•   
  •   

Immobilier Que cache la crise du géant de l’immobilier Evergrande en Chine ?

16:35  07 octobre  2021
16:35  07 octobre  2021 Source:   nouvelobs.com

Evergrande, Fed… gare à un bond de la volatilité : le conseil Bourse du jour

  Evergrande, Fed… gare à un bond de la volatilité : le conseil Bourse du jour Les déboires d’Evergrande font couler beaucoup d’encre. Et de fait, ce dossier présente un risque de contagion, doublé d’un risque économique, selon Pictet Asset Management, qui juge néanmoins Pékin bien armé pour éviter le pire. L’approche de la réunion de la Fed pourrait aussi contribuer à un regain de volatilité en Bourse. Approche de la réunion de la Fed, incertitudes persistantes sur l’avenir du géant chinois de l’immobilier Evergrande… la Bourse risque encore de connaître des accès de volatilité.

Que se cache-t-il derrière la crise du géant de l’immobilier Evergrande en Chine ? © Copyright 2021, L'Obs Que se cache-t-il derrière la crise du géant de l’immobilier Evergrande en Chine ?

L’immobilier en Chine inquiète. Depuis près d’un mois, le géant Evergrande est dans la tourmente. Surendettée à hauteur de 260 milliards de dollars, l’entreprise, qui alimente près de 4 millions d’emplois directs et indirects dans le pays, a stoppé l’ensemble de ses chantiers. Le groupe avait annoncé le 14 septembre ne pas être en mesure d’honorer ses obligations.

Pourquoi nous ferions bien d’étudier la pensée de Xi Jinping

Alimentant les préoccupations concernant ce secteur, c’est au tour de Fantasia de se retrouver dans l’engrenage infernal de la dette. Le promoteur chinois a manqué à ses obligations de paiement : lundi 4 octobre il n’a pas pu rembourser les 205,7 millions de dollars dus à ses créanciers. Un autre promoteur, Sinic, a aussi vu, mardi, sa note dégradée par l’agence S&P Global Ratings, qui estime que sa « capacité de service de la dette est presque épuisée ».

Shares Evergrande Sauter alors que la Chine demande à la société d'éviter une défaillance à court terme par défaut

 Shares Evergrande Sauter alors que la Chine demande à la société d'éviter une défaillance à court terme par défaut Le groupe Evergrande, la deuxième plus grande entreprise immobilière de la Chine, a connu un saut de 17,6% dans son cours d'action à la fin de jeudi trading à Hong Kong, son premier saut jours suivants de pertes cohérentes. © Photo de Noel Celis / AFP via Getty Images Un travailleur marche devant le siège de Evergrande à Shenzhen, province de Chine du Guangdong du sud du Guangdong, le 15 septembre 2021. À l'heure actuelle, un certain nombre de projets Evergrande restent inachevés.

« La Chine a les moyens d’intervenir »

Alors quel sort Pékin réserve-t-il aux fleurons de son économie ? Dans le passé, le gouvernement a plusieurs fois volé au secours d’entreprises en difficultés. En 2015 par exemple, à la suite d’un krach boursier, 1 000 milliards de dollars de réserves de change, « du cash », avaient été utilisés pour sauver les banques. « En recapitalisant les banques avant que la crise ne se déporte sur le grand public, elle est passée inaperçue », indique l’économiste et président du cabinet de conseil ACDEFI Marc Touati.

Mais Pékin semble décidé à abandonner ce levier : « Aujourd’hui, la Chine a 3 000 milliards de dollars de réserves de change en sa possession. Elle a largement les fonds pour intervenir et éviter les dérapages de ces entreprises. Mais elle ne le fait pas. » Reste à savoir pourquoi, d’autant plus que « le secteur représente aujourd’hui près d’un tiers de la croissance chinoise », explique Alicia Garcia-Herrero, cheffe économiste pour la région Asie-Pacifique chez Natixis.

Evergrande: vers un éclatement de la bulle immobilière en Chine?

  Evergrande: vers un éclatement de la bulle immobilière en Chine? La croisade de la Chine contre l'endettement dans l'immobilier menace de terrasser le promoteur ultra-endetté Evergrande, au risque de faire éclater la bulle qui gonfle dans le secteur depuis plus de 20 ans. "Les difficultés rencontrées par Evergrande pourraient faire boule de neige et toucher demain d'autres promoteurs affaiblis" par leur endettement, avertit M. McMahon. L'évolution de la société chinoise pèse également sur le secteur: la faible croissance démographique freine la demande de logements.

DOSSIER. Chine, l’éternel empire : plongée dans 2 000 ans de puissance

Accompagnant l’urbanisation massive de la Chine, le marché de l’immobilier a en effet connu une croissance importante ces vingt-cinq dernières années. Comme les autres promoteurs, Evergrande a misé pendant des années sur une demande et une hausse des prix soutenues, lançant des projets de construction aux quatre coins du pays. Et cette croissance s’est accompagnée d’un endettement massif.

Enorme pression financière


Vidéo: Crise d'Evergrande en Chine : le géant de l'immobilier vers la faillite (France 24)

Le schéma est simple. Pour bâtir, les promoteurs immobiliers doivent s’endetter. Une fois construits, les immeubles sont mis en vente ou en location, ce qui permet à l’entreprise de recevoir des dividendes. Ces revenus servent ensuite à rembourser les intérêts de la dette. « Tant que la dette augmente, mais que les revenus sont suffisants pour rembourser les intérêts, il n’y a pas de problème », appuie Marc Touati.

Evergrande's Foliding Par défaut Les petites entreprises de la Chine qui détiennent des liens avec le développeur

 Evergrande's Foliding Par défaut Les petites entreprises de la Chine qui détiennent des liens avec le développeur L'incertitude continue d'entourer le deuxième plus grand développeur immobilier de la Chine Le groupe Evergrande qui fait face à plus de 300 milliards de dollars de dette et ne trouvera probablement pas de sauvetage sous la forme de une injection de trésorerie de Beijing. © Photo de Noel Celis / AFP Via Getty Images Travailleurs Promenez-vous devant le siège d'Evergrande à Shenzhen, en Chine du Sud-Est le 26 septembre 2021.

Jusqu’à présent, le système arrivait à s’auto-entretenir. Sauf que la crise du coronavirus est passée par là. « Evergrande, Fantasia et d’autres promoteurs ont tablé sur une croissance forte et durable de l’économie chinoise. Cette année, cette croissance se situe aux alentours de 8/9 %. C’est une bonne performance, mais pas suffisante pour augmenter le flux des provinces vers les villes », indique Marc Touati. Les immeubles d’Evergrande sont construits, mais restent vides. Sans revenus, l’entreprise ne peut soutenir sa dette, qui a augmenté de manière exponentielle jusqu’à atteindre 260 milliards de dollars, soit presque l’équivalent du PIB du Danemark. Ses chantiers sont désormais partout à l’arrêt. Et le 13 septembre, l’entreprise a admis faire face à une pression financière « énorme ».

« En Chine, après la crise du coronavirus, la reprise économique est là »

Les paiements d’intérêts de deux obligations pour un montant total supérieur à 80 millions de dollars sont arrivés à échéance fin septembre. L’entreprise a jusqu’au 21 octobre pour y répondre.

Après Evergrande, Fantasia est dans la tourmente, l’immobilier en Chine inquiète !

  Après Evergrande, Fantasia est dans la tourmente, l’immobilier en Chine inquiète ! Le promoteur immobilier chinois Fantasia ne parvient pas à rembourser sa dette. Une nouvelle qui secoue encore plus le marché immobilier chinois, déjà fortement inquiété par le cas d'Evergrande.Cette annonce intervient alors que la société de gestion Country Garden Services Holdings a indiqué de son côté qu'une filiale de Fantasia n'avait pas remboursé un prêt de 700 millions de yuans (93 millions d'euros), prévoyant un possible défaut du groupe immobilier.

« Une économie à la Robin des bois »

Qu’attend donc le gouvernement de Xi Jiping ? Pour Alicia Garcia-Herrero, il s’agit pour Pékin de faire d’Evergrande un exemple d’un « grand revirement dans les objectifs de la Chine » : « d’une obsession de la croissance à une obsession pour la prospérité ». Alors que dans le pays, il faut en moyenne douze ans de salaire moyen pour pouvoir acheter un appartement de 15 m² (un chiffre qui monte à vingt-sept ans dans les plus grandes villes comme Pékin), nombreux sont les foyers encore écartés de cette croissance. Un éclatement de la bulle immobilière ferait descendre les prix, rendant le marché plus accessible à la population chinoise.

« C’est une sorte d’économie à la Robin des bois. Le gouvernement veut montrer qu’il se soucie du peuple chinois plutôt que des investisseurs. Pousser Evergrande vers le précipice, c’est une mesure très populiste, c’est faire ce qu’attendent les ménages qui ne peuvent pas se loger. Finalement, l’inaction du gouvernement face à la faillite est un argument de campagne clé pour Xi Jinping. »A Pékin, l’hubris du centenaire du Parti communiste

Marc Touati, lui, imagine une autre possibilité. « Il est possible que le gouvernement chinois ait voulu faire d’Evergrande un exemple. Mais il est aussi possible qu’il soit tout simplement dépassé par les événements. » L’absence de maîtrise de sa communication pourrait en être le signe.Pour l’économiste, cette situation serait « beaucoup plus inquiétante car Evergrande ne serait que la partie immergée de l’iceberg ».

Chine : Evergrande pourrait "ne pas pouvoir honorer ses obligations financières" !

  Chine : Evergrande pourrait Evergrande revient en Bourse (reprise de cotation des actions). Evergrande avertit toutefois qu'il pourrait "ne pas pouvoir honorer ses obligations financières". Le promoteur immobilier en difficulté "va toutefois continuer à mettre en place en oeuvre des mesures pour atténuer (ses) problèmes de liquidités".Et le 4 octobre Evergrande avait suspendu sa cotation à la Bourse de Hong Kong, après plusieurs remboursements de prêts non honorés. La cotation reprendra jeudi à partir de 09h00 locales (01H00 GMT), a indiqué le groupe dans un communiqué envoyé mercredi soir à la Bourse de Hong Kong.

Vers un Lehman Brothers chinois ?

Quelle que soit la véritable raison de l’absence de réponse du gouvernement chinois, la crise que traverse Evergrande n’est pas sans rappeler celle de la banque américaine Lehman Brothers, dont la faillite en 2008 avait entraîné une crise mondiale. Un tel scénario est-il de l’ordre du possible ? Les deux économistes sont formels. Le marché financier chinois étant moins interconnecté avec le reste du monde que Wall Street, le risque systémique est faible. « Investir en Chine est très compliqué. Quelques entreprises européennes et américaines ont certainement placé de l’argent, mais rien de comparable avec Lehman Brothers », explique Marc Touati. « Le risque zéro n’existe pas, mais un scénario similaire à la crise des subprimes est peu probable », complète Alicia Garcia-Herrero.

« Pour la Chine, la France a longtemps été un ventre mou »

Malgré tout, l’économie mondiale pourrait être indirectement impactée par une faillite de l’immobilier chinois. Un ralentissement de l’économie chinoise induirait, à terme, un ralentissement de l’économie mondiale. « Lorsque la locomotive du monde s’arrête, c’est tout le train qui est immobilisé », métaphorise le président de l’ACDEFI. « Ce ne sera pas cette année, ni même en 2022, car c’est une année électorale pour Xi Jinping et tout sera fait pour soutenir la croissance. Mais il faut s’attendre à une baisse en 2023 », conclut Alicia Garcia-Herrero. Le compte à rebours est lancé.

Evergrande : le promoteur chinois endetté s'écroule pour son retour en Bourse .
Ultra-endetté, le groupe immobilier chinois Evergrande a vu son action s'effondrer, jeudi, à son retour en bourse à Hong Kong. Le cours de son action a chuté de 10,5 % lors des premiers échanges, signe de la faible confiance que lui accordent les investisseurs. La chute continue pour Evergrande. Le groupe immobilier chinois ultra-endetté, dont la faillite potentielle pourrait ébranler l'économie du pays asiatique, a vu son action s'effondrer,La chute continue pour Evergrande. Le groupe immobilier chinois ultra-endetté, dont la faillite potentielle pourrait ébranler l'économie du pays asiatique, a vu son action s'effondrer, jeudi 21 octobre, à son retour en Bourse à Hong Kong.

usr: 0
C'est intéressant!