•   
  •   

Immobilier Marché immobilier : le prix moyen atteint 3.000 euros par m2, un record

19:45  14 janvier  2022
19:45  14 janvier  2022 Source:   mieuxvivre-votreargent.fr

2022, une année immobilière de vérité

  2022, une année immobilière de vérité Selon Henry Buzy-Cazaux, le président fondateur de l’Institut du Management des Services Immobiliers, la bonne santé du marché immobilier en 2021 ne doit pas cacher les failles du logement en France. Il appelle à une opération vérité sur ce qui doit être fait en 2022 pour sortir de la crise. La vérité est-elle préférable aux faux semblants en économie ? Oui, sans conteste, parce que les illusions se paient cher un jour ou l’autre.

2021, l’année de tous les records pour le marché immobilier ? Selon le baromètre Meilleurs Agents, publié dans Le Parisien, vendredi 14 janvier, le prix moyen de 3.000 euros par m2 n’a jamais été aussi élevé. De plus, le nombre de transactions réalisé en 2022 s’élève à près de 1,2 million.

La crise du Covid-19 a bouleversé le marché et entraîné une modification du comportement des acheteurs. Ainsi, ce sont désormais dans les villes moyennes, les territoires périurbains ou encore les zones rurales que les prix ont le plus augmenté. En effet, leurs prix sont en hausse de 8,5% depuis janvier 2021, soit deux fois plus que les métropoles, rapporte le quotidien. Dans l’Hexagone, les prix ont augmenté, en moyenne, de 5 %.

Prix immobilier : gare à la bombe à retardement pour les ménages les plus fragiles

  Prix immobilier : gare à la bombe à retardement pour les ménages les plus fragiles Les prix et le nombre de transaction a atteint des records en 2021 Pour autant, le réseau Century 21 met en garde contre un risque "d'élimination" des ménages les plus modestes du marché immobilier. Plus d'achats, des prix en hausse... 2021 a été une année "record" pour l'immobilier ancien en France mais cela risque d'"éliminer les gens les plus modestes" du marché, selon le réseau d'agences immobilières Century 21.Le prix au mètre carré a en effet continué de grimper: au troisième trimestre, il atteignait au niveau national 2.355 euros pour les maisons et 3.

Recherche d’espaces plus grands

« Le confinement a laissé des traces », explique, dans Le Parisien, Thomas Lefebvre, directeur scientifique chez Meilleurs Agents. « Les gens ont recherché des villes à taille humaine et des espaces plus grands avec des extérieurs. D’ailleurs, on le voit dans les chiffres : les maisons ont augmenté de 6,3 %, soit deux fois plus vite que les appartements », précise-t-il.

À lire
Immobilier : les cadres et les professions libérales représentent 83% des ventes à Paris

Dans les baromètres, ce sont dans les villes moyennes que les hausses les plus fortes ont été relevées. Ainsi, à Tours, les prix ont augmenté de 8,8%, à Limoges de 8,7%, à Reims de 7,8%, à Brest de 7,3% et à Nantes de 6,7%. Dans les grandes agglomérations, en revanche, les augmentations ont été modérées, voire négatives comme Paris, qui affiche une baisse de – 1,7%. À Bordeaux, en un an, les prix ont seulement augmenté de 1,3% ; à Lyon, la hausse affichée est de 1,4% et à Montpellier elle est de 1,9%.

L’article Marché immobilier : le prix moyen atteint 3.000 euros par m2, un record est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Immobilier : ces mesures qui pèsent sur l’investissement locatif .
La crise sanitaire n’a pas empêché les achats immobiliers. Les taux bas ne sont pas étrangers au record enregistré par le réseau d’agences immobilières Century 21 en matière d’investissement locatif. L’article Immobilier : ces mesures qui pèsent sur l’investissement locatif est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

usr: 1
C'est intéressant!