•   
  •   

Immobilier Le mode de calcul des APL devrait changer au printemps 2019

11:55  16 juillet  2018
11:55  16 juillet  2018 Source:   lefigaro.fr

Un hélicoptère électrique pour aller au bureau ?

  Un hélicoptère électrique pour aller au bureau ? Une start-up toulousaine, Eva, fait la promesse de faire voler dans les trois ans un mini-hélicoptère urbain, 100% autonome et électrique, pour décongestionner le trafic des grandes villes. Il est 15h09. Vous vous apprêtez à quitter votre logement en centre-ville. Vous êtes attendu dans 30 minutes à 20 kilomètres d'ici. Vous décidez alors de prendre votre hélicoptère deux places, de la taille d'un SUV, garé sur une place de parking, juste devant. Vous entrez l'adresse de destination. En quelques instants, on vous réserve un couloir aérien.

En 2019 , le mode de calcul de l ' APL change . - © Charles Platiau - Reuters. Ce nouveau mode de calcul devrait permettre à l’Etat « d’économiser plus d’un milliard d’euros ».

A partir du 1er janvier 2019 , le calcul du montant des APL prendra en compte le revenu en cours, et non celui d'il y a deux ans. Cette mesure devrait permettre à l’Etat d’économiser plus d'un milliard d'euros. Elle concernera 6,5 millions d’allocataires.

VIDÉO - À partir d’avril, les aides au logement devraient être calculées sur la base des revenus en cours et non plus sur ceux d’il y a deux ans. Ce changement devait initialement entrer en vigueur au 1er janvier mais le gouvernement aurait préféré le décaler de quelques mois pour des raisons techniques, selon Les Echos.

immobilier: Les APL restent un dossier très sensible pour le gouvernement. © Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro Les APL restent un dossier très sensible pour le gouvernement.

Le mode de calcul des APL ne changera pas au 1er janvier 2019. Selon Les Echos, le gouvernement a décidé de retarder l’entrée en vigueur de cette réforme qui prévoyait de modifier le calcul des aides personnelles au logement en prenant en compte les revenus en cours du bénéficiaire et non plus ceux d’il y a deux ans. Ce changement devrait finalement intervenir au printemps, probablement en avril.

Bâtiment : les professionnels attendent des clarifications fiscales

  Bâtiment : les professionnels attendent des clarifications fiscales Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB), et Patrick Vandromme, président des Constructeurs et aménageurs (LCA-FFB), ont interpellé, ce 11 juillet 2018, l'exécutif en vue des débats sur le projet de loi de finances 2019. « Les ventes dans le neuf reculent nettement et les promoteurs sont assez pessimistes.

Le calcul de l ’ APL est hyper complexe ! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? BON JOUR J’AI DÉMÉNAGER LE 01/09/2017 MON Nouveau LOYER EST DE 250 euro mon ancien loyer et 350 euro es que apl va changer ?ancien logement apl = 260euro es que j’ai toujours le droit a apl ?

Le calcul des APL n’est pas simple à comprendre. Je pense que vous devriez faire la demande d’ APL directement auprès d’un conseiller CAF. Cela éviterait les erreurs sur le dossier et vous saurez ainsi de façon certaine quels sont vos droits.

» LIRE AUSSI - APL: comment fonctionne cette aide au logement?

D’après Les Echos, le gouvernement veut se laisser le temps de mettre en place toutes les modalités techniques de ce changement. Il s’agit notamment d’assurer la transmission automatique des informations fiscales et sociales de l’allocataire à la Caisse nationale d’allocation familiale. «Un projet extrêmement complexe», admet le ministère de la Cohésion des territoires dans les colonnes du quotidien, qui doit d’ailleurs être étendu à d’autres prestations sociales dans le cadre de la mise en place de l’«allocation sociale unique». Ce dernier projet du gouvernement vise à instaurer le versement automatique de toutes les prestations sociales le même jour du mois.

Mobilité bancaire : le dispositif loi Macron fonctionne mais n'a pas levé toutes les craintes

  Mobilité bancaire : le dispositif loi Macron fonctionne mais n'a pas levé toutes les craintes Le dispositif mis en place à l'entrée en vigueur en février 2017 de la loi Macron, facilitant le processus pour changer de banque, a bien fonctionné, selon un sondage OpinionWay pour le Comité consultatif du secteur financier (CCSF). Plus d'un quart des grandes entreprises concernées par le transfert de virement ou de prélèvement a rencontré des difficultés pour tenir les délais. Certains clients conservent des réticences. Pas de raz-de-marée, mais un dispositif désormais rodé.

Aides au logement : un nouveau mode de calcul en 2019 ! Julien Denormandie, secrétaire d'Etat à la Cohésion des territoires, a révélé qu’une nouvelle base de calcul des APL serait mise en place dès 2019 .

Simulateur APL en ligne. Les chiffres indiqués ci-dessus sont les plafonds utilisés pour le calcul des APL . A partir du 1er janvier 2019 , ce seront désormais les revenus de l'année en cours qui seront pris en compte, et non plus ceux de l'année N-2.

Moins d’économies à la clé

Pour les APL, ce changement de calcul doit permettre de réaliser des économies en luttant contre les versements indus et difficiles à récupérer. Avec une entrée en vigueur au 1er janvier 2019, le gouvernement espérait en réaliser 1,3 milliard. Mais le décalage dans le temps l’oblige à revoir cet objectif à la baisse, à 1 milliard, croient savoir Les Echos.

» LIRE AUSSI - Étudiants: ce que vous devez savoir pour trouver un logement à la rentrée

Ce choix aurait été fait pour éviter un éventuel couac dans cette réforme hautement sensible. L’annonce de la baisse de 5 euros du montant versé chaque mois avait déjà provoqué l’an dernier un tollé, faisant descendre dans la rue les organisations de défense des locataires et mal-logés, des étudiants ou encore des bailleurs sociaux. Sans oublier les critiques de l’opposition. La colère est encore montée d’un cran après la décision du gouvernement de ne pas revaloriser les APL en octobre prochain. Un choix qui devrait entraîner un nouveau manque à gagner de l’ordre de 5 euros pour les bénéficiaires.

EPR de Flamanville : retard d'un an, le coût grimpe de 400 millions d'euros .
Forcé de reprendre certaines soudures défectueuses sur le réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche), EDF a annoncé ce 25 juillet que le démarrage de la centrale était décalé d'un an. Ces nouveaux désagréments représentent un surcoût de 400 millions d'euros. La fermeture programmée de la centrale nucléaire de Fessenheim est, elle aussi, repoussée d'un an.Décidément, l'EPR de Flamanville (Manche) accumule les problèmes. EDF a annoncé, ce 25 juillet, de nouveaux retards et des surcoûts pour le réacteur nucléaire en raison de problèmes de soudures rencontrés sur le chantier.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!