•   
  •   

Immobilier Logements neufs: les mises en chantier en baisse de 6% de février à avril

12:00  29 mai  2018
12:00  29 mai  2018 Source:   msn.com

Air France : Le Maire veut un nouveau Pdg d'ici septembre

  Air France : Le Maire veut un nouveau Pdg d'ici septembre Le ministre de l'Economie et des Finances estime que la priorité est de nommer un nouveau Pdg à la tête du groupe aérien, d'ici à la rentrée. Il exclut une vente des parts de l'Etat à court terme et qualifie la privatisation d'ADP à venir de "plus grosse opération financière dans le monde en 2018."[Article mis à jour à 13h05]

Les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 6 % de février à avril , comparé aux trois mêmes mois de 2017, tandis que le nombre de permis de construire baissait de 1,9%, a annoncé mardi le ministère de la Cohésion des territoires.

(AFP) - Les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 6 % de février à avril , comparé aux trois mêmes mois de 2017, tandis que le nombre de permis de construire baissait de 1,9% a annoncé mardi le ministère de la Cohésion des territoires.

Les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 6% de février à avril, comparé aux trois mêmes mois de 2017, tandis que le nombre de permis de construire baissait de 1,9% a annoncé mardi le ministère de la Cohésion des territoires.

Au cours de ces trois mois, les mises en chantier se sont élevées à 97.300 unités, tandis que le nombre de permis de construire délivrés sur la même période s'est établi à 114.700, précise le ministère dans un communiqué.

Les mises en chantier ont particulièrement reculé dans le logement collectif (-9,1%) mais aussi dans le logement individuel groupé (lotissement, -4,1%).

Pour les permis de construire, c'est le logement individuel non groupé qui a nettement baissé (-9,9%) alors que le logement collectif a augmenté de 6,6%.

General Electric poursuit son régime minceur

  General Electric poursuit son régime minceur General Electric va fusionner son pôle transport avec Wabtec, un équipementier américain du secteur ferroviaire, dans le cadre d'une opération de 11,1 milliards de dollars. General Electric (GE) a confirmé lundi la fusion de son pôle transport avec Wabtec, un équipementier américain du secteur ferroviaire, dans le cadre d'une opération de 11,1 milliards de dollars (9,45 milliards d'euros). Cet accord est le plus important conclu par le PDG de GE, John Flannery, depuis qu'il a entamé une restructuration profonde du groupe l'année dernière.

Chiffre clé. Les mises en chantier avaient déjà reculé de 6 % de février à avril . Logements neufs : la baisse du nombre des mises en chantier se résorbe.

(AFP) - Les mises en chantier de logements neufs ont progressé de 15,1% de février à avril en France, comparé aux trois mêmes mois de 2016, à 97.400 unités, a annoncé mardi le ministère du Logement .

Sur les douze mois écoulés à fin avril, les mises en chantier de logements neufs et les permis de construire ont en revanche respectivement augmenté de 7,1% à 422.900 unités et de 3,2% à 495.100 unités, comparé aux douze mois précédents.

Par type de logement, les mises en chantier ont bondi tant dans le collectif (+8,4%) que dans l'individuel non groupé (+7,8%), toujours de mai 2017 à avril 2018.

Le mois dernier, le taux d'annulation des logements individuels autorisés à la construction a atteint 11,4%, en dessous à sa moyenne de longue période (12,3%) ces dix dernières années.

Dans le collectif (y compris en résidence) il était de 26,1%, au-dessus de la sa moyenne de longue période (18,9%).

Enfin, s'agissant du délai moyen d'ouverture de chantier pour les logements individuels il s'est établi à 5,1 mois, proche de sa moyenne de longue période (5,3 mois d'avril 2009 à avril 2018). Pour les logements collectifs il est resté dans sa moyenne de longue période, à 11,2 mois.

Au cours de ces trois mois, les mises en chantier se sont élevées à 97.300 unités © Fournis par AFPRelaxNews Au cours de ces trois mois, les mises en chantier se sont élevées à 97.300 unités

Les prix de l'immobilier ancien restent en hausse au 1er trimestre .
Les prix des logements anciens en France ont continué à augmenter au premier trimestre 2018, après deux années d'essor à des niveaux de transactions historiques, selon l'indice Notaires-Insee publié jeudi. Entre janvier et mars, les prix de l'immobilier ancien ont augmenté de 3,5% par rapport à la même période de l'année précédente. Le mouvement est également sensible par rapport au trimestre précédent: comparés à la fin 2017, les prix gagnent 1,5%. Entre janvier et mars, les prix de l'immobilier ancien ont augmenté de 3,5% par rapport à la même période de l'année précédente.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!