•   
  •   

Immobilier Immobilier : où trouver encore des bonnes affaires en Rhône-Alpes ?

19:23  29 décembre  2021
19:23  29 décembre  2021 Source:   capital.fr

Immobilier. En Bretagne, les prix continuent d’augmenter dans tous les départements

  Immobilier. En Bretagne, les prix continuent d’augmenter dans tous les départements Les notaires de Bretagne ont fait un point d’étape sur la situation du marché de l’immobilier dans la région, lundi 13 décembre 2021. Sans surprises, la hausse des prix est généralisée et la Bretagne confirme son attractivité immobilière. À quelques jours de la fin de l’année 2021, les notaires de Bretagne ont fait le point sur le marché de l’immobilier dans la région lundi 13 décembre. Déjà enclenchée avant la crise sanitaire, la dynamique de croissance des prix se poursuit.Dans le Finistère : les terrains se vendent comme des petits painsEn un an, le nombre de terrains vendus dans le Finistère a grimpé de 35 %.

Immobilier : où trouver encore des bonnes affaires en Rhône-Alpes ? © Sergey Novikov/stock.adobe.com Immobilier : où trouver encore des bonnes affaires en Rhône-Alpes ?

Après l’emballement de l’année 2020, les biens les plus recherchés, en particulier ceux avec un extérieur, manquent à la vente. Etat des lieux, ville par ville.

Lyon : les acquéreurs retrouvent un peu de choix

  • De 3.000 à 9.000 euros/m²

Après un été plutôt calme, le marché de la capitale des Gaules s’est réveillé à la rentrée avec des stocks reconstitués, des délais revenus à la normale pour les ventes (deux mois en moyenne contre quinze jours pendant l’euphorie de 2020) et des prix qui se stabilisent. «En ce moment, quel que soit le type d’appartement que recherchent les acheteurs, ils ont de fortes chances de trouver leur bonheur», assure Franck Vitali, responsable de l’agence Century 21 Presqu'île. Bien sûr, les emplacements de premier choix restent les moins disponibles à la vente. Ce qui explique que ce trois-pièces de 65 mètres carrés, entre la place Bellecour et celle des Jacobins, au cinquième étage, avec ascenseur, balcon et jolie vue, entièrement rénové et d’un style bourgeois préservé, se soit vendu 555.000 euros en une petite journée.

Immobilier : portrait-robot de l’acheteur en 2021

  Immobilier : portrait-robot de l’acheteur en 2021 L’année 2021 a connu un record de transactions immobilières et une production de crédits sans précédent. L’acquéreur de résidence principale a 34 ans en moyenne, selon une étude. L’article Immobilier : portrait-robot de l’acheteur en 2021 est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Il reste néanmoins possible de trouver des appartements familiaux en plein centre à moins de 6.000 euros le mètre carré. Exemple, ce quatre-pièces de 120 mètres carrés dans le quartier Ainay, signé à 595.000 euros, auxquels s’ajouteront 100000 euros de travaux. Les maisons en ville sont nettement plus difficiles à trouver. Ainsi, pour s’en offrir une au cœur de Monplaisir, dans le VIIIe arrondissement, il faut concurrencer promoteurs et marchands de biens. Résultat, elles s’échangent rarement à moins de 575.000 euros pour une centaine de mètres carrés. En se décalant un peu, dans les quartiers Santy - La Plaine et Moulin-à-Vent, il faut compter 500.000 euros pour une habitation équivalente.

Grenoble : les communes du sud de la ville en plein essor

  • De 2.000 à 3.900 euros/m²

Le constat n’a pas changé depuis l'an passé : les Grenoblois ont envie de déménager dans des logements plus grands avec un extérieur. L’augmentation des prix, de 4 à 5% sur un an, n’a pas freiné la demande. «Les délais moyens sont aujourd’hui contenus sous la barre d’un mois. Les maisons peuvent même se vendre dans la journée», précise Jérémy Bertrand, président de Keller Williams Révolution. Les maisons sont particulièrement recherchées dans la vallée du Grésivaudan, pour la vue sur Belledonne, l’ensoleillement maximal, la nature environnante et l’accès facile au centre-ville ou aux autoroutes. Sans oublier les entreprises de l’industrie microélectronique à proximité. Rares à la vente, elles dépassent le plus souvent les 450.000 euros pour une centaine de mètres carrés.

Ces villes dynamiques où le pouvoir d’achat immobilier diminue

  Ces villes dynamiques où le pouvoir d’achat immobilier diminue De nombreuses villes moyennes attirent tant que les prix gonflent et affichent un pouvoir d'achat immobilier en recul. Selon Meilleurtaux, c’est à Angers et Reims que la perte se fait le plus sentir. L’article Ces villes dynamiques où le pouvoir d’achat immobilier diminue est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

En concurrence avec ce secteur désormais saturé, le sud-est de Grenoble se développe, autour de Jarrie, Champagnier, Herbeys, Brié-et-Angonnes, voire Uriage-les-Bains. Les tarifs y sont légèrement inférieurs et les biens plus nombreux. A Brié-et-Angonnes, une maison cossue des années 1970 (204 mètres carrés habitables sur un terrain de 1.400 mètres carrés) affichée à 660.000 euros s’est finalement vendue 605.000 euros. Au cœur de Grenoble, les appartements des quartiers incontournables, comme l’hypercentre, Championnet ou l’Ile verte, s’arrachent toujours autour de 3500 euros le mètre carré. De meilleures affaires sont à prospecter aux Eaux-Claires, où un trois-pièces de 59 mètres carrés, avec balcon et loggia de 10 mètres carrés, dans un immeuble de 2011 traversant, a été acquis pour 170.000 euros.

Annecy : trouver son bonheur en s’éloignant du centre

  • De 3.500 à 8.000 euros/m²

«En ce moment, les biens rentrent au compte-gouttes et sortent immédiatement», remarque Claude Guillermin, directeur de l’agence Century 21 Guillermin. Les tarifs, pourtant en hausse de 4% sur un an (10% sur deux ans), ne repoussent pas les acheteurs. En tête des demandes : les maisons de 110 à 130 mètres carrés en bon état ou nécessitant un simple rafraîchissement. Comptez un prix de départ à 450.000 euros, qui peut atteindre les 650.000 euros pour les plus belles demeures. Seule solution pour entrevoir des prix plus raisonnables : s’éloigner dans les hauteurs. Une maison de 200 mètres carrés, située à 1000 mètres d’altitude sur la commune de Talloires-Montmin, a changé de mains pour 460.000 euros.

Immobilier : quelle surface est-il possible d’acquérir dans le monde avec 880.000 euros ?

  Immobilier : quelle surface est-il possible d’acquérir dans le monde avec 880.000 euros ? Un million de dollars. Avec une telle somme, quel type de bien est-il possible d’acquérir dans le monde ? C’est ce que révèle l’étude du spécialiste de l’immobilier international Knight L’article Immobilier : quelle surface est-il possible d’acquérir dans le monde avec 880.000 euros ? est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Même constat du côté des appartements. Rares dans les beaux quartiers en bord du lac, où le mètre carré en bon état dépasse aujourd’hui les 6.200 euros, ils sont plus faciles à dénicher en s’éloignant du centre. Exemple, un beau quatre-pièces de 85 mètres carrés avec balcon et parking, au premier étage d’un immeuble de l'an 2000 dans le secteur de Loverchy, a mis plus d’un mois pour se vendre 430.000 euros.

>> Notre service - Estimez le prix d’un bien immobilier (immédiat, gratuit et sans engagement)

Bourg-en-Bresse : des coups à effectuer sur les appartements sans extérieur

  • De 1.300 à 2.500 euros/m²

Les maisons et les appartements avec un extérieur continuent à être très prisés, mais les biens sans balcon, terrasse, cour ou jardin sont assez faciles à négocier. Une aubaine pour cette famille qui, pour 134.000 euros, s’est octroyé un trois-pièces de 94 mètres carrés dans une belle résidence des années 1970. Ce bien était en vente depuis presque quatre mois. Il y a quelques années, les logements équivalents partaient à 160.000 euros. Parallèlement, un duplex de 130 mètres carrés avec cave et garage, dans une résidence de 1996, était vendu 230.000 euros en un clin d’œil et sans négociation, grâce à sa terrasse de 45 mètres carrés. Quant aux tarifs des maisons, ils ont encore progressé de 10 à 15% sur un an. Ce qui s’ajoute aux cinq années de hausse précédentes. «Les plus demandées sont celles de plain-pied, en bon état et avec jardin», précise Jérémy Collin, directeur de l’agence Century 21 Immobilière du Centre.

Crowdfunding immobilier : avec la crise, le risque de retard et de défaut a-t-il grimpé ?

  Crowdfunding immobilier : avec la crise, le risque de retard et de défaut a-t-il grimpé ? Le financement participatif dans la pierre a-t-il été fragilisé par la crise du Covid-19 ? Eléments de réponse avec Céline Mahinc, fondatrice du cabinet Eden Fnances, dans le “Grand rendez-vous de l’épargne” (Capital / Radio Patrimoine). Avec 9,2% de rendement annuel moyen au premier semestre 2021, le crowdfunding immobilier continue d’attirer les foules. Résultat : la collecte sur ce placement pourrait tutoyer le milliard d’euros sur l’ensemble de l’année.

Démonstration avec cette maison de 100 mètres carrés, construite en 1986 dans le quartier Convert, dotée de trois chambres et d'un bureau, sur 800 mètres carrés de terrain. Achetée 175000 euros en 2015, elle a été revendue 255.000 euros récemment (sans travaux majeurs entre-temps). Et les anciens propriétaires avaient reçu trois offres au prix. Reste une piste pour trouver des maisons correctes à prix plus abordable : le quartier Alagnier, plutôt résidentiel et parsemé de petits pavillons mitoyens. Parfaits pour les primo-accédants, les logements du coin se monnaient de 170.000 à 195.000 euros pour quatre pièces et 90 mètres carrés, avec une parcelle de 250 à 300 mètres carrés.

À lire aussi
Crédit immobilier : ce qui change pour les acheteurs au 1er janvier 2022

Chambéry : les quartiers de report promis à de belles augmentations

  • De 1.800 à 4.000 euros/m²

La situation est devenue encore plus déséquilibrée qu’il y a un an : la demande continue de progresser tandis que l’offre ne cesse de s’amenuiser. Très dures à trouver: les belles maisons avec jardin bien situées. Même si elles ne sont pas grandes, en très bon état, elles ne s'achètent pas au-dessous de 500.000 euros. Pour augmenter les chances de trouver la demeure de ses rêves à moins cher, mieux vaut s’éloigner du centre-ville. «Cela laisse présager une redynamisation de certains secteurs jadis délaissés, qui deviennent des quartiers de report», souligne Amaury Van Styvendael, directeur de l’agence Guy Hoquet. Ainsi, dans le quartier des Hauts de Chambéry, une famille s’est offert une maison de 2001, de 140 mètres carrés sur un terrain de 700 mètres carrés, pour 440.000 euros.

Immobilier : 2021, l’année de tous les records

  Immobilier : 2021, l’année de tous les records Malgré la crise sanitaire, le marché de l’immobilier a continué sa progression en 2021. L’année 2022 devrait continuer sur la même lancée selon un expert. L’article Immobilier : 2021, l’année de tous les records est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Dans l’arrière-pays savoyard, les coins les plus sympathiques connaissent aujourd’hui la même tension. Les maisons très recherchées s’y échangent aux mêmes prix qu’en ville. Les augmentations les plus marquantes ont été répertoriées entre Chambéry et le lac d’Aiguebelette, ou dans les alentours de la combe de Savoie. «La solution pour faire baisser la note consiste à visiter les maisons à rénover, moins courues, et de se lancer dans des travaux selon ses goûts», ajoute Amaury Van Styvendael. Le mètre carré final peut alors tomber sous la barre des 3.000 euros.

Roanne : la proximité de la gare est un gros bonus

  • De 1.000 à 2.100 euros/m²

Depuis le printemps 2020, le dynamisme du marché, avec l'augmentation de 5 à 10% des tarifs, tient en grande partie à l’arrivée régulière de Lyonnais en quête d’espace pour télétravailler. Ils sont attirés par la possibilité d’avoir un trajet simple (un peu plus d'une heure de la Part-Dieu) vers leurs bureaux. Exemple type, un couple qui vient de s’offrir une maison contemporaine de 190 mètres carrés, sur un terrain de 5.000 mètres carrés avec piscine, à cinq minutes en voiture de la gare. Montant déboursé : 470.000 euros. Une somme qu’ils ont tirée de la vente de leur appartement de 120 mètres carrés sans extérieur en périphérie lyonnaise. «Les quartiers privilégiés pour profiter de la proximité de la gare sont le centre ancien et Mulsant», souligne Guillaume Desgranges, directeur de l'agence Arthurimmo.

Dans le centre ancien, des appartements avec terrasse s’échangent à 180.000 euros pour 120 mètres carrés et les maisons de ville avec petit jardin se vendent 260.000 euros pour 180 mètres carrés. Dans le quartier Mulsant, la création d’un parc, la construction de résidences modernes et de futures halles avec métiers de bouche améliorent l'attractivité. Le neuf s’y monnaie à 3.000 euros le mètre carré. Des lofts haut de gamme avec jardins et piscines, installés dans d’anciennes usines textiles, s'y vendent autour de 550.000 euros pour 300 mètres carrés.

Gage immobilier : définition, conditions et effets

  Gage immobilier : définition, conditions et effets Vous êtes créancier d’un tiers qui dispose d’un ou plusieurs immeubles valorisés. Vous souhaitez pouvoir en tirer profit dans l’immédiat et récupérer ainsi une partie des fonds que vous avez engagés. Avez-vous pensé au gage immobilier ? En quoi est-ce que cela consiste ?Bon à savoir : cette sûreté était autrefois appelé antichrèse. Elle est devenue “gage immobilier” par la loi du 12 mai 2009. Le mot gage ne concernait jusqu’alors que les objets mobiliers.

À lire aussi
Immobilier : tout ce qui change pour votre logement en 2022

Saint-Etienne : un repaire de bonnes affaires pour les investisseurs

  • De 900 à 2.000 euros/m²

Le dynamisme du marché au cours des derniers mois a provoqué une hausse des prix de 5%. Les petites surfaces sont particulièrement courues par les investisseurs venus d’autres villes. Elles restent encore en stock suffisant pour en contenter la plupart. Par exemple, place de l'Hôtel-de-Ville, un studio de 24 mètres carrés, entièrement rénové, meublé et loué 380 euros par mois, est récemment parti à 45.000 euros. «Les appartements familiaux ont des tarifs plus statiques, autour de 1.000 euros le mètre carré, avec de fréquentes surcotes de 20 à 30% pour une terrasse», détaille Gilles Javelle, cogérant du cabinet Olivier Javelle-Thouilly.

Ainsi, dans le bas Fauriel, un trois-pièces de 87 mètres carrés entièrement rénovés, au quatrième étage d’une belle copropriété des années 1950 avec ascenseur, est parti en quinze jours à 110.000 euros grâce à sa terrasse de 8 mètres carrés. A Saint-Etienne et dans les proches communes, les maisons coûtent, elles, autour de 300.000 euros pour 100 mètres carrés. En s’éloignant un peu, les prix restent similaires, mais les surfaces sont plus importantes. A Saint-Jean-Bonnefonds, une maison de 2008 (156 mètres carrés, sur une parcelle de 500 mètres carrés) vient de se vendre 299.000 euros en quinze jours.

Vénissieux : le centre-ville plus abordable que les quartiers proches de Lyon

  • De 1.900 à 3.600 euros/m²

Après un mois d’août creux, le marché a repris au même rythme d’activité, très soutenu, qu'au début de 2021. Sur un an, les tarifs ont augmenté de 5 à 10% sur la plupart des appartements, et même de 10 à 15% pour les mieux placés et les maisons. Exemple, un trois-pièces de 65 mètres carrés dans une résidence de 2010, avec un garage double, parti à 230.000 euros. Un an plus tôt, dans le même immeuble, un logement similaire se négociait à 203000 euros. «Ces appartements étaient très proches du parc de Parilly, un secteur qui a plus augmenté que les autres», précise Sofiane Brahmi, directeur de l’agence Nestenn Vénissieux. En effet, le quartier Parilly, tout comme celui du Moulin-à-vent, est limitrophe au VIIIe arrondissement de Lyon. Ces deux endroits bénéficient donc d’un marché de report qui a boosté les prix post-confinement.

Crédit immobilier : nouvelle baisse des taux pour compenser la hausse des prix

  Crédit immobilier : nouvelle baisse des taux pour compenser la hausse des prix La transformation des recommandations du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) en obligations, conjuguée avec une hausse des prix quasi généralisée, pourrait peser sur la production de prêts. Pour tenter L’article Crédit immobilier : nouvelle baisse des taux pour compenser la hausse des prix est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

>> Notre guide complet de l’acheteur. Comment financer votre projet immobilier ? Faire son choix entre le neuf et l’ancien ? Une maison ou un appartement ?

A Parilly, un couple avec enfants, qui cherchait au départ dans le VIIIe, s'est rabattu sans trop de regrets sur une maison des années 1960 de 140 mètres carrés, sur un terrain de 400 mètres carrés. Ce bien acquis pour 470.000 euros nécessite 40.000 euros de travaux. Pour ceux dotés d'un moindre pouvoir d'achat, le centre-ville de Vénissieux conserve des tarifs raisonnables pour une ambiance de plus en plus appréciée, notamment grâce à des constructions neuves qui se développent depuis un peu plus de quinze ans. Au fil des ans, les reventes mettent sur le marché des logements confortables, comme ce deux-pièces de 47 mètres carrés, avec balcon et garage, au troisième étage sur quatre d’une copropriété de 2015, parti à 150.000 euros.

Pour des maisons à prix abordables, direction le quartier Gabriel-Péri, très proche à pied du centre. Les nombreuses constructions des années 1970 s'y échangent autour de 270.000 euros pour 70 mètres carrés de plain-pied, ou 350.000 euros pour 100 à 110 mètres carrés.

Villefranche-sur-Saône : en périphérie, Belleville-sur-Saône promet beaucoup

  • De 1.200 à 4.000 euros/m²

Malgré une activité soutenue, de la part des locaux comme des investisseurs lyonnais, les tarifs des appartements sont restés corrects. Comptez 150.000 euros environ pour 50 mètres carrés dans le quartier ouest, ou 70 mètres carrés dans le quartier est. «La demande se concentre plutôt sur les maisons avec jardin, de préférence coquettes», rappelle Hervé Paillasson, de l’agence Century 21 Coquillat. Elles sont surtout recherchées dans les quartiers et communes de l’ouest, dans le secteur des Pierres dorées. A Gleizé, une bâtisse de plain-pied de 2019 s’est vendue en une semaine 430.000 euros, pour 110 mètres carrés sur un terrain de 500 mètres carrés.

Voici une piste à suivre pour trouver plus abordable avec un beau potentiel de plus-value : roulez huit minutes de plus en direction de Belleville-sur-Saône. Dans cette petite ville sympathique, de nombreuses maisons d’une centaine de mètres carrés, sur des parcelles de 500 mètres carrés, ont poussé ces dix dernières années. Elles se revendent pour l’instant autour de 300.000 euros, mais sont de plus en plus recherchées.

À lire aussi
Immobilier : comment votre pouvoir d’achat a évolué dans les 20 plus grandes villes de France en 2021

Villeurbanne : les rares bonnes affaires n'ont pas d'extérieur

  • De 2.500 à 4.500 euros/m²

«La pénurie se faisait déjà sentir avant l’arrivée du Covid, mais les confinements ont permis à certains acheteurs de se poser pour réfléchir à leur projet. Ce qui ne fait que dynamiser le marché depuis», analyse Muriel Perrier, gérante de l’agence Decultieux Immobilier. La demande quasi systématique d’un extérieur remplace les critères jadis incontournables de l’emplacement central et du stationnement. Ainsi, au douzième et dernier étage d’un immeuble des années 1990, un quatre-pièces en bon état de 103 mètres carrés, doté d’une terrasse de 12 mètres carrés et d'un garage double, en surplomb du parc de l’Esplanade de l’Europe, s’est vendu facilement 450.000 euros, soit 4.370 euros le mètre carré.

Dans le même temps, au premier étage d’un immeuble des années 1970 avec ascenseur, un quatre-pièces de 90 mètres carrés, idéalement placé dans le quartier Gratte-ciel, mais sans balcon, s’est négocié à 315.000 euros. Un différentiel supérieur à 800 euros le mètre carré entre les deux biens, qui symbolise bien le marché local.

Crédit immobilier : nouvelle baisse des taux pour compenser la hausse des prix .
La transformation des recommandations du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) en obligations, conjuguée avec une hausse des prix quasi généralisée, pourrait peser sur la production de prêts. Pour tenter L’article Crédit immobilier : nouvelle baisse des taux pour compenser la hausse des prix est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

usr: 1
C'est intéressant!