•   
  •   

Entreprise Vivendi et Mediaset enterrent la hache de guerre

10:05  04 mai  2021
10:05  04 mai  2021 Source:   capital.fr

Lagardère : le projet de transformation "accueilli favorablement" par le conseil de surveillance

  Lagardère : le projet de transformation Arnaud Lagardère va perdre le contrôle absolu du groupe hérité de son père, mais a obtenu la garantie d'un poste de PDG.Les principaux actionnaires du groupe - à savoir Arnaud Lagardère, Bernard Arnault (Groupe Arnault), Vincent Bolloré (Vivendi) et Joseph Oughourlian (Amber Capital) - se sont "engagés à voter en faveur de l'opération" est-il précisé. Lagardère précise avoir notamment conclu avec le fonds Amber Capital, qui bataillait pour des changements dans la gouvernance, "un accord transactionnel mettant fin aux diverses procédures qui les opposaient".

Vivendi et Mediaset enterrent la hache de guerre © SOPA Images/Getty Images Vivendi et Mediaset enterrent la hache de guerre

Le groupe français, maison mère de Canal+, et l'italien ont annoncé être "parvenus à un accord global mettant fin à leurs différends en renonçant à tout litige et à toutes plaintes entre eux".

La hache de guerre semble être enterrée entre Vivendi et Mediaset ont annoncé les deux groupes lundi 3 mai. Cet accord met fin à leurs différends, où ils renoncent à "tout litige et à toutes plaintes entre eux", détaille un communiqué de presse conjoint avec également la holding de la famille Berlusconi, Fininvest. Le groupe de Silvio Berlusconi et celui de Vincent Bolloré s'opposaient depuis une alliance ratée en 2016. Les deux groupes s'étaient alors alliés pour lancer une plateforme de contenus susceptible de concurrencer l'américain Netflix, via l'achat par le groupe français de 100% du bouquet de chaînes de télévision payantes Mediaset Premium.

PSA: Becoff Millionaire's Showerad est dangereusement délicieux

 PSA: Becoff Millionaire's Showerad est dangereusement délicieux We ❤️ Breadax de millionnaire, et notre recette a une torsion de biscoff. Le Biscoff toujours populaire est emballé dans cette riche rift sur un classique. Avec ses saveurs de cannelle sucrées mais légèrement épicées, ce traitement est parfait pour un match-up de l'après-midi nécessaire! © Hannah Hall La recette de biscoff millionnaire de Millionaire de Delish UK est conditionnée de saveurs de cannelle douces mais légèrement épicées.

Mais Vivendi avait très vite dénoncé cet accord, estimant avoir été trompé sur la véritable valeur de Mediaset Premium. Il s'était lancé dans la foulée dans un raid éclair pour acquérir 28,8% de Mediaset, jugé "hostile" par la famille Berlusconi. Mediaset et son principal actionnaire Fininvest avaient alors assigné Vivendi en justice en juin 2017, réclamant 3 milliards d'euros de dommages et intérêts.

>> A lire aussi - Vivendi dopé par Universal Music Group (UMG) et Editis, Canal+ stable

Vivendi restera actionnaire

Depuis, les justices italienne et européenne tentaient de trancher le litige, Vivendi ayant empoché notamment une victoire en septembre 2020 devant la justice européenne, mais ayant été condamné en avril par un tribunal de Milan à payer 1,7 million d'euros de dommages et intérêts à Mediaset. Selon le compromis annoncé lundi soir, Vivendi, deuxième actionnaire de Mediaset, s’est engagé à vendre la totalité des 19,19% du capital de Mediaset gelés par Simon Fiduciaria à un horizon de cinq ans, et restera actionnaire du groupe de médias italien à hauteur de 4,61%.

L'accord prévoit que Vivendi votera en faveur du transfert du siège de Mediaset aux Pays-Bas. Les deux géants européens de l'audiovisuel ont également conclu des accords de "bon voisinage" dans la télévision gratuite pour une période de 5 ans. Dailymotion, filiale de Vivendi, s’est enfin engagée à verser 26,3 millions d’euros pour mettre fin à un litige relatif au droit d’auteur avec RTI et Medusa, des filiales de Mediaset.

Mobilisation pour la vaccination en entreprise .
Alors que la campagne accélère, les services de santé au travail tournent au ralenti. Les partenaires sociaux se mobilisent pour lever les blocages. Il suffit de mentionner le vaccin AstraZeneca pour voiler l’humeur joviale de Denys Brunel. Arpentant les couloirs vitrés et moquettés de son centre de vaccination pour salariés, le président du SEST – un service de médecine au travail qui couvre 6.500 entreprises en Ile-de-France – ne cache pas sa déception. Située au siège de l’association, à Issy-les-Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine, cette installation au circuit bien fléché ne fait pas le plein.

usr: 0
C'est intéressant!