•   
  •   

Entreprise Ares : le nouvel acteur aéronautique privé français se mesure à l’aviation militaire

12:05  22 avril  2021
12:05  22 avril  2021 Source:   ouest-france.fr

Alerte ! Les sociétés françaises sont devenues des proies faciles pour les étrangers

  Alerte ! Les sociétés françaises sont devenues des proies faciles pour les étrangers Le cas Carrefour pourrait ne pas être isolé : déjà fragiles, nos entreprises sont devenues encore plus vulnérables à des rachats par des investisseurs étrangers. Mais, depuis peu, l’Etat s’est donné les moyens de les protéger. Dans le monde d’après, les yaourts seront-ils des produits stratégiques ? La question peut avoir l’air d’une boutade, mais elle semble désormais réellement se poser dans notre pays. Lorsqu’il a appris en début d’année que le québécois Couche-Tard avait l’intention de racheter Carrefour, Bruno Le Maire s’est en effet empressé de mettre son veto.

Deux avions de SDTS en vol au-dessus de la Bretagne © SDTS Deux avions de SDTS en vol au-dessus de la Bretagne

Les forces aériennes manquent parfois de capacités pour s’entraîner. Elles font alors appel à des sociétés privées qui jouent le rôle des agresseurs. Ce marché est en pleine expansion, avec des acteurs américains mais aussi français.

Que sont devenus les anciens Mirage F-1 de l’armée de l’Air et de l’Espace ? Ils ont commencé une deuxième carrière aux États-Unis où ils se mesurent aux F-18, F-22 et F-35 de l’US Air Force. Ces Mirage ont été achetés par ATAC, une filiale de l’équipementier Textron. ATAC dispose d’une flotte d’avions de chasse, de pilotes et de maintenanciers et, bien sûr, de contrats qui lui rapportent quelques centaines de millions de dollars par an.

JetBlue élargit le partenariat avec Qatar Airways, de nouveaux avantages de la fidélisation à venir

 JetBlue élargit le partenariat avec Qatar Airways, de nouveaux avantages de la fidélisation à venir © fournis par les points Guy MSN s'est associé au gars Points pour notre couverture de produits de carte de crédit. MSN et le gars Points peuvent recevoir une commission des émetteurs de cartes. JetBlue et Qatar Airways ont été partenaires depuis juin 2011, laissant ainsi une paire de vols à partir de deux transporteurs sur un seul billet. Maintenant, avec les compagnies aériennes qui s'approchent de leur anniversaire de 10 ans, cet arrangement vient d'avoir un grand boost.

Une exception, ATAC ? Pas du tout. Cette société privée fait partie d’un groupe de prestataires (Draken International, Top Aces, Air USA, TACAIR…) dont les avions de combat jouent le rôle des « méchants » ​et contribuent à la formation des pilotes militaires, des contrôleurs aériens et de la défense antiaérienne. Et ce type de prestations (les services ADAIR, pour « adversary air »​) rapporte beaucoup d’argent. En octobre 2019, l’USAF a attribué un marché d’une valeur de 6,4 milliards de dollars à sept de ces prestataires dont ATAC qui a raflé, fin 2020, un contrat de 440 millions de dollars avec la Navy.

Des Mirage F-1 de l’ESSD ATAC sur une base aérienne américaine. © ATAC Des Mirage F-1 de l’ESSD ATAC sur une base aérienne américaine.

En France, où l’externalisation de fonctions et de missions militaires est encore relativement restreinte, il existe toutefois quelques ESSD (des entreprises de services de sécurité et de défense) qui assurent des prestations similaires à celles fournies par ATAC et ses concurrents.

Passoires thermiques : à peine votée, l’interdiction de location inquiète déjà les propriétaires

  Passoires thermiques : à peine votée, l’interdiction de location inquiète déjà les propriétaires Dans une étude menée auprès de ses adhérents, l’Union nationale des propriétaires immobiliers (Unpi) relève que seuls 30% des bailleurs se déclarent prêts à rénover leur passoire thermique, comme devrait bientôt l’exiger la future loi climat. Beaucoup d’autres envisagent de vendre ou de laisser leurs biens vacants… voire carrément de se mettre hors-la-loi. Haro sur les passoires thermiques ! Cette semaine, les députés ont adopté à l’Assemblée nationale le titre “Se loger” du projet de loi climat et résilience, issu des propositions de la Convention citoyenne pour le climat.

Apache Aviation a, un temps, joué ce rôle au profit de la Marine nationale. Puis Avdef et SDTS dont les Skyhawk et les MB339 ont pris part, entre autres et encore récemment, à la formation des Officiers de Planification et de Conduite des opérations dans la 3e Dimension, les officiers de défense aérienne qui effectuent du contrôle tactique au profit des aéronefs militaires.

Un Skyhawk de Draken lors d’un exercice US en Alaska © USAF Un Skyhawk de Draken lors d’un exercice US en Alaska

Ares fait son entrée

Il va falloir désormais compter avec un nouvel acteur tricolore. En effet, Ares (pour « Advanced Redair European Squadron ») vient de voir le jour avec la fusion de SDTS et de SECAERO (ex-filiale de Secamic), deux acteurs reconnus du secteur de l’aéronautique militaire.

Cette fusion va donner naissance à un nouvel opérateur français autour de trois métiers complémentaires : l’entraînement aérien opérationnel (les services ADAIR), la maintenance aéronautique de type MRO/MCO et le développement et la fabrication d’équipements optroniques.

Boeing : grosse commande de 737 MAX -8 de Dubai Aerospace Enterprise

  Boeing : grosse commande de 737 MAX -8 de Dubai Aerospace Enterprise Dubai Aerospace Enterprise commande 15 appareils Boeing 737 MAX -8, soit un prix catalogue global de 1,8 milliard de dollars. Nouveau succès commercial pour Boeing, qui semble peu à peu remonter la pente après le désastre du 737 MAX. Le constructeur aéronautique américain va vendre 15 avions 737 MAX-8, son moyen-courrier cloué au sol pendant près de deux ans, à la société de leasing Dubai Aerospace Entrerprise (DAE). Cette commande, d'un prix catalogue de 1,8 milliard de dollars, représente pour DAE "le deuxième investissement dans le 737 MAX au cours de l'année écoulée", précise Boeing dans un communiqué.

Implantée sur l’aéroport de Nîmes-Garons, SDTS est un spécialiste des missions d’entraînement opérationnel et des missions de type « REDAIR – Aggressor Squadron »​. Cette société bénéficie d’un savoir-faire et d’une performance opérationnelle reconnus, en particulier par la Marine nationale. Elle dispose actuellement une flotte de 9 avions MB 339 auquel s’ajoutent un Cessna et un ULM totalisant plus de 3 000 heures de vol réalisées en mission opérationnelle au profit du ministère des Armées depuis 2015.

Un Mirage 2000 grec © Armée de l’air grecque Un Mirage 2000 grec

Implantée pour sa part sur l’aérodrome de Valence-Chabeuil, SECAERO est spécialisée dans la maintenance, la modernisation d’avions et d’hélicoptères, et la formation des mécaniciens.

Ares, la nouvelle société qui voit officiellement le jour ce jeudi, dispose à ce jour de 9 Aermacchi MB339, d’un Cessna 337, d’un CTSW (ULM) et de deux Merlin en location.

Du « 2000 » bientôt en l’air

Ares affiche son ambition : Ares projette d’investir, en liaison avec le constructeur Dassault-Aviation, le motoriste Safran et l’équipementier Thalès, dans la modernisation de sa flotte avec des Mirage 2000, avions de 4e génération, supersoniques équipés de radar, pour répondre et s’adapter avec le plus haut niveau de réalisme aux besoins d’entraînement opérationnel grandissants des Forces armées françaises & européennes », ​explique la société dans un communiqué de presse.

Rennes. 460 logements prévus sur la friche de l’armée

  Rennes. 460 logements prévus sur la friche de l’armée La tour de 17 étages n’est qu’une partie du projet d’aménagement de la nouvelle zone d’activité de Guines, près de la cité judiciaire et de la caserne Foch. 460 logements vont voir le jour ici, dont beaucoup de logements sociaux, selon la volonté de l’État. Le site est un ancien lieu de stockage de véhicules de la Défense à Rennes (Ille-et-Vilaine). Une vaste friche militaire située boulevard Saint-ConWoion, près de la voie ferrée et de la caserne Foch. Et c’est un nouveau quartier qui va voir le jour à cet endroit.

Ce qui est le plus intéressant dans cette annonce, c’est la présence de trois industriels partenaires : Dassault pour les avions, Safran pour les moteurs, Thales pour les radars. Leur rôle (d’abord technique) ne sera pas anodin et leur implication témoigne de leur confiance dans cette fusion.

C’est qui aussi très notable, c’est le projet d’acheter des avions supersoniques avec des radars. Ce sera des Mirage 2000, 4 dans un premier temps puis 14 autres. Objectif : disposer d’une dizaine d’appareils opérationnels. Sur la provenance de ces avions, Ares reste discrète mais ces Mirage 2000 pourraient venir de Taïwan, des EAU ou de Grèce (Ares n’est-il pas un dieu grec ?)…

Enfin, cette fusion marque la consolidation du secteur tricolore des services aériens de plastronnage et de simulation et l’avènement d’un acteur majeur capable d’intervenir en France mais aussi en Europe. Des pays comme la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont déjà recours à de telles ESSD offrant ce type de prestations. Mais à une échelle réduite. Or, en Europe, le potentiel en heures de vol annuelles est prometteur et attise déjà l’appétit des ESSD américaines comme Top Aces et ATAC qui lorgne du côté des pays européens qui s’équipent en F-35.

Le marché automobile français pénalisé par la pénurie de composants électroniques .
Le marché automobile français est resté sous son niveau d'avant la crise liée à la pandémie de Covid-19 l'an dernier, dans un contexte de production pénalisé par la pénurie mondiale de composants électroniques. Lire aussi : Automobile : peut-on encore sauver les fonderies françaises ? Des "problèmes de livraison" à cause de la pénurie "On commence maintenant à avoir des problèmes de livraison liées à la grande pénurie des composants électroniques", a expliqué à l'AFP François Roudier du CCFA.

usr: 3
C'est intéressant!