•   
  •   

Immobilier Bonus Pinel : c’est maintenant qu’il faut vous lancer !

23:05  21 juillet  2021
23:05  21 juillet  2021 Source:   capital.fr

Pour seulement 300.000 euros, vous pouvez devenir propriétaire d’un château

  Pour seulement 300.000 euros, vous pouvez devenir propriétaire d’un château La bâtisse, située à 15 kilomètres de Belfort, en Bourgogne-Franche-Comté, est à vendre. Elle nécessite toutefois d’importantes rénovations. La vie de château vous fait rêver ? C’est peut-être l’occasion ou jamais de se lancer dans l’activité de châtelain. En effet, une incroyable bâtisse est à vendre… pour moins de 300.000 euros. Une annonce canon repérée par Le Figaro. Situé à 15 kilomètres des Belfort, en Bourgogne-Franche-Comté, le château affiche une superficie de 915 m² et un terrain de 2,4 hectares. Pour le moment, il appartient à la mairie, mais vient d’être mis à la vente.

Bonus Pinel : c’est maintenant qu’il faut vous lancer ! © Pakin Songmor / Getty Images Bonus Pinel : c’est maintenant qu’il faut vous lancer !

L’extinction progressive du dispositif Pinel ne devrait pas commencer avant 2023. Mais face à la pénurie actuelle de programmes neufs, les investisseurs immobiliers doivent préparer leur projet dès aujourd’hui. Mode d’emploi détaillé de ce bonus fiscal, avec les invités du "Grand rendez-vous de l’épargne" (Capital / Radio Patrimoine), Léa Salem, directrice de l’agence parisienne du groupe Quintésens, et Kurt Vural, directeur commercial de Selexium.

Une réduction d’impôt égale à 21% du prix d’achat d’un logement neuf, répartie à hauteur de 2% par an pendant 9 ans, puis de 1% par an pour les trois années suivantes : le bonus fiscal rattaché au Pinel, ce dispositif d’incitation à l’investissement dans le neuf, est plus qu’alléchant. “Et ce n’est pas son seul avantage, puisque le bailleur peut ne s’engager initialement que sur six ans. Et donc garder la possibilité, à l’issue de ce délai, de revendre pour acheter une résidence principale, ou de récupérer de la trésorerie afin de payer les études des enfants”, explique Léa Salem, directrice de l’agence parisienne du groupe Quintésens, invitée de notre émission “Le grand rendez-vous de l’épargne”, proposée en partenariat avec Radio Patrimoine. Si le dispositif est plutôt conseillé aux contribuables payant au moins 2.500 euros d’impôts, il peut, en réalisant deux investissements de ce type dans l’année, permettre d’atteindre le plafond des niches fiscales, de 10.000 euros par an.

Immobilier : l’espoir d’un nouvel équilibre des territoires

  Immobilier : l’espoir d’un nouvel équilibre des territoires Henry Buzy-Cazaux, le président de de l’Institut du management des services immobiliers, se réjouit de la récente prolongation du programme Action Cœur de Ville, conçu pour revitaliser certaines villes moyennes. Reste désormais aux acteurs de terrain de s’en saisir ...La politique ne nous donne pas si souvent le sentiment de se préoccuper de l’accomplissement de l’action au-delà des enjeux partisans ou politiciens. Celle que Monsieur Macron inspire depuis quatre ans, en outre, n’a pas semblé obsédée par la décentralisation et le bonheur des territoires.

Seulement voilà, le gouvernement a prévu son extinction progressive, à compter de 2023, où un rabot serait porté aux taux de réduction d’impôt. “Les taux actuels ne seraient conservés que pour les bâtiments affichant les meilleures performances énergétiques”, résume Kurt Vural, directeur commercial du groupe Selexium, et second invité de notre émission. Pour ne rien arranger, la crise sanitaire et les élections municipales de l’an passé ont fait chuter le nombre de permis de construire octroyés. Les stocks de logements à la vente sont donc limités. “Les programmes disponibles ont parfois pour année de livraison 2023. Or, on ne peut pas défiscaliser avant cette date de livraison”, rappelle Léa Salem. “Il faudra sûrement attendre au moins un an pour que les stocks se reconstituent”, avertit Kurt Vural.

Gironde : Des tiny houses fabriquées sur-mesure près de Bordeaux

  Gironde : Des tiny houses fabriquées sur-mesure près de Bordeaux L'entreprise Bimify est installée à Sainte-Hélène et emploie deux salariés, menuisiers de formation © E.Provenzano / 20 Minutes Alexandre Auger, gérant de Bimify, avec à gauche Florian Barrot et à droite Adrien Vernier, tous les deux menuisiers. MINI MAISON - L'entreprise Bimify est installée à Sainte-Hélène et emploie deux sal Petites mais avec tout ce qu’il faut à l’intérieur, selon ses besoins.

Pour ne pas perdre deux ans de réduction d’impôt, mieux vaut donc s’y prendre sans tarder. Première chose à vérifier : votre capacité d’investissement. “Les normes du Haut conseil de stabilité financière (HCSF) empêchent désormais les emprunteurs de dépasser un taux d’endettement de 35%”, rappelle Léa Salem. Et un apport personnel est requis, alors que l’investissement locatif se faisait le plus souvent en maximisant son endettement. “Face à ces normes, il faut parfois se résoudre à acheter moins grand. Mais le mieux est de passer par un courtier, qui saura trouver un arrangement”, conseille Kurt Vural.

>> A lire aussi - Location en Pinel : existe-t-il un bail type à respecter ?

Cette formalité effectuée, il faudra ensuite trouver le bon emplacement. Or, la réduction d’impôt octroyée est elle-même limitée à un prix d’achat plafonné, de 5.500 euros le mètre carré. Ce qui exclut donc Paris, et la première couronne, aux tarifs de vente largement plus élevés. “Mais il reste possible d’acheter dans les grandes villes de l’Ouest, comme Nantes ou Rennes. Ou encore à Bordeaux et Toulouse. Même si, dans les deux premières agglomérations, les prix du neuf approchent de ce seuil critique”, indique Kurt Vural.

Paris sportifs en ligne. L’Autorité nationale des jeux veut mieux combattre les dérives

  Paris sportifs en ligne. L’Autorité nationale des jeux veut mieux combattre les dérives Les pratiques des sites de paris sportifs en ligne pendant l’Euro sont jugées «contestables» par l’Autorité nationale des jeux. Elle annonce vouloir mieux combattre les dérives. L’Autorité nationale des jeux promet de mieux encadrer l’activité des opérateurs de paris sportifs en ligne d’ici la fin de l’année, après avoir constaté des « pratiques contestables » lors de l’Euro de foot : matraquage publicitaire, ciblage des jeunes et incitation excessive au jeu.

>> A lire aussi - Investissement Pinel : ces villes où l’on trouve (encore) des deux-pièces à acheter

Enfin, il vous faudra choisir de faire l’investissement seul… ou via les formules tout compris, commercialisées par les réseaux de conseillers en gestion de patrimoine (CGP), comme Quintésens et Selexium, qui incluent gestion locative, garantie loyers impayés et assurance contre la vacance locative. Des packages plutôt coûteux. “Ces formules permettent d’avoir l’esprit tranquille, notamment lorsqu’il s’agit de remplir sa déclaration d’impôt”, défend Kurt Vural. “Et ce type de charges est déductible des revenus fonciers”, ajoute Léa Salem.

>> Notre service - Trouvez le crédit immobilier le moins cher grâce à notre comparateur

Quelle que soit la formule choisie, inutile, en revanche, d’espérer négocier le prix, alors même que les tarifs du neuf sont au plus haut. “Cela s’explique par l’obligation de respect des normes énergétiques, qui renchérit le coût de construction”, indique Léa Salem. Si vous voulez être sûr d’acheter au bon prix, une solution sera de passer par les SCPI Pinel, ces fonds qui mutualisent la mise sur plusieurs centaines de logements différents. “Les gérants de ces SCPI arrivent à négocier auprès des promoteurs le choix des meilleurs lots, exposés sud ou ouest, et décrochent aussi des remises, de 10% à 15% du prix affiché”, assure Jonathan Dhiver, le fondateur de MeilleureSCPI.com, interrogé dans notre séquence reportage. Pour ce spécialiste, l’intérêt des SCPI Pinel ne réside pas que dans l’avantage fiscal procuré, identique à celui d’un investissement en direct. “Il s’agit du type de SCPI fiscales qui protège le mieux le capital investi. Certaines générations de produits ont ainsi servi un taux de rendement interne de 3,5% à 4%”. Et, dernier avantage, en souscrire dès cette année vous permettra de faire jouer tout de suite la défiscalisation.

Le Mans, Reims, Versailles... ces villes qui attirent de plus en plus les Parisiens

  Le Mans, Reims, Versailles... ces villes qui attirent de plus en plus les Parisiens Sous la pression de la demande, même les maisons avec défaut se vendent en quelques jours. Et dans des villes de plus en plus éloignées. Depuis le premier déconfinement, c’est à un jeu de chaises musicales que s’adonnent les propriétaires d’Ile-de-France. Les Parisiens migrent en effet vers la première couronne, tandis que les habitants de cette première couronne passent à la deuxième, et qu’une partie de la deuxième couronne file en province. Attention toutefois, car de l’avis des professionnels, la pénurie de maisons est partout prononcée.

>> Notre service - Pour vous aider à choisir les meilleures SCPI, bénéficiez de conseils d’experts gratuits grâce à notre partenaire

La pierre constitue d’ailleurs le centre d’intérêt de nos lecteurs et internautes, qui, comme chaque mois, ont posé leurs questions à nos experts patrimoniaux. C’est ainsi que Stéphane Absolu, directeur associé chez Pyxis Conseil, vous indique s’il est possible, et de quelle manière, d’acheter sa résidence principale alors qu’on est en procédure de divorce. De son côté, Nathalie Couzigou-Suhas, notaire à Paris, décrit les conséquences concrètes du nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE), entré en vigueur au 1er juillet dernier. Ce document, obligatoire à la vente comme à la location d’un bien, est devenu opposable. Ce qui pourra susciter de nombreux contentieux entre acheteurs et vendeurs. Enfin, Charlotte Thameur, directrice conseil chez Yomoni, s’intéresse aux mandats de gestion en Bourse, très en vogue actuellement. Elle décrit les différentes formules disponibles, et détaille les frais à surveiller.

>> A lire aussi - Investissement locatif : pouvez-vous déduire vos intérêts d’emprunt… même sans louer ?

Présidentielle : mais que pense Eric Zemmour en économie ? .
Possible candidat en 2022, l’éditorialiste s’exprime essentiellement sur les sujets de société comme l’immigration ou la sécurité. Nous avons tenté de mieux cerner son idéologie en économie. Justice, immigration, laïcité, autorité de l’Etat, égalité femmes-hommes… Sur tous ces sujets, les Français connaissent bien la pensée d’Eric Zemmour, qui pourrait bientôt quitter son costume de polémiste pour se consacrer à la campagne présidentielle. Mais quid de ses positions sur l’économie ? Malgré son omniprésence médiatique, la vedette de Face à l’info, sur CNews, en parle peu.

usr: 3
C'est intéressant!