•   
  •   

Immobilier Rennes. Trois nouveaux immeubles d’ici fin 2023 dans le nouveau quartier de la gare

10:25  04 juin  2021
10:25  04 juin  2021 Source:   ouest-france.fr

Réformes de balayage du système ferroviaire "compliqué" de la révision

 Réformes de balayage du système ferroviaire La création d'un nouvel organe du secteur public pour superviser les chemins de fer de la Grande-Bretagne simplifiera un système "trop ​​compliqué", a déclaré Shapps Shapps.

Actif dans le service aux entreprises et la sûreté aéroportuaire, le géant rennais Samsic va déménager son siège social pour l’implanter dans le quartier de la gare à Rennes . Un chantier qui verra s’ériger, à l’horizon 2023 , pas moins de cinq bâtiments dans le quartier EuroRennes, rue de l ’Alma. Une tour de 26 étages. On y trouvera deux immeubles de bureaux de 4 800 m², dont l’un accueillera le siège social de Samsic, qui va donc quitter Cesson-Sévigné - même si le groupe prévoit de le conserver pour les 350 salariés de ses services administratifs.

En 2017, la nouvelle gare accueillera la LGV mais à horizon 2019-2020, c’est tout le quartier de la gare qui aura été remodelé en quartier d ’affaires. Pascale Paoli-Lebailly, à Rennes . 14 Juill 2015, 8:34. Avec le démarrage des premiers travaux de la SNCF sur le parvis Nord, le quartier de la gare entame sa mue dès cet été. Le chantier Trigone, du nom d'un ensemble de trois immeubles de sept à huit étages reliés par des passerelles, débutera quant à lui à l'automne, pour une livraison prévue en 2017.

Une vue des trois immeubles du programme Beaumont (au centre) situé entre la gare et l’immeuble d’Yves-Rocher. © OUEST-FRANCE Une vue des trois immeubles du programme Beaumont (au centre) situé entre la gare et l’immeuble d’Yves-Rocher.

Le programme Beaumont, porté par Legendre immobilier près de la gare de Rennes, comprend trois immeubles de 17 et 8 étages, pour quelque 25 000 m2 de logements, bureaux et commerces. Un programme original, dans sa conception et ses usages.

Le promoteur revendique une « architecture résolument new-yorkaise ». Et des édifices de béton : « C’était le seul matériau possible compte tenu de la contrainte des vibrations de la voie ferrée juste à côté ». Le programme immobilier situé boulevard de Beaumont, entre la gare de Rennes et le siège d’Yves-Rocher, vient s’ajouter aux tours qui garnissent le paysage du nouveau quartier EuroRennes. Il comprend trois immeubles, l’un de dix-sept étages soit 50 mètres de hauteur et deux autres de huit étages, soit 28 mètres.

Immobilier : Le logement social, un bon plan pour l’accession à la propriété

  Immobilier : Le logement social, un bon plan pour l’accession à la propriété Les logements sociaux peuvent être une bonne opportunité d’accéder à la propriété. Et si les locataires de HLM sont prioritaires, chacun peut prétendre à ce type d’acquisition © IStock / City Presse Des milliers de logements sont mis en vente chaque année par les organismes HLM. C'est l'occasion de réaliser une bonne affaire ! ARGENT - Les logements sociaux peuvent être une bonne opportunité d’accéder à la propriété.

Mardi 30 avril 2019, l' immeuble des Castalides du Mirail va être détruit. Mardi 30 avril 2019, « l’ immeuble de la honte » des Castalides, situé au 71, avenue Aristide Maillol, dans le quartier du Mirail, va être Aux Izards, fin des démolitions, mais… En revanche, du côté des Izards- Trois Cocus, plus aucune Par ailleurs, des places de parking vont être créées dans les nouveaux immeubles .

Nouveaux logements. Autour de la gare et du quartier Confluence, trois opérations d’aménagement sont en cours de réalisation : - le nouveau quartier Brise Échalas, inscrit dans le programme de rénovation des quartiers anciens dégradés en 2010, en cours d’achèvement - les ZAC Alstom-Confluence et Sud Confluence, qui s’achèveront à l’horizon 2026. 2019 : démarrage par la SNCF des travaux de mise en accessibilité de la gare 2022 : déplacement de la station du tramway T1 sur la rue du Port, vers la Place des Confluences 2022- 2023 : accès à la nouvelle gare accessible à

Le programme Beaumont, près de la gare de Rennes, compte 25 000 m2 de logements, bureaux et commerces répartis sur trois immeubles. © DR Groupe Legendre Le programme Beaumont, près de la gare de Rennes, compte 25 000 m2 de logements, bureaux et commerces répartis sur trois immeubles.

Logements, bureaux et commerces

Au total c’est 25 000 m² de surface habitable, dont 11 600 m² de bureaux, 12 000 m² de logements (dont une résidence de 400 m2) et 1 500 m² de commerces et services au pied des immeubles. Parmi lesquels, un barbier (barber shop), un réparateur de vélos, l’enseigne de fitness Lio Coach et des restaurants qui seront sélectionnés à l’issue de l’appel à projets « Les entrepreneurs du goût ».

Un atelier vente de vélos est prévu au pied des immeubles du programme Beaumont. © @Axyz.tif Un atelier vente de vélos est prévu au pied des immeubles du programme Beaumont.

Parkings réduits de moitié

« Créer de la vie et pas seulement des murs un peu stériles, c’est ce que nous avons voulu proposer à travers ce programme Beaumont », fait valoir Pascal Martin, directeur général du groupe Legendre. En d’autres termes. L’objectif étant de coller aux nouveaux modes de vie, à l’image de la vaste agora modulable ou des parkings souterrains, dont le nombre de places a été divisé par deux : 134 au lieu de 250, dont certaines seront équipées de bornes de recharge électrique. « On mutualise ces espaces pour une occupation optimale, par les employés des bureaux le jour, par les occupants des logements la nuit. » Le Beaumont disposera aussi de 400 places pour les vélos et les trottinettes.

Toulouse : Permis de construire, projets… Quelles conséquences après l’annulation du plan d’urbanisme de la Métropole ?

  Toulouse : Permis de construire, projets… Quelles conséquences après l’annulation du plan d’urbanisme de la Métropole ? Le tribunal administratif vient d’annuler le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUiH) de Toulouse Métropole, créant une situation inédite pour les projets immobiliers. Explications © FRED SCHEIBER/SIPA Un chantier de construction à Toulouse. Illustration. CONSTRUCTION - Le tribunal administratif vient d’annuler le Plan local d’urbanisme intercommunal (PLUiH) de Toulouse Métropole, créant une situation inédite pour les pro Les bétonnières doivent désormais tourner selon de nouvelles règles dans toute la métropole toulousaine.

Tout au long des 200 km qui séparent la Grèce de la Turquie, des nouveaux systèmes de surveillance et de dissuasion ont été testés, dont un canon à son extrêmement puissant. Mais certains eurodépués, comme l’Allemand Patrick Breyer, du Parti Pirate, se posent des questions éthiques sur ce système : “Ce que nous voyons aux frontières, et dans le traitement des étrangers en général, c’est qu’il s’agit souvent d’un terrain de test pour des technologies qui sont ensuite utilisées aussi sur des Européens”.

La fête des voisins (également appelée « Immeubles en fête »), événement ayant généralement lieu le dernier vendredi de mai, a été mise en place dans le but de lutter contre l'individualisme et la solitude dans les grandes villes. Ce jour-là les voisins se rencontrent et partagent un repas improvisé. Pour cette raison, chacun est invité à apporter un plat que tous se partageront. Souvent, les commerçants du quartier apportent leur contribution. Musique et danse agrémentent largement cette fête facilitant ainsi le dialogue avec chacun.

Des cabinets d’architecte

« Nous avons la responsabilité de produire du beau, c’est pourquoi nous avons accordé une importance forte à la signature architecturale », souligne Pascal Martin. Legendre a remporté la consultation lancée en 2017 par Espaces ferroviaires, filiale d’aménagement urbain de la SNCF avec Territoires publics, aménageur de la Zac EuroRennes. Le projet est signé par les cabinets d’architecture Atelier Kempe Thill (hollandais) et Atelier 56S à Rennes. « L’architecture est aussi rationnelle que poétique et dégage une image unique, faisant de Beaumont un marqueur urbain », estime le groupe Legendre. L’accent a été mis sur l’apport de lumière avec des grandes surfaces vitrées. Et les façades sont « rythmées par des retraits de 15 centimètres à chaque niveau, lui donnant un aspect pyramidal très atypique ».

Un jeu de construction… et des ressorts

Lapeyre passe sous pavillon allemand, les syndicats inquiets

  Lapeyre passe sous pavillon allemand, les syndicats inquiets Le groupe français Saint-Gobain a confirmé ce mardi 1er juin la vente de l’enseigne spécialisée dans l’aménagement de la maison au fonds allemand Mutares, après l’homologation de l’opération par le tribunal de commerce de Paris. Les syndicats craignent désormais une casse sociale chez Lapeyre qui compte 131 magasins et 3 400 salariés en France.Lapeyre est devenu allemand : ce mardi soir, Saint-Gobain a annoncé la finalisation de la cession de la chaîne de fabrication et distribution de produits d’aménagement de la maison au fonds Mutares, au grand dam des syndicats, qui craignent une casse sociale.

Avec cette nouvelle réalisation signée Pitch Promotion, vous vivrez Accès au détail du programme. Immoneuf vous accompagne dans votre projet d'achat immobilier. Nous utilisons des cookies pour stocker vos critères de recherche, personnaliser l'affichage, mesurer l'audience et diffuser des offres personnalisées. Avec votre consentement, nos partenaires et nous utilisons ces cookies pour stocker et accéder à des informations personnelles comme votre visite sur notre site.

Le premier itinéraire relie la gare de Francheville à l’arrêt de métro Jean Jaurès (Lyon 7e) ou de Perrache (Lyon 2e) en passant par Gravière/Taffignon et le haut de la commune de Sainte-Foy-lès-Lyon. Cet itinéraire, jamais abordé jusqu’ ici a fait entrer la gare Perrache dans l ’équation. Quelques hauts bâtiments du quartier posaient des problèmes techniques, d’évitement ou de survol, comme celui de la chaîne télé Euronews. De plus, il n’y a pas d’arrêt de métro sur la presqu’île. Les trois itinéraires proposés par le Sytral le 2 juin dernier relient tous Francheville à des stations de métro.

Les trois tours vont être construites en partie à la manière d’un jeu de construction, avec pas moins de 2 500 pièces préfabriquées sur notre site de Bourgbarré et assemblées sur place. « C’est plus rapide que de couler le béton sur place, avec cette nouvelle technique, nous divisons le temps de chantier par deux. » Par ailleurs, les tours sont assises sur des ressorts, toujours pour encaisser les vibrations de la voie ferrée. Une technique également utilisée depuis longtemps pour répondre à des exigences antisismiques.

Des appartements entre 7 000 et 10 000 € le m2

Les deux bâtiments à l’ouest proposeront 12 000 m² de bureaux (environ 4 000 € HT le mètre carré). « Toutes les surfaces sont commercialisées », annonce Legendre immobilier. De nombreuses entreprises rennaises ont signé. Le dernier bâtiment accueillera sur dix-sept étages trois typologies d’espaces résidentiels, en trois « couches » successives. D’abord une résidence urbaine d’affaires qui sera exploitée, sous la marque Whoo (groupe Legendre) et qui proposera 121 appartements dont neuf logements en coliving. Ensuite 46 logements haut de gamme en accession libre. et 41 logements sociaux qui seront gérés par le bailleur social Archipel Habitat.

Les prix de vente se situent entre 7 000 € et 10 000 € TTC le mètre carré pour les logements en accession libre.

L’Ille-et-Vilaine attire, l’immobilier flambe sur le littoral .
Le département attire les touristes, mais pas seulement. Environ 10 000 nouveaux habitants s’installent chaque année en Ille-et-Vilaine. Résultat, le marché de l’immobilier flambe, à Rennes et sur le littoral. La beauté des sites bretilliens attire les touristes mais pas seulement. De nouveaux habitants, environ 10 000 par an, s’installent dans le département.« Le marché immobilier est reparti à un rythme soutenu, observaient les notaires d’Ille-et-Vilaine, en avril dernier. Le volume des transactions reste à un niveau très élevé, le déséquilibre entre l’offre et la demande, constaté en 2019, s’est même accentué.

usr: 3
C'est intéressant!