•   
  •   

Immobilier Evergrande : la Chine risque de faire éclater la bulle de l’immobilier !

10:30  28 septembre  2021
10:30  28 septembre  2021 Source:   capital.fr

Chine: des propriétaires floués demandent des comptes à Evergrande

  Chine: des propriétaires floués demandent des comptes à Evergrande "Ils me doivent plus de 10 millions!" "Ils me doivent plus de 10 millions de yuans!"Evergrande, écrasé par un passif de près de 260 milliards d'euros, est le plus gros promoteur immobilier de Chine.

Le projet immobilier Evergrande Cultural Tourism City, dont le chantier est à l’arrêt,à Suzhou (Jiangsu), dans l’est de la Chine , le 17 septembre 2021. Vivian lin / afp. Depuis plusieurs jours, les yeux de la planète finance sont tournés vers la Chine , et plus précisément vers Evergrande . Pourtant, cette bulle n’ éclate pas. « Même si l’endettement augmente, les foyers chinois ont encore plus d’épargne que de dettes. Comme il y a peu d’occasions d’investissements, l’essentiel de l ’épargne va dans l ’ immobilier , explique Alicia Garcia Herrero, économiste en chef pour l’Asie-Pacifique chez

Le projet immobilier Evergrande Cultural Tourism City, dont le chantier est à l’arrêt,à Suzhou (Jiangsu), dans l’est de la Chine , le 17 septembre 2021. Vivian lin / afp. Depuis plusieurs jours, les yeux de la planète finance sont tournés vers la Chine , et plus précisément vers Evergrande . Marchés et investisseurs s’interrogent : quel sort réserve Pékin au deuxième promoteur immobilier chinois ? Les autorités vont-elles se porter au secours du groupe ou le laisser faire faillite ? Cette dernière hypothèse alimente le spectre d’une crise financière à l’image de celle de 2008 et secoue les indices boursiers.

Evergrande : la Chine risque de faire éclater la bulle de l’immobilier ! © Bloomberg / Getty Images Evergrande : la Chine risque de faire éclater la bulle de l’immobilier !

Le promoteur Evergrande croule sous 260 milliards d'euros de dette et risque le défaut de paiement.

Quel avenir pour Evergrande ? La croisade de la Chine contre l'endettement dans l'immobilier menace de terrasser le promoteur ultra-endetté, au risque de faire éclater la bulle qui gonfle dans le secteur depuis plus de 20 ans. Le Parti communiste chinois (PCC) tire sa légitimité de l'amélioration du niveau de vie de la population et d'une croissance phénoménale qui s'est traduite par la construction de millions de logements. Une frénésie également stimulée par le besoin de la plupart des Chinois d'accéder à la propriété, étape quasi-obligée de la promotion sociale notamment avant un mariage.

Chine : Au bord de la faillite, le géant de l'immobilier Evergrande se veut rassurant

  Chine : Au bord de la faillite, le géant de l'immobilier Evergrande se veut rassurant Le promoteur immobilier chinois croule sous une dette de plus de 300 milliards de dollars © Wang Gang / Costfoto/Sipa USA/SIPA Les investisseurs se rassemblent dans le hall de l'immeuble de bureaux Evergrande Center sur le North Bund le 17 septembre 2021 à Shanghai, en Chine. Evergrande a récemment été plongé dans une crise de la dette. FINANCE - Le promoteur immobilier chinois croule sous une dette de plus de 300 milliards de dollars Evergrande tente tant bien que mal d’apaiser la colère des propriétaires spoliés et des investisseurs.

Deuxième promoteur immobilier de Chine , Evergrande est en proie à une dette abyssale. Si l’entreprise s’écroule, sa faillite pourrait avoir des effets désastreux pour l’économie chinoise, mais aussi par ricochet sur celle du monde entier. L'analogie avec Lehman Brothers peut être faite dans le sens ou les deux cas sont issus d'une situation de bulle d 'endettement historique, alimentée par des politiques monétaires trop accommodantes (avant 2008) ou dites de « la planche à billets » depuis 2008, qui consiste à injecter énormément de liquidités qui tendent à stimuler l'investissement à risque .

Le président du géant immobilier chinois ultra-endetté Evergrande , dont la possible faillite pourrait ébranler l'économie, a appelé le groupe à "tout mettre en oeuvre" pour honorer ses engagements.

Mais la spéculation et l'envolée des prix inquiètent le gouvernement, soucieux de ne pas creuser encore des écarts de richesse potentiellement synonymes d'instabilité sociale. Car le coût moyen d'un appartement représente désormais 9,2 fois le revenu disponible annuel d'un habitant, selon une étude du groupe immobilier E-House China. C'est le ratio le plus élevé depuis 1998, année où l'accession à la propriété immobilière a véritablement commencé à être possible -- les logements étaient auparavant souvent attribués par l'employeur.

>> A lire aussi - Evergrande : une exposition "limitée" pour la zone euro en cas de faillite

Trois lignes rouges

Face au gonflement de la dette de 12 grands promoteurs, les régulateurs leur ont imposé l'an passé "trois lignes rouges", des ratios prudentiels qui visent à réduire leur recours à l'emprunt. Depuis juin, les autorités ont également resserré drastiquement la législation qui permettait de vendre un bien avant même l'achèvement des travaux -- un modèle dont Evergrande s'était beaucoup servi pour financer sa croissance. "L'idée, c'était de créer un mécanisme qui force les promoteurs les plus à risque à réduire leur endettement", note Dinny McMahon, analyste du cabinet d'étude Trivium, basé à Pékin. "Et cela tout en donnant aux promoteurs en meilleure santé financière la possibilité de continuer à grandir."

Evergrande Boss dit que la société chinoise se lèvera du "moment le plus sombre", car les actions ont frappé la décennie - Low

 Evergrande Boss dit que la société chinoise se lèvera du Le groupe Evergrande, le deuxième plus grand développeur de biens immobiliers, a vu son stock ouvert à 10 ans de 33 cents mardi, comme la société A proximité L'échec potentiel devrait-il défaut sur sa dette de 89 milliards de dollars. © Photo by str / AFP via Getty Images Le président de l'Evergrande Hui Ka Yan a cherché à stimuler la morale au sein de sa société défaillante mais n'a pas élaboré sur la manière dont il atteindrait son objectif de substitution.

Le plus gros promoteur immobilier de Chine , Evergrande , est écrasé par un passif de près de 260 milliards d'euros. Son éventuelle liquidation aurait des conséquences considérables, non seulement sur l'économie chinoise mais aussi sur la "stabilité sociale" chère aux dirigeants chinois. Mme Xia, comme des dizaines de propriétaires spoliés, manifeste devant le siège du géant chinois de l ' immobilier Evergrande , une image inédite en Chine où les manifestations sont de facto illégales. Ce 14 septembre, une grosse soixantaine de personnes inquiètes criaient leur détresse devant le siège

Correspondant en Asie. Vent de panique à la Bourse de Hongkong. Lundi, le cours de l ’indice Hang Seng a chuté de 3,3 %, entraîné par la dégringolade de l ’action du promoteur immobilier chinois au bord de la faillite Evergrande (jusqu’à 17 % en séance). L’inquiétude en provenance de Shenzhen, où des investisseurs lésés ont bruyamment protesté devant le siège du groupe aux abois la semaine dernière, a franchi le delta de la rivière des Perles en ce jour férié sur le continent, pour rattraper les groupes immobiliers de l ’ancienne colonie britannique, à l’image de Henderson Land qui perdait 13 %.

Acteur majeur de cet essor effréné, Evergrande croule sous 260 milliards d'euros de dette et risque le défaut de paiement. Tous les yeux sont tournés vers l'Etat, qui n'a pas signifié s'il comptait intervenir ou non pour sauver ou restructurer le groupe. "Les difficultés rencontrées par Evergrande pourraient faire boule de neige et toucher demain d'autres promoteurs affaiblis" par leur endettement, avertit Dinny McMahon. L'évolution de la société chinoise pèse également sur le secteur: la faible croissance démographique freine la demande de logements.

>> A lire aussi - Chine : un défaut de paiement d'Evergrande “n’est qu'une question de temps”, vers un scénario à la Lehman Brothers ?

Les ventes devraient continuer à baisser

"La source des problèmes d'Evergrande et d'autres promoteurs très endettés, c'est que la demande en immobilier résidentiel en Chine entre dans une période de déclin prolongé", estime dans une note Mark Williams, expert Asie du cabinet Capital Economics. Et le coup de frein sur les prix rendra plus difficile encore le financement de futures constructions par les promoteurs, ajoute-t-il. Au-delà d'Evergrande, la santé financière d'autres promoteurs s'est plutôt améliorée en un an. Country Garden, le plus grand promoteur d'immobilier résidentiel en Chine en termes de chiffre d'affaires, vient d'annoncer des bénéfices pour le premier semestre 2021.

Evergrande, Fed… gare à un bond de la volatilité : le conseil Bourse du jour

  Evergrande, Fed… gare à un bond de la volatilité : le conseil Bourse du jour Les déboires d’Evergrande font couler beaucoup d’encre. Et de fait, ce dossier présente un risque de contagion, doublé d’un risque économique, selon Pictet Asset Management, qui juge néanmoins Pékin bien armé pour éviter le pire. L’approche de la réunion de la Fed pourrait aussi contribuer à un regain de volatilité en Bourse. Approche de la réunion de la Fed, incertitudes persistantes sur l’avenir du géant chinois de l’immobilier Evergrande… la Bourse risque encore de connaître des accès de volatilité.

>> A lire aussi - Evergrande , poids lourd de l ’ immobilier en Chine , face à des "difficultés sans précédent", faillite en vue ? Cette Pékinoise n'a pas hésité à parcourir plus de 2.000 kilomètres pour faire entendre la voix de ses parents, qui ont investi dans Evergrande en pensant améliorer leur vieux jours avec la frénésie dans l ' immobilier . "Mon père comptait sur les rendements pour payer les soins médicaux de ma mère" gravement malade, explique Mme Hu, qui ne souhaite pas donner son nom complet. Aujourd'hui, ils se retrouvent sans un sou alors qu' Evergrande "avait promis un retour sur

Evergrande , le plus important promoteur immobilier de Chine , emploie directement 200.000 salariés et fait travailler indirectement 3,8 millions de personnes. Problème : le groupe est en faillite et a annoncé le 14 septembre faire face à un risque de défaillance. Evergrande est écrasé par un Certains parlent du « Lehman Brothers chinois », mais qu’en est-il réellement ? Le groupe a profité ces dernières années de la bulle du crédit encouragée par le pouvoir : pour financer sa croissance accélérée et pour se remettre de la crise de 2008, le gouvernement chinois n’a pas utilisé l’arme de la

"A l'été 2020, huit des 12 entreprises auxquelles les lignes rouges ont été appliquées en violaient au moins une. Aujourd'hui, elles ne sont plus que deux", dont Evergrande, souligne Capital Economics. Effet collatéral : les ventes et les prix dans l'immobilier ont fortement ralenti ces derniers mois, selon le cabinet américain China Beige Book. Un phénomène inquiétant pour certaines autorités locales qui imposent désormais des prix plancher afin d'enrayer le plongeon, souligne Iris Pang, économiste à la banque ING. Si la plupart des observateurs sont convaincus que Pékin ne laissera pas éclater une crise financière, la confiance des consommateurs risque d'être durablement ébranlée par l'épisode Evergrande.

>> A lire aussi - Evergrande : la colère monte en Chine contre le géant national de l'immobilier

Nombre d'acquéreurs se plaignent d'avoir dû payer pour un logement dont Evergrande ne peut remettre les clés, faute d'avoir achevé les travaux par manque de fonds. Les ventes pourraient donc continuer à baisser. Les régulateurs pourraient alors être tentés d'intervenir en abaissant par exemple le taux des prêts immobiliers, prédit Jonas Golterman, analyste de Capital Economics. "Le marché immobilier est confronté à une période d'incertitude et à une baisse des prix des logements. Mais ce n'est pas un effondrement", souligne-t-il. "Cela étant dit, les risques de baisse sont importants et l'évolution est difficile à prévoir."

Que cache la crise du géant de l’immobilier Evergrande en Chine ? .
Deuxième plus important promoteur immobilier en Chine, l’entreprise a cumulé une dette de près de 300 milliards de dollars et risque de se retrouver en défaut de paiement.Alimentant les préoccupations concernant ce secteur, c’est au tour de Fantasia de se retrouver dans l’engrenage infernal de la dette. Le promoteur chinois a manqué à ses obligations de paiement : lundi 4 octobre il n’a pas pu rembourser les 205,7 millions de dollars dus à ses créanciers. Un autre promoteur, Sinic, a aussi vu, mardi, sa note dégradée par l’agence S&P Global Ratings, qui estime que sa « capacité de service de la dette est presque épuisée ».

usr: 3
C'est intéressant!