•   
  •   

Entreprise SNCF: face-à-face lundi entre les syndicats et le ministre

16:45  05 mai  2018
16:45  05 mai  2018 Source:   latribune.fr

Les voitures-radar privées, c'est pour lundi et ça va flasher fort !

  Les voitures-radar privées, c'est pour lundi et ça va flasher fort ! Les amendes, retrait de permis, de points pour excès de vitesse vont pleuvoir dès lundi. Après expérimentation, la Sécurité routière concrétise donc l'externalisation des voitures-radars concédées au privé. Pourquoi : pour augmenter le temps de couverture radar du réseau routier. Comment : le seul chauffeur suffira (avant, un opérateur radar était requis). Combien : il n'y aura "pas de rétribution au nombre de flashs", mais au nombre de kilomètres). Qui : le concessionnaire retenu est Mobicom (filliale de Challancin, 7.000 collaborateurs, qui oeuvre dans la propreté). Où : dans l'Eure d'abord, puis dans toute la France d'ici 2020.Les premières voitures privées équipées de radars vont commencer lundi dans l'Eure à flasher les automobilistes en excès d

A la veille d’un huitième épisode de deux jours de grève à la SNCF , les syndicats de cheminots hostiles à la réforme ferroviaire seront reçus lundi 7 mai 2018 par un Premier ministre “très ferme” car certains points ne Facebook face aux parents d’une ado décédée la justice allemande va trancher.

Pour peser face au gouvernement, " les syndicats doivent se parler plus souvent", et "voir ce qui S'ils sont unis à la SNCF ou chez les fonctionnaires, les syndicats abordent le 1er-Mai en ordre La Chine a annoncé lundi que SNCF : le dialogue est rompu entre la ministre des Transports et les cheminots.

A la veille d'un huitième épisode de deux jours de grève à la SNCF, les syndicats de cheminots hostiles à la réforme ferroviaire seront reçus lundi par un Premier ministre "très ferme" car certains points ne sont "pas négociables".

Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF avaient exigé à la mi-avril de rencontrer le chef du gouvernement, excédés après que Matignon eut annoncé d'abord à la presse le projet de filialisation de l'activité fret et la date de fin du recrutement au statut de cheminot (le 1er janvier 2020). © Fournis par La Tribune Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF avaient exigé à la mi-avril de rencontrer le chef du gouvernement, excédés après que Matignon eut annoncé d'abord à la presse le projet de filialisation de l'activité fret et la date de fin du recrutement au statut de cheminot (le 1er janvier 2020).

A la veille d'un huitième épisode de deux jours de grève à la SNCF, les syndicats de cheminots hostiles à la réforme ferroviaire seront reçus lundi par un Premier ministre "très ferme" car certains points ne sont "pas négociables". "Nous ne reviendrons pas sur l'ouverture à la concurrence, nous ne reviendrons pas sur la réorganisation de l'entreprise et sur la fin du recrutement au statut", a réaffirmé Edouard Philippe vendredi sur France Bleu Berry. "Nous l'avons dit, je le répète", a-t-il insisté.

Pourquoi la SNCF vend une partie de son gigantesque patrimoine immobilier

  Pourquoi la SNCF vend une partie de son gigantesque patrimoine immobilier La SNCF met en vente 135 immeubles et 4.000 logements, pour une valeur de 1,3 milliard d'euros, a écrit "Le Figaro" jeudi soir sur son site internet. Derrière l'Etat, et devant l'Eglise, la Société Nationale des Chemins de fers Français (SNCF) possède un patrimoine foncier parmi les plus importants de l'Hexagone.La SNCF met en vente 135 immeubles et 4.000 logements, pour une valeur de 1,3 milliard d'euros, a écrit Le Figaro jeu "Ces immeubles, qui génèrent plus de 40 millions d'euros de loyers annuels, sont évalués à 1,3 milliard d'euros.

A partir de lundi , chaque agent de la SNCF est appelé à se prononcer sur la réforme lors d’une Face à l’échec du dernier référendum interne sur une éventuelle sortie de crise, des salariés ont constitué L’objectif : proposer une troisième voie et servir de médiateur entre la direction et les syndicats , qui

Édouard Philippe a reçu lundi les syndicats de la SNCF , à leur demande. Face au refus du Premier ministre de revenir sur la réforme ferroviaire, ils ont réaffirmé leur volonté de poursuivre la grève. ON DÉCRYPTE.

Les quatre syndicats représentatifs de la SNCF avaient exigé à la mi-avril de rencontrer le chef du gouvernement, excédés après que Matignon eut annoncé d'abord à la presse le projet de filialisation de l'activité fret et la date de fin du recrutement au statut de cheminot (le 1er janvier 2020). CGT Cheminots, Unsa ferroviaire, SUD-Rail et CFDT Cheminots avaient alors claqué la porte de la concertation menée depuis début mars par la ministre des Transports Elisabeth Borne, réclamant une réunion avec "celui qui décide". Après avoir refusé dans un premier temps de les recevoir, Edouard Philippe leur avait finalement donné rendez-vous le 7 mai.

Un revirement mis au crédit de la grève par les syndicats. "Le rapport de force a gagné", se félicitait Laurent Brun (CGT Cheminots, 1er syndicat à la SNCF), jeudi, en marge d'un rassemblement à Paris pour mettre le gouvernement "sous pression". M. Philippe recevra les syndicats à tour de rôle dans "un état d'esprit très ouvert et en même temps très ferme", car "cette réforme est nécessaire pour améliorer la qualité de service ferroviaire", a-t-il averti. "Il y a encore des sujets à discuter comme les modalités de reprise de la dette" du groupe par l'Etat, une "question extrêmement importante" à voir "pas simplement avec les organisations syndicales", mais aussi "avec la direction de la SNCF", les associations d'usagers, députés et sénateurs. Adoptée mi-avril en première lecture à l'Assemblée, la réforme sera examinée au Sénat à partir du 23 mai.

La fin de la taxe d’habitation devrait coûter cher aux résidences secondaires

  La fin de la taxe d’habitation devrait coûter cher aux résidences secondaires C’est ce mercredi que le gouvernement reçoit un rapport proposant des solutions pour compenser la fin de la taxe d’habitation en 2020. Serait notamment envisagé un complément de taxe foncière sur les résidences secondaires et les logements sous-occupés. © moreimages immobilier Les résidences secondaires, nouvelles vaches à lait fiscales? C’est ce mercredi que le gouvernement recevra le rapport sur la fiscalité locale dit «Richard-Bur», censé proposer des solutions pour compenser la suppression de la taxe d’habitation à l’horizon 2020. Un chantier délicat pour Bercy, sur fond d’inquiétude des collectivités.

SNCF face - à - face lundi 7 mai entre les syndicats et le Premier ministre . Cheminot e s SNCF поделился(-ась) ссылкой. · 12 апреля ·. Passes d'armes à l'Assemblée sur l'ouverture à la concurrence et la question de la dette.

SNCF : face - à - face lundi entre les syndicats et le Premier ministre . La ministre des Transports Elisabeth Borne quitte l'Elysée le 8 février 2018 à Paris.

Des questions "dans le flou"

"On voit bien qu'on n'est pas dans la conclusion du conflit", qui est entré dans son deuxième mois, puisque M. Philippe "reste sur des positions extrêmement dures", mais les cheminots sont "déterminés à aller au bout", a prévenu M. Brun. Les syndicats "demandent l'organisation de tables rondes de négociations tripartites avec la présence du patronat" pour "clarifier le projet du gouvernement de manière réelle", qu'"on règle les questions en direct" au lieu de rester "dans le flou" et de renvoyer des dossiers à "plus tard", a expliqué le secrétaire général de la puissante CGT Cheminots.

"Toutes les questions de financement sont dans le flou." Et pour le transfert d'agents SNCF dans d'autres entreprises après l'ouverture à la concurrence, "on nous annonce des règles vagues et tout est renvoyé à un futur décret d'application", a-t-il dénoncé. L'Unsa ferroviaire (2e syndicat) dira "avec véhémence" au Premier ministre qu'il sera "impossible" de "négocier une convention collective du secteur ferroviaire digne de ce nom" avant le 1er janvier 2020, une date "vraiment prématurée", a critiqué son secrétaire général, Roger Dillenseger.

La France commande le cinquième sous-marin d'attaque Barracuda

  La France commande le cinquième sous-marin d'attaque Barracuda La ministre des Armées Florence Parly a donné son feu vert à la cinquième commande du sous-marin nucléaire d'attaque Barracuda.Et de cinq.... La ministre des Armées Florence Parly a donné son feu vert lors d'un récent comité ministériel d'investissement à la commande du cinquième sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Barracuda, qui aurait d'ailleurs dû être passée en 2017, sur les six prévus. Toutefois, en raison du retard industriel dans la construction du premier SNA de nouvelle génération, le calendrier de commande a dû être réexaminé et optimisé. Le premier SNA ne sera livré finalement qu'en 2020 au lieu de 2017.

Les réactions sont nombreuses face à la réforme de la SNCF et aux grèves prévues jusqu'en juin. Le bras de fer entre les syndicats et le gouvernement fait La ministre des Transports l'assure "le gouvernement tiendra bon." Cependant l'opposition dans sa majorité apporte son soutien aux grévistes.

SNCF : le gouvernement reste ferme face aux pressions des syndicats . SNCF : le dialogue est rompu entre la ministre des Transports et les cheminots.

"Dix-huit mois, c'est juste insuffisant" et l'UTP (Union des transports publics et ferroviaires, organisation patronale) juge aussi ce délai trop court, a-t-il assuré à l'AFP. SUD-Rail (3e) refusera de négocier "des accompagnements" au projet gouvernemental, dont il réclame "le retrait", et organise une manifestation lundi matin à Paris, devant les Invalides. "En cas d'échec" à Matignon, les syndicats lanceront une "journée sans cheminots, sans train" le 14 mai, a rappelé la CFDT Cheminots (4e), qui veut "une profonde et sincère négociation" pour "sortir de l'impasse". Avec Mme Borne, M. Philippe recevra aussi FO (5e syndicat), l'UTP et des associations d'usagers. Les responsables confédéraux accompagneront les délégations syndicales cheminotes lors de ce round de discussions. "S'il nous invite, j'espère que c'est pour nous dire quelque chose", a relevé Philippe Martinez, le leader de la CGT.

(avec AFP)

Air France : Le Maire veut un nouveau Pdg d'ici septembre .
Le ministre de l'Economie et des Finances estime que la priorité est de nommer un nouveau Pdg à la tête du groupe aérien, d'ici à la rentrée. Il exclut une vente des parts de l'Etat à court terme et qualifie la privatisation d'ADP à venir de "plus grosse opération financière dans le monde en 2018."[Article mis à jour à 13h05]

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!