•   
  •   

Immobilier La fin de la taxe d’habitation devrait coûter cher aux résidences secondaires

14:50  07 mai  2018
14:50  07 mai  2018 Source:   lefigaro.fr

Atterrissage en douceur en 2018 pour le marché immobilier ancien

  Atterrissage en douceur en 2018 pour le marché immobilier ancien Après deux années euphoriques au cours desquelles des transactions record ont fait grimper les prix, le marché immobilier ancien devrait opérer un "atterrissage en douceur" avec des volumes de ventes "plus raisonnables" en 2018, estiment les notaires. A fin février, le volume annuel de transactions est en léger recul, à 965.000 ventes sur les douze mois glissants, soit 5.000 de moins qu'un mois plus tôt, mais il reste en hausse de 10,9% sur un an, selon la dernière note de conjoncture des Notaires de France, publiée lundi.

C’est ce mercredi que le gouvernement reçoit un rapport proposant des solutions pour compenser la fin de la taxe d ’ habitation en 2020. Serait notamment envisagé un complément de taxe foncière sur les résidences secondaires et les logements sous-occupés.

Exonération. Simulation. Résidence secondaire . Taxe d ' habitation et étudiant. Colocation. Pour compenser le manque à gagner provoqué par la fin de la taxe d ' habitation au titre des résidences La taxe d ' habitation ne dépend pas des revenus, au sens où elle est due par tous les occupants

C’est ce mercredi que le gouvernement reçoit un rapport proposant des solutions pour compenser la fin de la taxe d’habitation en 2020. Serait notamment envisagé un complément de taxe foncière sur les résidences secondaires et les logements sous-occupés.

immobilier © moreimages immobilier

Les résidences secondaires, nouvelles vaches à lait fiscales? C’est ce mercredi que le gouvernement recevra le rapport sur la fiscalité locale dit «Richard-Bur», censé proposer des solutions pour compenser la suppression de la taxe d’habitation à l’horizon 2020. Un chantier délicat pour Bercy, sur fond d’inquiétude des collectivités. Durant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait en effet promis d’exonérer de la taxe d’habitation 80% des ménages, pour redonner du pouvoir d’achat aux classes moyennes et populaires. Coût de l’opération: 10 milliards d’euros, à raison de trois tranches d’un peu plus de 3 milliards en 2018, 2019 et 2020.

Cette cheminée de 60 mètres doit purifier l’air d’une ville chinoise

  Cette cheminée de 60 mètres doit purifier l’air d’une ville chinoise VIDÉO - Pour lutter contre les graves problèmes de pollution, les autorités chinoises ont financé ce projet de construire une tour de 100 mètres dans l’une des villes les plus polluées du pays. C’est une cheminée de 60 mètres de haut qui se dresse au cœur de son quartier. Mais au lieu de répandre de la fumée, le cylindre géant purifie (un peu) l’air que respirent les habitants de Xian, l’une des villes les plus polluées de Chine. Premier pollueur mondial, le pays tente par tous les moyens de produire de l’air pur, allant jusqu’à fermer les usines lors de pics de pollution.

Un vrai casse-tête pour l’exécutif. Suppression de la taxe d ’ habitation : qui va payer ? C’était l’une des principales promesses du candidat Macron, peut-être la plus Hors de question, a tranché l’exécutif. Ce dernier envisage toutefois de maintenir une forme d’imposition sur les résidences secondaires .

Taxe sur les résidences secondaires : les augmentations se multiplient - www.radins.com. Avoir une résidence secondaire en France va coûter de plus en plus cher : les communes veulent L’affaire de la surtaxe d ’ habitation sur les résidences secondaires avait fait grincer des dents fin 2014.

Mais la facture s’est depuis alourdie, le chef de l’État ayant décidé d’étendre la mesure aux 20% de contribuables les plus aisés, «à l’horizon 2020», pour éviter de voir sa réforme retoquée par le Conseil constitutionnel -- attaché au principe d’«égalité des Français devant l’impôt». Selon Bercy, 8,5 milliards supplémentaires doivent ainsi être trouvés, portant à 18 milliards d’euros le coût global de la mesure. 

Deux scénarios

D’après Le Point, le rapport dirigé par le haut fonctionnaire Dominique Bur et par Alain Richard, sénateur du Val-d’Oise et ancien ministre, va notamment proposer un complément de taxe foncière sur les résidences secondaires et les logements sous-occupés en lieu et place de la taxe d’habitation. Certaines communes telles que Bordeaux, Saint-Nazaire, Paris ou Saint-Jean-de-Luz appliquent déjà une forte surtaxe d’habitation sur les résidences secondaires, mais cette taxe sera amenée à disparaître (du moins sous cette appellation...). Toujours selon Le Point, la piste du maintien de la taxe d’habitation pour les résidences secondaires serait écartée par ce rapport car elle serait contestable juridiquement.

Air France est-elle impossible à réformer ?

  Air France est-elle impossible à réformer ? Le départ de Jean-Marc Janaillac de la tête du groupe Air France-KLM ne change rien aux menaces qui planent sur Air France. Alors que la concurrence se renforce et que le prix du pétrole remonte, la compagnie a peu de temps pour enclencher les réformes. En a-t-elle encore les moyens ? © Fournis par La Tribune Après la fracassante démission du Pdg d'Air France-KLM Jean-Marc Janaillac, le conseil d'administration a nommé ce mercredi l'un de ses membres, Anne-Marie Couderc, présidente non exécutive par intérim, le temps de trouver un successeur à Jean-Marc Janaillac.

» Accueil » Espace PRO » Les articles » Résidences secondaires : majoration de la taxe d ' habitation . En application de l 'article 31 de la loi de finances rectificative pour 2014, les communes ont la faculté de majorer de 20% le montant de la taxe d ' habitation due au titre des logements

Le feuilleton des déclarations gouvernementales concernant la taxe d ' habitation continue Hier, le ministre de l 'Economie Bruno Le Maire s'est ainsi dit favorable au maintien de la taxe d ' habitation pour les résidences secondaires tout en réitérant l'engagement du gouvernement de mettre fin à cet

Cette mesure ne rapporterait pourtant que 2,5 milliards par an sur les 8 à 9 milliards de manque à gagner générés par la suppression de la taxe d’habitation des 20 % de ménages les plus aisés et il faudra bien financer le reste. Après l‘audition de Dominique Bur et Alain Richard le 21 mars devant la commission des finances de l’Assemblée nationale, on peut retenir que leurs pistes tournent principalement autour de deux scénarios.

Numéro d’équilibriste

Le premier consisterait à transférer aux communes la part départementale de la taxe sur les propriétés bâties et «tout ou partie» des droits de mutation à titre onéreux (DMTO), perçus aujourd’hui par les départements -- lesquels bénéficieraient en retour d’une fraction d’un impôt d’État. Le second serait d’attribuer directement au bloc communal une part d’un impôt national, ce qui permettrait de maintenir en l’état la fiscalité des départements. «L’éventail» des impôts potentiellement concernés «n’est pas très large», a reconnu Alain Richard, citant la TVA, la CSG et la taxe sur les carburants (TICPE).

Un pour honorer la promesse du gouvernement de ne pas créer d’impôt nouveau. «L’engagement de suppression ne porte que sur la résidence principale», a prévenu Olivier Dussopt, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics.

General Electric poursuit son régime minceur .
General Electric va fusionner son pôle transport avec Wabtec, un équipementier américain du secteur ferroviaire, dans le cadre d'une opération de 11,1 milliards de dollars. General Electric (GE) a confirmé lundi la fusion de son pôle transport avec Wabtec, un équipementier américain du secteur ferroviaire, dans le cadre d'une opération de 11,1 milliards de dollars (9,45 milliards d'euros). Cet accord est le plus important conclu par le PDG de GE, John Flannery, depuis qu'il a entamé une restructuration profonde du groupe l'année dernière.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!