•   
  •   

Entreprise En Inde, EDF en route pour construire 6 EPR d'un coup... soit la plus grande centrale nucléaire au monde

16:45  23 avril  2021
16:45  23 avril  2021 Source:   latribune.fr

Les ventes de piscines explosent : voici celles que vous pouvez encore espérer commander pour cet été

  Les ventes de piscines explosent : voici celles que vous pouvez encore espérer commander pour cet été Les constructeurs de piscines exultent : les ventes de bassins ont explosé de près de 30% au cours de l’année écoulée ! Les entreprises croulent sous les commandes… mais il est encore possible de se faire livrer des équipements d’ici cet été. Voici comment. Tout baigne pour les constructeurs de piscines ! En un an, les livraisons de nouveaux bassins ont flambé de 27,5%, selon la fédération des professionnels de la piscine et du spa (FPP). Confinées, et ayant placé de l’épargne de côté, beaucoup de familles se sont en effet précipitées chez les piscinistes pour faire installer un bassin dans leur jardin avant l’été prochain. Au total, 70.

Pour le secteur de l'énergie nucléaire, qui fournit actuellement 10% de l'électricité mondiale, le franchissement d'une étape cruciale par EDF vers la signature d'un contrat de cette importance est une bonne nouvelle. Mais il s'inscrit dans un contexte mondial très chahuté, et l'avenir de cette filière controversée est devenu très difficile à prédire. © Fournis par La Tribune Pour le secteur de l'énergie nucléaire, qui fournit actuellement 10% de l'électricité mondiale, le franchissement d'une étape cruciale par EDF vers la signature d'un contrat de cette importance est une bonne nouvelle. Mais il s'inscrit dans un contexte mondial très chahuté, et l'avenir de cette filière controversée est devenu très difficile à prédire.

[Article publié le 23.04.2021 à 9:36 et mis à jour à 12:30 avec contexte mondial de la filière nucléaire]

Alors que la France compte actuellement 59 réacteurs répartis sur 19 sites nucléaires, imaginez l'Hexagone alimenté en électricité par un seul et unique site nucléaire. C'est exactement le projet d'EDF en Inde qui compte y bâtir une gigantesque centrale comprenant 6 EPR et capable d'alimenter à elle seule 70 millions de foyers. En clair : la plus grande centrale nucléaire au monde.

Séisme « induit » de magnitude 2,8 près de Strasbourg

  Séisme « induit » de magnitude 2,8 près de Strasbourg Un nouveau séisme « induit » de magnitude 2,8, selon le Réseau national de surveillance sismique (Rénass), s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi 10 avril près de Strasbourg, quelques mois après l’arrêt d’un projet de centrale géothermique à l’origine d’une activité sismique anormale dans le secteur. Le tremblement, dont l’épicentre était une nouvelle fois situé dans le secteur de la commune de La Wantzenau, au nord de Strasbourg, s’est produit à 02 h 49, selon le Rénass.Il est « induit », selon cette même source, ce qui signifie que son origine est humaine.

Aujourd'hui vendredi, ce projet, controversé et retardé depuis plusieurs années, a franchi une étape importante, vient d'annoncer l'énergéticien français.

EDF a remis au groupe nucléaire public indien "l'offre technico-commerciale engageante française en vue de la construction de six (réacteurs) EPR sur le site de Jaitapur", a annoncé dans un communiqué le groupe français.

Ce n'est pas encore un accord, mais c'est une étape cruciale. En s'engageant ainsi, le groupe public français, seul en lice, donne la base nécessaire pour conclure un accord d'ici à quelques mois.

Un chantier de coopération franco-indienne surveillé de près

Cela permettrait de lancer enfin la construction d'un chantier évoqué depuis plus d'une décennie et surveillé de près par les autorités françaises et indiennes.

San Francisco innove aussi en immobilier

  San Francisco innove aussi en immobilier En Californie, les normes de construction font flamber la facture des promoteurs, qui redoublent de créativité pour réduire les coûts des logements sociaux. San Francisco innove aussi en immobilier AMÉRIQUES © The Economist Voici un exemple qui pourrait faire des émules : le nouveau bâtiment de 146 appartements en cours d'achèvement au 833 Bryant Street, à San Francisco, est dédié au logement d'anciens SDF. Avec un montant final inférieur d'environ 25 %, sa réalisation aura été relativement peu coûteuse.

Les premiers accords avaient été signés sous la présidence française de Nicolas Sarkozy, à l'époque avec le géant nucléaire Areva dont EDF a hérité d'une part des activités, mais la catastrophe japonaise de Fukushima en 2011 y avait mis un coup d'arrêt, comme à d'autres grands projets nucléaires.

Depuis, les deux pays ont relancé l'affaire en 2018 mais, alors que la construction devait vite commencer, un accord s'est à nouveau longtemps fait attendre, malgré le soutien du gouvernement indien de Narendra Modi.

Un projet controversé (risques sismiques, pour la pêche...)

Le projet, qui vise à alimenter en électricité 70 millions de foyers, fait l'objet depuis des années d'oppositions locales dont, jusqu'à récemment, le parti au pouvoir dans l'Etat de Maharashtra où se trouve Jaitapur.

Les critiques se concentrent sur le risque de séismes dans l'État du Maharashtra, où se trouve Jaitapur, et les conséquences pour la pêche locale de l'évacuation des déchets nucléaires.

Rennes métropole. Les élus écolos réclament l’encadrement des loyers : « De quoi avons-nous peur ? »

  Rennes métropole. Les élus écolos réclament l’encadrement des loyers : « De quoi avons-nous peur ? » Débat sur le futur programme local de l’habitat (PLH) de 2022, ce jeudi soir 15 avril, au conseil de Rennes métropole. Les élus écologistes réclament l’encadrement des loyers et des constructions en bois. Des maires souhaitent que la politique du logement s’accompagne de moyens pour développer les services publics dans leurs communes. Combien de logements construire ? Quels logements ? Où ? Les élus de Rennes métropoles ont voté à l’unanimité, ce jeudi soir 15 avril, le lancement de la révision du Programme local de l’habitat (PLH) d’ici 2 022.

De son côté, EDF met l'accent sur les bienfaits sociaux, estimant que la construction du site donnera un emploi à des dizaines de milliers de personnes sur place.

"Le projet générerait également d'importantes retombées économiques pour la filière nucléaire française sur toute la durée du projet - environ 15 ans -, avec la création de plusieurs dizaines de milliers d'emplois au sein d'une centaine d'entreprises", a ajouté le groupe.

Filière nucléaire mondiale : un avenir si difficile à prédire

Pour le secteur de l'énergie nucléaire, qui fournit actuellement 10% de l'électricité mondiale, le franchissement d'une étape cruciale par EDF vers la signature d'un contrat de cette importance est une bonne nouvelle. Mais il s'inscrit dans un contexte mondial très chahuté. Entre les pays qui l'abandonnent comme l'Allemagne et ceux qui accélèrent comme la Chine, entre la hausse des coûts et les contraintes liées aux exigences de la transition énergétique, l'avenir de cette filière controversée est difficile à prédire.

Déclin du nombre de réacteurs dans le monde, mais puissance installée stable

À la fin 2020, 412 réacteurs (contre 429 en 2010) étaient en service dans 33 pays, pour une puissance installée qui a cependant un peu progressé à 367,1 GW (gigawatts) contre 365,3 GW fin 2010, les nouveaux réacteurs tendant à être plus puissants et performants.

Casino rompt une alliance avec Auchan et se tourne vers Intermarché

  Casino rompt une alliance avec Auchan et se tourne vers Intermarché Casino et Intermarché s'allient pour leurs achats. Intermarché pilotera une centrale d'achat commune dans l'alimentaire. Une seconde centrale, pilotée par Casino, devra négocier de son côté les conditions d'achats de produits de biens techniques, de papeterie ou de textile. Casino a mis un terme à une alliance à l'achat avec Auchan.En outre, les deux entreprises vont créer une société commune chargée de commercialiser en France une offre de communication aux marques alimentaires, à l'aide des technologies développées par relevanC, filiale du groupe Casino spécialisée dans les solutions de ciblage en ligne.

La Chine accélère, mais Fukushima a freiné l'élan

Sur la décennie 2011-2020, la Chine a concentré 25 des 57 mises en construction de réacteurs recensées à travers le monde.

Mais Fukushima "a été un choc profond pour les décideurs en Chine, et cela a conduit, si ce n'est à un arrêt brutal, à un ralentissement considérable des ambitions en matière nucléaire en Chine", note Mycle Schneider.

Les pays prêt à s'équiper ou à passer la vitesse supérieure

Quatre nouveaux pays se sont toutefois lancés dans l'atome sur cette période: Bangladesh, Belarus, Emirats Arabes Unis et Turquie. D'autres pays - notamment ceux qui dépendent encore du charbon très polluant - souhaitent aussi se lancer (Pologne), ou veulent développer un secteur nucléaire déjà existant (République tchèque).

Allemagne, Suisse et Belgique vers une sortie définitive de l'atome

À l'inverse, l'Allemagne s'est donné jusqu'à 2022 pour sortir du nucléaire après l'accident de Fukushima. La Suisse en a décidé de même, tout en maintenant dans l'immédiat certains sites. La Belgique vise pour sa part une sortie à l'horizon 2025.

Un rapport coûts/bénéfices qui bascule vers la concurrence des ENR

Outre les problèmes inhérents qu'il soulève (sûreté, déchets...), le nucléaire est de plus en plus concurrencé par les énergies renouvelables, devenues bon marché. Et le secteur a été contraint d'adopter de nouvelles mesures de sûreté après Fukushima, le rendant plus coûteux.

EDF veut construire la plus grande centrale nucléaire au monde, en Inde

  EDF veut construire la plus grande centrale nucléaire au monde, en Inde EDF a annoncé avoir remis à l'Inde une offre en vue de la construction de six réacteurs EPR sur le site de Jaitapur. Les premiers accords signés sous la présidence de Nicolas Sarkozy avaient été stoppés par la catastrophe de Fukushima. Depuis, l'opposition monte face au risque de séisme. Le géant français de l'électricité EDF a annoncé vendredi avoir franchi un tournant en vue de la construction d'une centrale nucléaire en Inde présentée comme la plus grande au monde, esquissant un accord prochain sur ce projet controversé et retardé depuis plusieurs années.

Les coûts de l'éolien et du solaire ont ainsi baissé de 70% et 90% respectivement sur la période 2009-2020, selon les calculs de la banque Lazard. Sur la même période, ceux du nucléaire ont augmenté de 33%, selon la même source.

Le nucléaire a toutefois toujours ses adeptes, qui soulignent qu'il s'agit d'une source d'énergie très peu émettrice de CO2 et pilotable, c'est-à-dire qui peut être mobilisée en fonction des besoins - à l'inverse du vent ou du soleil.

L'AIE défend régulièrement son rôle dans la lutte contre le réchauffement climatique, aux côtés des renouvelables. "Une série de technologies, comprenant l'électricité nucléaire, sera nécessaire pour des transitions vers des énergies propres à travers le monde", juge l'agence, qui conseille des pays développés sur leur politique énergétique.

Lire aussi : Le nucléaire est-elle une énergie durable? Bruxelles reporte sa décision

Lire aussi : EDF veut que la contribution du nucléaire soit reconnue dans la lutte contre le réchauffement climatique

+82% et ou -7% de capacité nucléaire mondiale en 2050 ?

D'ici 2050, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) prévoit que la capacité nucléaire mondiale pourrait augmenter de 82% dans son hypothèse haute... ou décliner de 7% dans son hypothèse basse.

Les petits réacteurs modulaires, pistes pour l'avenir?

Après une certaine course au gigantisme avec des réacteurs de plus en plus puissants, l'industrie nucléaire s'intéresse aujourd'hui beaucoup aux petits réacteurs modulaires ou SMR ("small modular reactors").

Il s'agit de réacteurs dont la puissance ne dépasse par les 300 mégawatts (MW), contre plus de 1.000 pour les réacteurs actuels.

Lire aussi : Pourquoi Nuward, le petit réacteur modulaire (SMR) à la française, reste très prometteur

Ils sont conçus pour être fabriqués en série en usine puis transportés sur le lieu de leur exploitation. Ce concept, déjà appliqué en Russie, intéresse notamment les Etats-Unis (qui détiennent déjà le plus grand nombre de réacteurs au monde, tous types confondus), la France (qui tire 70% de son électricité de l'atome, record mondial), et le Royaume-Uni.

Plusieurs pays travaillent par ailleurs à des réacteurs de quatrième génération, dont l'un des objectifs est notamment de minimiser les déchets.

(avec AFP)

Nucléaire. Le réacteur 1 de Flamanville produit à nouveau de l’électricité après 20 mois d’arrêt .
Les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche) sont tous les deux en activité. Le réacteur 1 a été reconnecté au réseau ce lundi 3 mai 2021, à 11 h 40. Il avait été arrêté pour remise en conformité des diesels et de la station de pompage, le 18 septembre 2019.Les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche) produisent de nouveau de l’électricité – soit 1 300 MW chacun. Cela ne s’était pas produit depuis deux ans et demi et signe un retour à la normale pour l’installation exploitée par EDF.

usr: 2
C'est intéressant!