•   
  •   

Immobilier Chine: Evergrande au bord du défaut de paiement, l'État reprend les commandes

23:28  07 décembre  2021
23:28  07 décembre  2021 Source:   rfi.fr

La taxe mondiale de Biden 15 pour cent place des entreprises étrangères avant les travailleurs américains

 La taxe mondiale de Biden 15 pour cent place des entreprises étrangères avant les travailleurs américains © La Biden 15% Taxe globale met des sociétés étrangères devant les travailleurs américains Le président Biden a récemment soulevé un accord entre les Nations G-7 à la mise en œuvre d'un marché mondial. Taux d'imposition des sociétés minimum de 15%. L'accord a reçu l'appui de 130 autres pays, notamment la Chine, la Russie et l'Inde. La retenue de son soutien est notamment de nombreux hambres fiscaux majeurs, y compris l'Irlande, la Hongrie et d'autres.

Evergrande est le second promoteur immobilier de Chine en volume. © Hector RETAMAL AFP/Archivos Evergrande est le second promoteur immobilier de Chine en volume.

L'échéance a pris fin à la mi-journée ce mardi 7 novembre en Chine. Et pour la première fois, le promoteur Evergrande n'est pas parvenu à rembourser ses créanciers, dixit l'agence Bloomberg. Et c'est désormais à l'État chinois de reprendre la main du géant immobilier, plombé par une dette de 260 milliards d'euros.

De notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

« Too big to fail ». Les petits propriétaires spoliés voulaient croire à cette intervention publique pour sauver le navire Evergrande, les faits semblent leur donner raison.

Paiement : coup d’envoi au nouveau service paneuropéen EPI, Visa et Mastercard dans le viseur !

  Paiement : coup d’envoi au nouveau service paneuropéen EPI, Visa et Mastercard dans le viseur ! Annoncé en 2020, le projet EPI vise la création d'une nouvelle solution de paiement paneuropéenne unifiée, basée sur la technologie des transactions instantanées, en vue notamment d'offrir une alternative aux géants du secteur tels que Visa et Mastercard. Un nouveau service de paiement paneuropéen devrait bientôt voir le jour. Les 22 banques participant à EPI, ce nouveau service en gestation promis pour 2022, ont formalisé la création de cette société, dont la structure actionnariale sera connue "à la fin de l'année".

Car depuis lundi soir, ce sont les représentants de l'État qui occupent la majorité des sièges au sein du nouveau comité de gestion des risques établi par le promoteur surendetté.

Marchés rassurés


Vidéo: Chine Éco : L'utilisation des données clients en Chine - 09/11 (BFM Business)

Les marchés sont rassurés, du moins provisoirement. Le titre Evergrande a gagné 1% mardi à Hongkong, après un repli de 14% la veille.

Pour restructurer la dette du champion des chantiers non terminés, il faut trouver des repreneurs – probablement des développeurs publics, laisse entendre un analyste cité par le Financial Times – afin d'achever les très nombreux projets restés en jachère, et livrer à une partie des acquéreurs leurs appartements dans des tours vides.

Cinq mois après son entrée, le "Uber chinois" Didi se retire de Wall Street

  Cinq mois après son entrée, le Depuis le mois d'août, le titre de la société aura perdu 45% de sa valeur. Cinq mois et puis s'en va : le chinois Didi Chuxing, appelé aussi "Uber chinois", se retire vendredi 3 décembre de la Bourse de New York où il était coté depuis cet été, victime de la rivalité technologique Pékin-Washington. Coup dur pour les actionnaires : en cinq mois sur la place new-yorkaise, le titre Didi aura perdu environ 45% de sa valeur. Les start-up chinoises ont longtemps été encouragées à lever des fonds aux Etats-Unis pour se développer.

Evergrande a par ailleurs été séparé de ses investissements dans d'autres secteurs et notamment le stade de Canton, repris par un organisme public fin novembre selon Reuters. Parallèlement, le groupe s'apprêterait à restructurer l'ensemble de ses obligations selon Bloomberg.

Démantèlement en douceur ?

Sauver le groupe immobilier en le démantelant pour organiser sa disparition en douceur ? Le pouvoir central ne peut laisser s'effondrer le château de cartes, sachant que d'autres groupes immobiliers chinois sont également fragilisés.

À plusieurs reprises, le président Xi Jinping a dénoncé la spéculation immobilière et la fuite en avant d'un secteur immobilier en roue libre. La réticence de l'État à renflouer le secteur est un signal fort pour tenter de calmer l'hubris de certains promoteurs. C'est en tout cas ainsi que le Parti a géré la fin d'autres « rhinocéros gris », ces grandes entreprises au bord de la faillite qui menacent la stabilité financière du pays.

Reste à savoir si l'État pourra gérer les retombées, notamment pour les petites sociétés immobilières qui ne peuvent plus emprunter à l'étranger. Les ventes et donc les prix des habitations sont en recul. Lundi soir, la direction du PCC a affirmé qu'elle prendrait en parallèle des mesures pour « stimuler le logement social et soutenir le marché du logement ».

►Écouter aussi : Pékin à la manœuvre dans le dossier Evergrande

L’immobilier en Chine “devient un risque systémique” : le conseil Bourse du jour .
La répression réglementaire en Chine du marché immobilier s'est transformée en un risque systémique, avertit Lombard Odier Investment Managers, qui juge néanmoins qu’avec l'intervention de la PBoC (banque centrale chinoise), ce risque devrait maintenant être amorti, ouvrant la porte à une période de stabilisation… Evergrande, Kaisa… Le marché immobilier chinois a fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps. “Les ventes sur le marché primaire ont connu un effondrement spectaculaire d'environ 30% au cours des deux derniers mois.

usr: 0
C'est intéressant!