•   
  •   

Immobilier Taxe foncière: quelles villes ont connu la plus forte hausse?

23:00  20 octobre  2021
23:00  20 octobre  2021 Source:   challenges.fr

Essor du télétravail : «Une inégalité entre ceux qui ont les moyens de s’organiser et la classe servante»

  Essor du télétravail : «Une inégalité entre ceux qui ont les moyens de s’organiser et la classe servante» L’urbaniste Pierre Veltz voit s’affirmer de nouvelles disparités dans la France post-Covid entre les «multirésidents» et les «assignés à résidence», alors que le sujet de la «rente foncière» a disparu des préoccupations politiques.Il est impossible de répondre cette question, car on a très peu de données. Les enquêtes disent que les gens souhaitent assez massivement quitter les grandes villes mais entre le déclaratif et la réalité, il y a un monde. Mon pronostic, c’est qu’il n’y aura pas d’exode urbain massif.

Taxe foncière: ces villes qui ont connu une forte hausse Taxe foncière: ces villes qui ont connu une forte hausse

INFOGRAPHIE - En dix ans, la taxe foncière payée par les propriétaires a augmenté en moyenne de 27,9%, selon l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI). Une hausse qui pourrait perdurer pour compenser la suppression de la taxe d’habitation.

"Les propriétaires touchés au portefeuille". Payée par plus de 32 millions de Français, la taxe foncière a connu une hausse de 27,9% en moyenne de 2010 à 2020, "soit trois fois plus que les loyers (+ 9,7%) ou l’inflation (+ 8,9%)". C’est ce que révèlent les derniers chiffres de la 15e édition de l’Observatoire national des taxes foncières publié ce mardi 19 octobre par l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI). Sur ces cinq dernières années, cet impôt local réglé par les propriétaires a ainsi augmenté de 11,4%. De quoi remplir les poches des collectivités qui ont récupéré au total 35,3 milliards d’euros de recettes en 2020, contre 30,4 milliards en 2015 et 23,5 milliards en 2010.

Taxe foncière 2021 : dans quelles villes augmente-elle le plus ?

  Taxe foncière 2021 : dans quelles villes augmente-elle le plus ? Avant le 15 octobre, les propriétaires immobiliers vont devoir verser la taxe foncière, qui, selon les villes en France a été revue à la hausse. © Shutterstock augmentation-taxe-fonciere Avant le 15 octobre, les propriétaires immobiliers vont devoir verser la taxe foncière, qui, selon les villes en F Si dans la majorité des cas, les collectivités locales ont choisi de ne pas augmenter la taxe foncière cet automne, certaines villes en France voient finalement leur taux relevé, d’après les chiffres du fonds de solidarité pour le logement (FSL).

Mais comment expliquer une telle évolution? Pour l’UNPI, cela résulte principalement des taux choisis par les élus locaux et par la revalorisation nationale des bases locatives, décidée tous les ans par le Parlement via la loi de finances (+ 6,1% sur 5 ans et +14,22% en 10 ans). Ainsi, certaines communes ont davantage été touchées par l’augmentation de la taxe foncière. Parmi les plus grandes villes françaises, Nantes détient le record avec une hausse de 37,5% en dix ans, suivie de près par Lille (+36%). Avec 56,42%, Angers reste néanmoins la ville comprenant le taux cumulé de taxe foncière le plus élevé sur l’année 2020 (hors taxe d'enlèvement des ordures ménagères), suivie d'Amiens (55,87%), de Grenoble (54,67%) et du Havre (54,46%).

Des "taxes annexes" qui font gonfler la facture

"Les propriétaires subissent également la multiplication des taxes additionnelles de type taxe GEMAPI (autrement appelée taxe inondation collectée au profit d’intercommunalités, NDLR)", note également l’organisme dans son rapport. Car en effet, l’apparition ou l’augmentation de "petites taxes annexes vont peser de plus en plus lourd sur les propriétaires", est-il écrit.

Fiscalité : Où en est-on de la taxe habitation ?

  Fiscalité : Où en est-on de la taxe habitation ? Le dernier trimestre rime avec impôts locaux. Or, pour 20 % de la population, la taxe d’habitation doit toujours être acquittée. Mais, cette année, vous avez droit à une ristourne ARGENT - Le dernier trimestre rime avec impôts locaux. Or, pour 20 % de la population, la taxe d’habitation doit toujours être acquittée. Mais, cette année, v Depuis longtemps décriée comme inéquitable, la taxe d’habitation a été remise en cause par le législateur en 2018.

Mise à part la taxe inondation - appliquée de manière facultative par les communes - l’UNPI pointe du doigt l’augmentation de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (Teom) qui apparaît sur le même avis d’imposition que la taxe foncière. D’autres sont égarements citées comme la taxe additionnelle spéciale annuelle (TASA) pour financer les transports en commun, ou encore celle sur les activités polluantes ainsi que la taxe spéciale d’équipement (TSE) dont deux tiers des communes l'imposent. Cette dernière étant destinée à financer un établissement public foncier local ou d’Etat.

Une hausse inéluctable?

Cette hausse significative de la taxe foncière pourrait toutefois perdurer. C’est en tout cas l’une des inquiétudes de Christophe Demerson, président de l’UNPI. "Je suis sûr que la hausse va se poursuivre sur le même rythme (…) avec la suppression de la taxe d’habitation", explique-t-il dans un entretien accordé au Parisien. Alors que la taxe d'habitation a été supprimée pour 80% des Français, leur permettant de faire près de 600 euros d’économie par an en moyenne, les collectivités pourraient jouer sur la taxe foncière pour trouver d’autres recettes. "Ces reports de taxe d’habitation sur la taxe foncière sont d’ores et déjà palpables. Mais les propriétaires sont davantage inquiets à l’idée que les collectivités préfèreront à nouveau augmenter les taux pour compenser les pertes de taxe d’habitation", conclut le rapport. À noter que la taxe d’habitation est compensée par des dotations de l’État pour aider les collectivités locales mais elles sont jugées insuffisantes, ne permettant pas "de compenser totalement le manque à gagner", a précisé au Parisien André Robert, délégué général de l’Association des petites villes de France.

Lire aussiLyon, Bordeaux… La taxe d'habitation des résidences secondaires dans le viseur des communes

Dems cherche à garder la taxe sur les milliardaires dans les milliardaires du projet de loi .
Les principaux démocrates ont déclaré dimanche, ils regardent une taxe sur les milliardaires pour aider à financer le projet de loi sur la réconciliation multipartite du dollar de la partie, que les législateurs de Capitol Hill espèrent avancer cette semaine. © Greg Nash Haut-parleur Nancy Pelosi (D-Calif.) Adresses aux journalistes lors de sa conférence de presse hebdomadaire le mardi 12 octobre 2021. Haut-parleur de la maison Nancy Pelosi (D-Calif.) A déclaré à l'hôte Jake Tapper sur "l'état

usr: 0
C'est intéressant!