats de vaccins contre le Covid-19 avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca en 2022, a expliqué, ce vendredi 16 avril, la ministre française de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher.

AstraZeneca et l’Union européenne, c’est fini ? « La décision n’est pas tranchée » mais, après la décision du Danemark mercredi d’abandonner ce vaccin, « c’est la plus grande probabilité », a indiqué ce vendredi 16 avril, la ministre française de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher sur la radio RMC.

Covid-19 : top départ pour la production de vaccins en France

  Covid-19 : top départ pour la production de vaccins en France La France démarre cette semaine la production de vaccins sur son territoire via l'usine de Saint-Rémy-sur-Avre de Delpharm. La production de vaccins en France contre le Covid-19 doit démarrer mercredi 7 avril, chez un sous-traitant français Delpharm, a appris lundi l'AFP auprès du ministère français de l'Economie et des Finances, confirmant des informations de presse.

Elle faisait référence à un renouvellement du contrat européen en 2022, celui déjà signé couvrant toute l’année 2021, a précisé son cabinet à l’AFP dans la matinée : le contrat existant porte à l’échelle de l’Union européenne sur une commande ferme de 300 millions de doses AstraZeneca et une option de 100 millions de doses supplémentaires.

Pfizer et Moderna privilégiés

« Nous n’avons pas amorcé de discussions avec Johnson & Johnson et avec AstraZeneca pour un nouveau contrat, là ou nous avons d’ores et déjà amorcé des discussions avec Pfizer/BioNTech et Moderna », a souligné la ministre.

« Nous avons un portefeuille vaccinal avec ARN messager qui fonctionne très bien et ont peu d’effets secondaires, nous allons avoir des nouveaux vaccins, si tout va bien, Novavax, Sanofi, qui sont des protéines recombinantes qui ont de très bons résultats et nous avons 50 ans de recul sur ce type de technologie », a-t-elle expliqué. « Ces vaccins vont arriver au deuxième semestre, donc nous allons voir beaucoup de doses sur différentes plateformes permettant de répondre à l’ensemble des besoins. »

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a fait valoir cette semaine que Pfizer-BioNTech s’était « révélé un partenaire fiable, qui a honoré ses engagements et se montre réactif face à nos besoins », à rebours des problèmes de livraison d’AstraZeneca, dévéloppé avec l’université d’Oxford.

BlaBlaCar pourrait vendre des voyages en train et s’introduire en Bourse .
Valorisé à 2 milliards de dollars à l'occasion d'une levée de fonds de 115 millions de dollars, BlaBlaCar dit tirer son épingle du jeu au sein du secteur du transport dans le contexte actuel et vise un déploiement à l'international, notamment hors d'Europe de l'Ouest. Une introduction en Bourse et la vente de voyages en train sont envisagées. BlaBlaCar affiche ses ambitions, après une grosse levée de fonds. Le roi du covoiturage veut profiter de la sortie de crise pour pousser ses pions à l'international, notamment en dehors de l'Europe.

usr: 2
C'est intéressant!