•   
  •   

Immobilier A Saint-Malo, la bataille fait rage pour encadrer « la spéculation immobilière » des locations Airbnb

10:40  16 octobre  2021
10:40  16 octobre  2021 Source:   20minutes.fr

Coronavirus : Le patrimoine des ménages a progressé en 2020 malgré la crise sanitaire

  Coronavirus : Le patrimoine des ménages a progressé en 2020 malgré la crise sanitaire L’an dernier, les ménages ont gonflé leurs dépôts et leurs placements, les restrictions sanitaires © iStock / City Presse Une cession immobilière entraîne bon nombre de frais, que ce soit du côté de l'acheteur mais aussi du vendeur. INSEE - L’an dernier, les ménages ont gonflé leurs dépôts et leurs placement Malgré la crise sanitaire, le patrimoine des ménages a continué de progresser en 2020, grâce à la hausse des prix de l’immobilier, selon une étude de l’Insee et de la Banque de France publiée ce vendredi. Le patrimoine des ménages s’établit ainsi fin 2020 à 13.

Plusieurs collectifs doivent prendre la parole ce samedi devant le siège parisien de la plate-forme de location en ligne

Une plage de Saint-Malo, photographiée depuis les remparts. © C. Allain / 20 Minutes Une plage de Saint-Malo, photographiée depuis les remparts. TOURISME - Plusieurs collectifs doivent prendre la parole ce samedi devant le siège parisien de la plate-forme de location en ligne

Leur ville est sans doute l’une de celle qui a pris la décision la plus radicale en France. Mais leur combat ne s’arrête pas là. Ce samedi, plusieurs collectifs prendront la parole devant le siège français de l’entreprise Airbnb à Paris. Une idée portée par le collectif « Saint-Malo, j’y vis, j’y reste » mais qui réunira des associations de plusieurs spots touristiques du pays : l’île de Groix et Douarnenez pour la Bretagne, mais aussi le Pays basque et évidemment Paris, l’une des premières concernées.

Marseille surtaxe les résidences secondaires pour limiter les locations saisonnières

  Marseille surtaxe les résidences secondaires pour limiter les locations saisonnières Après Paris, Bordeaux ou Montpellier, Marseille a voté en conseil municipal, ce vendredi après-midi, la surtaxe d'habitation de 60% sur les résidences secondaires pour lutter contre la location saisonnière, dans un contexte immobilier de plus en plus tendu. C’est fait : ce vendredi 1 octobre, à 15 heures, le conseil municipal de Marseille a voté une surtaxe d’habitation de 60% sur les résidences secondaires. "Marseille attire, Marseille est de retour dans le concert des villes attractives ! a annoncé, le visage sévère, Joël Canicave, l’adjoint aux finances.

Depuis des années, ces habitants tentent de faire réglementer les locations touristiques proposées par les plates-formes comme Airbnb ou Abritel. Leur argument principal ? « La spéculation immobilière ». L’équation est simple. En louant leur appartement à la semaine l’été au même prix qu’un mois de loyer d’un occupant longue durée, les propriétaires chassent les résidents à l’année et font flamber les prix. D’autant plus quand certains en ont fait un business, créant des sociétés civiles immobilières (SCI) et multipliant l’achat de logements.

« Cette activité est devenue un véritable business »

Souvent décriées par les municipalités, ces locations courte durée sont de plus en plus encadrées. A Marseille, la ville a limité à deux le nombre de résidences secondaires d’un propriétaire. « Cette activité est devenue un véritable business, piloté par un petit nombre de fortunés », dénonçait Patrick Amico, adjoint au maire de la cité phocéenne. En mai, Saint-Malo a fait beaucoup plus fort. D’abord en imposant un quota à ne pas dépasser par quartier : 12,5 % pour l’intra-muros mais pas plus de 1 % dans d’autres secteurs de la ville. Elle a aussi limité à une seule demande par propriétaire, écartant au passage les personnes morales comme les SCI. Précisons qu’un résident qui occupe son logement au moins huit mois dans l’année peut en faire ce qu’il veut et sans aucune autorisation nécessaire.

Biarritz : Airbnb ne va pas obliger les loueurs à se déclarer en mairie

  Biarritz : Airbnb ne va pas obliger les loueurs à se déclarer en mairie A Biarritz, Airbnb profite de la loi pour ne pas imposer aux propriétaires souhaitant louer de se déclarer en mairie © Markus Schreiber/AP/SIPA La ville de Biarritz IMMOBILIER - A Biarritz, Airbnb profite de la loi pour ne pas imposer aux propriétaires souhaitant Airbnb, la plateforme de location entre particuliers, a annoncé qu’elle respecterait bien la réglementation sur les meublés touristiques dans le Pays basque, sauf à Biarritz ( Pyrénées-Atlantiques). Or, cette dernière concentre la majorité des locations basques.

Il faut dire que la situation s’est nettement dégradée pour les habitants et commerçants de l’intra-muros ces dernières années, notamment depuis la livraison de la LGV en 2017, qui a mis Saint-Malo à un peu plus de deux de Paris en train. « J’ai l’impression de vivre dans un hôtel avec des allées et venues matin et soir », témoignait récemment une habitante des remparts. Ce nouveau règlement instauré par la municipalité a été applaudi par les habitants. Devant le siège de la plate-forme de location, les collectifs entendent encourager cette décision et dénoncer « le surtourisme ». Dans un communiqué, ils évoquent « les nuisances et incivilités » liées aux touristes de passage.

Agent immobilier haut-profil Soufflé pour publier «raciste» Commentaire

 Agent immobilier haut-profil Soufflé pour publier «raciste» Commentaire © fourni par la poste Daily MailonLine Logo A Melbourne L'agent immobilier a reçu le sac après un commentaire «raciste» qu'il a posté en ligne une tollé publique déclenchée. Matthew Scafidi a été debout de manière permanente de son poste de directeur de franchisé de l'agence immobilière Jellis Craig dans la banlieue de la ville de la ville de la ville de la ville.

Dans la cité corsaire, tout le monde ne partage pas le même enthousiasme. A commencer par les propriétaires de logements locatifs. Ces derniers ont fait appel à deux avocats pour attaquer la décision de la ville en justice. Estimant que la municipalité a outrepassé ses compétences, agissant avec abus de pouvoir. Ces derniers jugent que la limite d’un logement par personne est contraire à la loi. La procédure devrait durer au moins un an.

Prêt à taux zéro (PTZ): quelles opérations immobilières peut-il financer? .
PRATIQUE- Le PTZ est un prêt immobilier à taux zéro accordé par l’État afin de favoriser l’accession à la propriété. Son attribution dépend des revenus du foyer concerné et de la zone d’habitation. Le PTZ ou prêt à taux zéro est un dispositif de prêt immobilier créé en 1995 par l’État afin de favoriser l’accession à la propriété pour les ménages modestes. Au cours des années, il a connu diverses évolutions. Rebaptisé PTZ+ en 2011, il regroupait alors le prêt à aux zéro, le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt et le Pass-Foncier, ces deux derniers dispositifs ayant disparu à cette occasion.

usr: 2
C'est intéressant!