•   
  •   

Immobilier Logement à Rennes. 248 logements réhabilités dans le quartier de Maurepas

14:00  26 novembre  2021
14:00  26 novembre  2021 Source:   ouest-france.fr

Nantes. Un immeuble de logements en lice pour l’Équerre d’argent

  Nantes. Un immeuble de logements en lice pour l’Équerre d’argent Des logements en accession et locaux d’activités conçus et réalisés par les architectes nantais Raum, Nantes Métropole Aménagement et OCDL-groupe Giboire, sont en lice pour le prix Équerre d’argent 2021. Ce prix architectural décerné par le Moniteur et AMC, récompense un bâtiment terminé dans l’année. Il s’inscrit dans le projet urbain du quartier Euronantes, entre la gare et Malakoff. L’immeuble constitué de 72 logements en accession, des locaux d’activité et un parking silo, implanté dans le quartier Euronantes, entre la gare SNCF sud et Malakoff, est l’une des six opérations retenues pour le prix Équerre d’argent 2021 dans la catégorie « habitat ».

Trois immeubles, soit 248 logements, sont réhabilités dans ce quartier de Maurepas, dont la résidence Exeter (à gauche) et la tour Parmentier (au fond). © Ouest-France Trois immeubles, soit 248 logements, sont réhabilités dans ce quartier de Maurepas, dont la résidence Exeter (à gauche) et la tour Parmentier (au fond).

317 locataires sont concernés par les travaux de réhabilitation de trois immeubles, à Rennes dans le quartier de Maurepas, gérés par le bailleur social Aiguillon. Isolation, acoustique, panneaux solaires, création de balcons… le chantier atteint près de 10 millions d’euros. Mois cher que du neuf.

Ils ont la cinquantaine bien tassée et portent le poids des ans. Les résidences Exeter et Chapentier et la tour Parmentier, à Beauregard, font l’objet d’un gros chantier de réhabilitation mené par Bouygues depuis mai et qui va se poursuivre jusqu’en novembre 2022. Montant de la facture : près de 10 millions d’euros financés par Rennes métropole, l’État via l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) et le Département.

Immobilier. Les nouveaux critères du dispositif Pinel + dévoilés : voici ce qui change

  Immobilier. Les nouveaux critères du dispositif Pinel + dévoilés : voici ce qui change Le dispositif Pinel, qui permet à des propriétaires de logements neufs, de bénéficier de réduction d’impôts, va être remplacé d’ici à 2024 par le Pinel +, plus exigeant en termes de qualité du logement. Le ministère du Logement a présenté, ce lundi 15 novembre, les nouveaux critères du dispositif d’avantages fiscaux Pinel +. Il concernera, à partir de 2023, certains propriétaires de logements neufs, qui mettent cette habitation en location.

33 000 € par logement

Mais c’est toujours moins cher que du neuf : « Là on est sur une enveloppe de 33 000 € par logement, contre 130 à 150 000 € pour un programme neuf », résume Gildas Ecolan, directeur du patrimoine chez Aiguillon. « Nous avons une trentaine d’opérations de réhabilitation en cours sur notre parc. » Le bailleur social compte 16 000 logements en Ille-et-Vilaine, Finistère, Morbihan et Loire-Atlantique.

Les loyers devraient augmenter « de 5 % maximum », précise Aiguillon. « Mais ce sera couvert par les gains sur les charges d’énergie, puisque les travaux vont diviser par 2,5 la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre. »

Les travaux consistent à isoler les bâtiments par l’extérieur, installer des panneaux photovoltaïques sur les toits (en complément du gaz pour la production d’eau chaude sanitaire), changer certaines baies vitrées les plus exposées au bruit, rénover les salles de bain, poser des revêtements PVC sur les sols en carrelage des pièces humides, et aussi ajouter des balcons à certains logements de la tour Parmentier.

Immobilier. Les prix flambent à Rennes, quels sont les bons plans pour se loger ?

  Immobilier. Les prix flambent à Rennes, quels sont les bons plans pour se loger ? Avec des hausses à deux chiffres, les prix de l’immobilier sont historiquement élevés. Du jamais vu à Rennes. Les professionnels estiment que cette tendance va se poursuivre, mais en cherchant bien, on peut encore trouver quelques opportunités à saisir… © Archives Marc Ollivier/Ouest-France Dans les nouveaux quartiers, les programmes immobiliers se vendent très vite, avant même d’être construits. Ici, à Baud-Chardonnet, le long de la Vilaine en direction de Cesson-Sévigné. Rennes est plus que jamais un bon choix pour ceux veulent investir dans l’immobilier.

Deux semaines pour rénover un logement

« L’enjeu c’est aussi bien sûr d’améliorer le confort au quotidien et le bien-être des habitants, souligne l’architecte Jacques Gefflot. D’ailleurs ces chantiers de réhabilitation n’ont plus rien à voir avec ce que l’on faisait par le passé. Avant la rénovation était surtout technique, aujourd’hui l’attention se porte aussi sur l’aspect social et les usages. »

Si le chantier dure environ 18 mois, il faut compter deux semaines d’intervention, en deux temps, dans chaque logement. « L’objectif est de limiter au maximum les désagréments pour les locataires », précise Aiguillon.

Un espace de convivialité a été créé au rez-de-chaussée de la tour Parmentier. Il est animé par Ilan, de l’association La Cohue, présent 20 heures par semaine pour renseigner les habitants et proposer des ateliers thématiques et des moments de convivialité entre voisins. « C’est à la fois un lieu de médiation, de repos et d’animations », souligne l’élue de quartier Marion Deniaud. « Un lieu important pour se retrouver, lutter contre l’isolement, rassurer des locataires qui peuvent se sentir bouleversés par les travaux. Rien ne remplace un lieu comme celui-ci. »

Transition énergétique des logements : et notre comportement dans tout ça ? .
Pour Henry Buzy-Cazaux, président fondateur de l’Institut du Management des Services Immobiliers, les évolutions techniques et réglementaires qui visent à améliorer la performance énergétique de nos logements, doivent s'accompagner d'une évolution de nos comportements. On n’y fait même plus attention: la pensée, le discours et l’action pour la transition énergétique des logements sont obsédés par l’approche technique. En clair, il n’est plus question que de matériaux et d’équipements, de normes de construction, de modification de mode de chauffage, de process d’installation et de travaux, et l’usage n’est même plus évoqué.

usr: 3
C'est intéressant!