•   
  •   

Immobilier Pénuries de courant et immobilier sapent la croissance en Chine

08:25  18 octobre  2021
08:25  18 octobre  2021 Source:   afp.com

Après Evergrande, Fantasia est dans la tourmente, l’immobilier en Chine inquiète !

  Après Evergrande, Fantasia est dans la tourmente, l’immobilier en Chine inquiète ! Le promoteur immobilier chinois Fantasia ne parvient pas à rembourser sa dette. Une nouvelle qui secoue encore plus le marché immobilier chinois, déjà fortement inquiété par le cas d'Evergrande.Cette annonce intervient alors que la société de gestion Country Garden Services Holdings a indiqué de son côté qu'une filiale de Fantasia n'avait pas remboursé un prêt de 700 millions de yuans (93 millions d'euros), prévoyant un possible défaut du groupe immobilier.

Les pénuries de courant en Chine sapent la reprise économique du pays © Noel CELIS Les pénuries de courant en Chine sapent la reprise économique du pays

"Les incertitudes s'accumulent": la Chine a vu sa croissance s'essouffler au troisième trimestre, avec une hausse du PIB de 4,9%, conséquence de la crise de l'immobilier et des pénuries d'électricité qui pénalisent les entreprises.

La Chine, dont la croissance s'est essoufflée au troisième trimestre, voit sa reprise menacée par la hausse des matières premières et du charbon © Hector RETAMAL La Chine, dont la croissance s'est essoufflée au troisième trimestre, voit sa reprise menacée par la hausse des matières premières et du charbon

Ce ralentissement était largement anticipé. Un groupe d'analystes sondés par l'AFP tablait toutefois sur une décélération moins prononcée (5%).

Que cache la crise du géant de l’immobilier Evergrande en Chine ?

  Que cache la crise du géant de l’immobilier Evergrande en Chine ? Deuxième plus important promoteur immobilier en Chine, l’entreprise a cumulé une dette de près de 300 milliards de dollars et risque de se retrouver en défaut de paiement.Alimentant les préoccupations concernant ce secteur, c’est au tour de Fantasia de se retrouver dans l’engrenage infernal de la dette. Le promoteur chinois a manqué à ses obligations de paiement : lundi 4 octobre il n’a pas pu rembourser les 205,7 millions de dollars dus à ses créanciers. Un autre promoteur, Sinic, a aussi vu, mardi, sa note dégradée par l’agence S&P Global Ratings, qui estime que sa « capacité de service de la dette est presque épuisée ».

Au deuxième trimestre 2021, le produit intérieur brut (PIB) du pays avait enregistré une hausse de 7,9% sur un an, après un rebond sur la période janvier-mars (18,3%).

Bien que sujet à caution, le chiffre officiel du PIB de la Chine est toujours scruté de près compte tenu du poids du pays dans l'économie mondiale.

D'un trimestre à l'autre, la croissance du géant asiatique progresse de 0,2% seulement, un rythme bien inférieur à celui de la période avril-juin (1,3%).

"Les incertitudes liées à la conjoncture mondiale s'accumulent, tandis que la reprise intérieure reste instable et inégale", a relevé le Bureau national des statistiques (BNS).

Ce ralentissement de la croissance est lié principalement à "des coupures de courant, au rebond épidémique dans certaines régions en août, à des perturbations des chaînes d'approvisionnement et au ralentissement dans l'immobilier", relève pour l'AFP l'analyste Rajiv Biswas, du cabinet IHS Markit.

Immobilier : la Chine inquiète, 2 directeurs de Fantasia partis, Evergrande au bord du gouffre !

  Immobilier : la Chine inquiète, 2 directeurs de Fantasia partis, Evergrande au bord du gouffre ! Les inquiétudes se font jour en Chine dans le secteur alors qu'il est capital pour la croissance du pays. En Chine, Fantasia est un acteur bien moins important qu'Evergrande, étranglé par 260 milliards d'euros de dettes. Mais le départ de deux directeurs du promoteur immobilier chinois qui peine à rembourser ses dettes, au moment où le secteur est secoué par les difficultés d'Evergrande (au bord de la faillite inquiète. Début octobre, Fantasia Holdings n'a pu honorer quelque 205,7 millions de dollars (177 millions d'euros) dus à ses créanciers.

L'immeuble Evergrande Center à Shanghai le 9 octobre 2021 © Hector RETAMAL L'immeuble Evergrande Center à Shanghai le 9 octobre 2021

- "Incertitude considérable" -

Désormais quasi débarrassée du Covid-19, la Chine voit sa reprise menacée par la forte hausse du coût des matières premières, en particulier du charbon, dont le pays est très dépendant pour alimenter ses centrales électriques.

Résultat: les centrales tournent au ralenti, malgré une forte demande, et l'électricité est rationnée, ce qui a fait bondir les coûts de production et pénalisé les entreprises.

Carte de Chine montrant les provinces et régions touchées par les coupures de courant © John SAEKI Carte de Chine montrant les provinces et régions touchées par les coupures de courant

En septembre, la production industrielle a ainsi progressé de 3,1% seulement sur un an, un rythme bien moindre que celui enregistré un mois plus tôt (5,3%). Les analystes tablaient certes sur un ralentissement, mais plus modéré (4,5%).

Autre point d'inquiétude pour les économistes: les déboires d'Evergrande et une éventuelle faillite de ce géant de l'immobilier.

Immobilier : gare à un krach à Francfort, Toronto, Hong Kong... et Paris ?

  Immobilier : gare à un krach à Francfort, Toronto, Hong Kong... et Paris ? Selon UBS, qui jauge le risque de surchauffe sur les prix de l'immobilier dans 25 grandes agglomérations au niveau mondial, Francfort, Toronto et Hong Kong constituent le trio de tête des villes les plus exposées au risque de bulle ! Et Paris est à risque ...Une étude d'UBS alimente les craintes de krach immobilier, les risques étant jugés particulièrement élevés pour Francfort, Toronto et Hong Kong. Neuf villes se situent dans la zone à risque de bulle, dont Munich et Zurich, suivies par Vancouver et Stockholm, puis Paris, à la huitième place du classement, et Amsterdam, au neuvième rang.

Ce secteur, qui est traditionnellement l'une des locomotives de l'économie chinoise, a joué un rôle clé pour la reprise post-pandémie.

De ce fait, "une incertitude considérable demeure" pour la croissance en fin d'année, soulignait récemment dans une note la banque d'affaires Goldman Sachs.

Une contagion de la crise immobilière au reste de l'économie pourrait coûter "dans le pire scénario" un à deux points de croissance à la Chine, a prévenu la banque UBS.

Les autorités ont par ailleurs lancé ces derniers mois une campagne afin de freiner ce qu'elles considèrent comme un développement "désordonné" de l'économie.

Plusieurs secteurs dynamiques (numérique, showbiz, cours de soutien scolaire...) ont été visés, faisant perdre aux firmes dans le collimateur des dizaines de milliards d'euros de valeur boursière.

Ce tour de vis a créé de l'incertitude parmi les investisseurs et pesé sur la croissance.

- Crainte de l'hiver -

Sur le front sanitaire, la Chine a été confrontée cet été à un rebond épidémique, le plus important en termes d'étendue géographique, qui a pénalisé la consommation. La situation est désormais largement maîtrisée.

Immobilier : la bulle en Chine a-t-elle commencé à éclater ?

  Immobilier : la bulle en Chine a-t-elle commencé à éclater ? Alors que l'immobilier et la construction sont des piliers de l'économie en Chine, les prix des logements neufs dans 70 grandes et moyennes villes ont marqué un repli sur un an en septembre. Selon les calculs de Bloomberg, les prix ont baissé en moyenne de près de 1%. Il s'agit du premier repli depuis avril 2015. Vents contraires pour l'immobilier en Chine, alors qu'Evergrande et Fantasia inquiètent. Les prix des logements neufs dans l'Empire du Milieu ont baissé pour la première fois en six ans, selon des données officielles, dans un contexte de méfiance des acheteurs face au risque de faillite de plusieurs promoteurs.

Les ventes de détail, principal indicateur de la consommation, ont malgré tout connu une hausse de 4,4% sur un an en septembre, contre 2,5% en août.

Il s'agit d'un niveau bien supérieur aux prévisions d'analystes (3,3%).

Le taux de chômage -- calculé pour les seuls urbains -- s'est affiché en septembre à 4,9% en baisse de 0,2 point en août, après un record absolu de 6,2% en février 2020, au plus fort de l'épidémie.

Quant à l'investissement en capital fixe, sa croissance a fortement ralenti sur les neuf premiers mois de l'année, à 7,3%, selon le BNS.

Officiellement, le gouvernement chinois vise un objectif de croissance du PIB d'au moins 6% cette année. Le Fonds monétaire international (FMI) table quant à lui sur une hausse de 8%.

"Mais les perspectives s'annoncent difficiles pour le quatrième trimestre", prévient M. Biswas.

"Les pénuries d'électricité sont amenées à se poursuivre en hiver", une saison qui voit traditionnellement un pic de consommation.

bur-sbr/bar/roc

Tout savoir sur les modalités de résiliation d'un prêt immobilier .
PRATIQUE - Un prêt immobilier représente un engagement le plus souvent à long terme. Néanmoins, il existe des circonstances permettant de résilier ce crédit immobilier avant son échéance. Ce n’est pas une nouveauté, mais le marché de l’immobilier se porte bien. La crise sanitaire liée au Covid-19 n’a pas inversé cette dynamique. Bien au contraire, les investisseurs sont de plus en plus nombreux à faire confiance à un secteur considéré comme une valeur sûre, notamment dans les villes moyennes où le regain d’activité est palpable.

usr: 2
C'est intéressant!