•   
  •   

Entreprise Malgré une baisse des ventes, Casino met l'accent sur sa rentabilité

10:15  07 mai  2021
10:15  07 mai  2021 Source:   capital.fr

Les ventes de restaurants et de détail ont augmenté de 10% en mars, le plus grand boost de près d'un an

 Les ventes de restaurants et de détail ont augmenté de 10% en mars, le plus grand boost de près d'un an Les ventes dans les magasins de détail et les restaurants aux États-Unis ont augmenté de 10% en mars, signalant une reprise économique et le plus grand stimulation au milieu de la pandémie Covid-19 près d'un an. © Timothée A. Clary / AFP / Getty Images Les ventes de détail et de restaurants ont augmenté de 10% en mars, marquant le plus grand boost de près d'un an. Ici, les gens portant des masques de visage promenades dans la section shopping populaire de Soho à New York, le 25 mars 2021.

Malgré une baisse des ventes, Casino met l'accent sur sa rentabilité © Fabrice Dimier/Bloomberg/Getty Images Malgré une baisse des ventes, Casino met l'accent sur sa rentabilité

Les ventes des magasins du groupe sont en baisse par rapport à l'année dernière, et même à 2019.

Casino et tous les magasins de son groupe ont réalisé des ventes moins bonnes que l'année précédente, en baisse de 6,4%, et même qu'en 2019 (-1%) en France lors du premier trimestre 202. Cependant, le groupe préfère insister sur l'amélioration de sa rentabilité et son dynamisme en e-commerce. Les ventes des magasins du groupe Casino (Monoprix, Franprix, Géant, Vival...) s'établissent à 3,4 milliards d'euros (hors taxes) au premier trimestre 2021. Soit un recul de 6,4% en données comparables (hors essence) sur un an et de 1% par rapport à 2019, une base de comparaison qualifiée de plus "normale" que le premier trimestre 2020, marqué par la ruée des Français en magasins au mois de mars pour préparer le premier confinement.

Combien de temps pour rentabiliser un achat immobilier ?

  Combien de temps pour rentabiliser un achat immobilier ? Vous êtes locataire et envisagez de devenir propriétaire? Autre avantage de l’achat sur la location ? L’augmentation de capital réalisée avec l’augmentation des prix. « Vous achetez à un instant T et le marché prend environ 3% par an, raconte Dominique Charlemaine. Lorsque vous revendez 10, 15 ou 20 ans plus tard, le bien immobilier aura doublé, voire triplé. Je suis agent immobilier depuis 25 ans, et je ne connais pas un seul propriétaire vendeur qui ait fait une moins-value depuis 1995. Tout le monde est gagnant ».

Lors d'un point presse téléphonique, le directeur financier David Lubek a expliqué qu'il s'agissait encore "d'un trimestre un peu particulier", qui pénalise notamment l'activité des hypermarchés du groupe, "avec la fermeture des rayons non alimentaires ou les restrictions d'horaire" dans le cadre du couvre-feu. Le groupe est en outre fortement implanté dans des régions touristiques de l'Hexagone, notamment le sud-est ou l'Ile-de-France, où les magasins ont pâti de la limitation de l'activité touristique.

>> A lire aussi - Casino rompt une alliance avec Auchan et se tourne vers Intermarché

7,15 milliards d'euros de chiffre d'affaires

Sur l'ensemble des activités de Casino, qui compte aussi en son sein le spécialiste du commerce en ligne CDiscount (483 millions d'euros de chiffre d'affaires, +7,6% de croissance), le chiffre d'affaires ressort à 7,15 milliards d'euros pour ce premier trimestre 2021, contre 8,3 milliards d'euros un an plus tôt. En Amérique latine, le groupe a réalisé en magasins pour 3,3 milliards d'euros de ventes, un chiffre en progression de 12,8% comparé à celui de 2019. David Lubek a mis l'accent sur "la forte croissance de la rentabilité" des enseignes du groupe, y compris en France "avec un Ebitda qui progresse de 19% (à 204 millions d'euros contre 172 un an plus tôt, ndlr) alors même que le chiffre d'affaires est en recul, comme on s'y attendait", par rapport à l'année précédente.

L'amélioration de cet Ebitda (excédent brut d'exploitation) "est liée à la poursuite de nos plans de transformation et au déploiement de la numérisation en magasin et des fonctions support", ainsi qu'à "l'amélioration de la maîtrise de nos coûts", a-t-il exposé. Il a enfin réaffirmé que Casino travaillait "activement" à étudier "d'éventuelles opérations de levées de fonds propres" pour CDiscount et pour Greenyellow, fournisseur et producteur d'électricité français, précisant qu'une introduction en Bourse faisait partie des options au moins pour la seconde entité.

Danone : Antoine de Saint-Affrique en passe d’être nommé DG ? .
La nomination d'un nouveau directeur général serait "imminente" chez Danone. Antoine de Saint-Affrique serait pressenti pour le poste, alors que le géant de l'agroalimentaire est plombé par une crise de gouvernance et l'éviction de l'ex-PDG Emmanuel Faber.Chez le géant français (100.000 salariés dans le monde, 23,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2020), le nouveau directeur général aura la lourde tâche de retrouver le chemin de la croissance et tourner la page d'une "crise de gouvernance douloureuse", selon les mots du président du conseil d'administration Gilles Schnepp, lors de l'assemblée générale des actionnaires fin avril.

usr: 3
C'est intéressant!