•   
  •   

Immobilier Crédit immobilier : le jackpot du prêt à taux zéro

12:45  17 octobre  2021
12:45  17 octobre  2021 Source:   ouest-france.fr

Qui ferait les frais de la fin du "quoi qu'il en coûte"?

  Qui ferait les frais de la fin du Tous les secteurs ne sont pas égaux face à la fin du « quoi qu'il en coûte ». Une remontée des taux impacterait davantage les places boursières et le marché immobilier. Sueurs froides. Figeac Aéro, pépite industrielle française qui enchaînait les méga-contrats avec Safran et Airbus avant la crise, vient d'échapper de justesse aux chausse-trappes de la dette. Le fonds de soutien à l'aéronautique, mis en place par Bercy et géré par l'investisseur privé Tikehau Capital, va injecter d'urgence 35 millions dans la société, qui compte 2.

Même si les crédits immobiliers n’ont jamais été aussi peu coûteux, demander un PTZ vaut encore le coup. © nenetus - stock.adobe.com Même si les crédits immobiliers n’ont jamais été aussi peu coûteux, demander un PTZ vaut encore le coup.

Bonne nouvelle pour les futurs propriétaires : le prêt à taux zéro (PTZ) a été prolongé jusqu’à fin 2023. À la clé ? De très belles économies pour tous les bénéficiaires de ce crédit immobilier.

Que tous ceux qui envisagent d’acheter un bien immobilier se rassurent : le Prêt à Taux Zéro ou PTZ, sera maintenu jusqu’en fin d’année 2023. C’est ce qu’a récemment annoncé Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, alors même que le PTZ devait disparaître en 2022. À l’heure où les crédits immobiliers n’ont jamais été aussi peu coûteux, demander un PTZ vaut-il encore le coup ? Quelles sont les économies que peuvent espérer les nouveaux emprunteurs grâce à ce financement ? Le point en chiffres.

Ralentissement des ventes de l'immobilier en France suite à une hausse des prix

  Ralentissement des ventes de l'immobilier en France suite à une hausse des prix Les transactions immobilières subissent un coup d'arrêt dans l'hexagone suite à une augmentation des prix au troisième trimestre. Après une hausse des prix de l'énergie en France, une inflation sur le secteur de l'immobilier est à craindre. En effet, la hausse des prix de l'immobilier en France a entraîné un coup de frein sur les transactions au troisième trimestre, a indiqué lundi le réseau d'agences Century 21 dans un communiqué, l'amenant à reconsidérer ses projections.

Le PTZ, comment ça marche ?

Le prêt à taux zéro, aussi connu sous son diminutif « PTZ », est un financement complémentaire à un crédit immobilier pour lequel l’emprunteur n’a pas à régler d’intérêts. Il est adossé obligatoirement à un autre emprunt bancaire classique et fait l’objet d’un différé de remboursement allant de 5 à 15 ans. Autrement dit, pendant X années, l’emprunteur rembourse uniquement son crédit immobilier classique avant d’entamer le remboursement de son PTZ. Il est important de noter que le prêt à taux zéro est conditionné au respect d’un plafond de revenus. Par exemple, le revenu fiscal de référence d’un couple qui achète en zone B2 ne doit pas dépasser 37 800 € en 2021.

Par ailleurs, le montant du PTZ dépend de plusieurs critères, à commencer par la zone géographique où se situe le bien. En zone A et B1, les secteurs les plus tendus, jusqu’à 40 % d’un projet immobilier neuf peut être financé grâce au PTZ, sous réserve de ne pas dépasser un montant maximum selon la composition du foyer. Dans les zones B2 et C, cette proportion est ramenée à 20 %, à l’exception des projets de rénovation pour lesquels le pourcentage de financement par PTZ est de 40 %.

Immobilier : “un dégonflement de la bulle de la Chine à la France ?” La chute des prix jusqu’où ?

  Immobilier : “un dégonflement de la bulle de la Chine à la France ?” La chute des prix jusqu’où ? Un dégonflement de la bulle de l'immobilier est à craindre en Chine. Et en France, "une simple reconnexion entre les prix de l’immobilier en France et le revenu des ménages justifierait une baisse d’environ 20%", relève notre chroniqueur Marc Touati, président du cabinet ACDEFI. Même si on l’oublie souvent, en particulier sur les marchés financiers et dans le secteur immobilier, il existe une règle immuable qui régule l’économie, pour ne pas dire la vie au sens large, depuis toujours : les arbres ne montent pas au ciel ! L’économie chinoise et son secteur immobilier sont en train de le prouver une nouvelle fois.

Souscrire un PTZ, combien ça rapporte ?

Cela n’a échappé à personne : les taux des prêts immobiliers sont au plus bas : 0,99 % sur 20 ans en moyenne selon l’observatoire Crédit Logement-CSA. La différence entre PTZ et prêt bancaire n’est donc pas colossale… Et pourtant, le prêt à taux zéro permet encore de faire de très belles économies.

Le courtier en ligne Vousfinancer délivre un exemple parlant. Il concerne les ménages les plus modestes qui peuvent prétendre à un différé de remboursement de 15 ans. Sur un projet d’achat à 200 000 €, ils peuvent bénéficier d’un PTZ de 40 000 €. Les 160 000 € restants sont financés avec un emprunt bancaire à 1,40 % sur 25 ans. S’ils avaient emprunté la totalité de la somme au même taux, soit 200 000 €, ils auraient payé plus de 11 000 € d’intérêts supplémentaires à leur banque.

Mais l’intérêt du PTZ ne se limite pas aux ménages les plus modestes. Voici une simulation pour un PTZ accordé avec un différé de remboursement de 5 ans, pour un montant de 50 000 € sur un projet global de 250 000 €. Le crédit immobilier permet de financer la différence, soit 200 000 €, sur 20 ans avec un taux de 1 %. Avec les mêmes conditions, un crédit bancaire global de 250 000 € aurait coûté environ 10 800 € de plus à l’emprunteur. Encore une fois, les économies possibles sont au rendez-vous.

Tout savoir sur les modalités de résiliation d'un prêt immobilier .
PRATIQUE - Un prêt immobilier représente un engagement le plus souvent à long terme. Néanmoins, il existe des circonstances permettant de résilier ce crédit immobilier avant son échéance. Ce n’est pas une nouveauté, mais le marché de l’immobilier se porte bien. La crise sanitaire liée au Covid-19 n’a pas inversé cette dynamique. Bien au contraire, les investisseurs sont de plus en plus nombreux à faire confiance à un secteur considéré comme une valeur sûre, notamment dans les villes moyennes où le regain d’activité est palpable.

usr: 1
C'est intéressant!