•   
  •   

Immobilier Immobilier en Ille-et-Vilaine. 80 % des acheteurs sont des Bretilliens

22:25  24 juin  2021
22:25  24 juin  2021 Source:   ouest-france.fr

Crédit immobilier : de nouvelles contraintes pour les banques dès cet été ?

  Crédit immobilier : de nouvelles contraintes pour les banques dès cet été ? Les établissements qui ne respectent pas les recommandations du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) en matière d'octroi de crédits immobiliers pourraient être contraints de le faire. Avec des taux de crédits toujours aussi bas, le marché de l'immobilier se porte comme un charme. "Nous répondons à un nombre de demandes hallucinant depuis cinq mois", affirme un courtier auprès des Échos. Mais cette tendance pourrait bientôt être freinée.

Le département de l’Ille-et-Vilaine est un marché attractif pour l’immobilier. © Ouest-France Le département de l’Ille-et-Vilaine est un marché attractif pour l’immobilier.

Dans leur baromètre trimestriel, les notaires bretons confirment l’attractivité de l’Ille-et-Vilaine pour le marché immobilier.

Un marché bretillien de Bretilliens. C’est l’un des enseignements du baromètre que les notaires bretons viennent de publier. Si le département d’Ille-et-Vilaine est attractif pour l’investisseur immobilier, il l’est d’abord et avant tout… pour ses habitants. 80 % des acquéreurs passés devant notaires sont déjà résident du département. 6 % viennent des autres départements bretons, et 8 % sont d’une autre région que la Bretagne ou l’Ile-de-France.

Crédit immobilier : le gouvernement veut-il freiner l’accession à la propriété ?

  Crédit immobilier : le gouvernement veut-il freiner l’accession à la propriété ? Pour tenter de faire baisser les prix tout en sécurisant les banques et les emprunteurs face au risque de défaut de paiement, l’exécutif voudrait encore durcir les critères d’accès au crédit. Une stratégie qui complique un peu plus l’investissement locatif, dénonce Henry Buzy-Cazaux, le président de de l’Institut du management des services immobiliers. La menace est brandie : le Haut conseil de stabilité financière, autorité de régulation des crédits présidée par le ministre de l’Economie, pourrait bien restreindre encore l’accès au crédit immobilier pour les ménages.

Qui est l’heureux propriétaire ? C’est d’abord et sans surprise un actif de moins de 40 ans (47 ans des propriétaires) qui gagne correctement sa vie dans une profession intermédiaire ou comme cadre supérieur (60 % des profils) Plus d’un tiers des acquéreurs de maisons ont entre 30 et 39 ans. Les catégories des ouvriers, employés et retraités représentent chacune 11-12 % des acheteurs de biens.

Est-ce que la côte flambe ? Il fait effectivement bon être propriétaire dans le pays malouin. Depuis le printemps 2020, le prix des maisons anciennes a progressé de plus de 8 % pour se stabiliser autour d’un prix médian de 292 500 €. Ici aussi, cadres supérieurs et professions intermédiaires représentent plus de la moitié des acquéreurs, quand les retraités dégringolent de 27 à 19 %. Les appartements anciens ont pris de l’embonpoint aussi (+ 13, 1 %), avec un prix médian au mètre carré de 3 900 €.

Immobilier. Pourquoi le marché bat des records, malgré la crise

  Immobilier. Pourquoi le marché bat des records, malgré la crise La barre du million de transactions a été franchie. La pandémie n’a pas freiné l’attrait pour la pierre, elle a même rebattu les cartes du marché immobilier. Les prix flambent, la pénurie d’offre s’accentue. Qui l’eut cru ? Avec 1,08 million de logements anciens vendus entre mars 2020 et mars 2021, le nombre de transactions immobilières a signé un record historique… en pleine pandémie. Le dernier datait de 2019 (1,07 million).

La campagne ne lâche rien non plus. Le bonheur est-il dans le pré ? Probablement, mais le calme de la campagne se paie aussi surtout si celle-ci n’est finalement pas trop loin de la métropole rennaise ou d’un bourg dynamique. Pour Montauban-de-Bretagne, à 30 km au nord-ouest de Rennes, la maison ancienne se trouvera autour de 178 000 € (+ 8 % depuis 2020, +22, 8 % en dix ans). Près de Combourg, c’est plus de 171 000 € (+ 10, 2 %). Le secteur de Redon reste parmi les plus accessible avec un prix médian de 121 700 € pour une maison ancienne (+ 16 % depuis 2020).

Les tendances à Rennes. La métropole rennaise est évidemment une locomotive du marché immobilier des résidences principales. Le bien le plus recherché et désormais le plus rare, la maison ancienne, équilibre son prix médian à 430 000 € (autant de maisons vendues en dessous qu’au-dessous de ce prix). C’est 11, 7 % en un an et un bon investissement sur le long terme : + 63, 5 % en dix ans ! Évidemment, selon le quartier, il ne faut pas mobiliser la même tirelire. Pour un appartement ancien, comptez 4 000 € du mètre carré entre le Thabor et Saint-Hélier, et 1 990 € au Blosne. Mais même dans ce quartier populaire du sud de Rennes, le prix d’un appartement dans un immeuble a pris quasiment 16 %. Idem pour le neuf (4 300 €, + 3, 8 %).

Nouveau DPE : 8 questions simples pour tout comprendre à la réforme .
La réforme du diagnostic de performance énergétique (DPE) entre en vigueur ce jeudi 1er juillet 2021. Combien le nouveau DPE coûte-t-il ? Qui doit le réaliser ? Est-il obligatoire pour vendre ou pour louer ? Impactera-t-il la valeur de mon logement ? Acheteurs, vendeurs, bailleurs, voici huit questions simples pour bien comprendre cette réforme. Ça y est, la réforme du diagnostic de performance énergétique (DPE) entre en vigueur ce jeudi 1er juillet. Cet outil permet d’évaluer la performance énergétique des logements, en leur attribuant une note allant de A pour les plus économes à G pour les plus énergivores.

usr: 0
C'est intéressant!