•   
  •   

Immobilier Placements financiers : le crowdfunding immobilier se popularise

06:45  26 janvier  2022
06:45  26 janvier  2022 Source:   ouest-france.fr

Immobilier locatif : les studios ont la cote

  Immobilier locatif : les studios ont la cote Même si leur envie d’espace est bien présente, les Français ont plutôt tendance à favoriser les petites surfaces de l’immobilier locatif dans l’Hexagone. En 2021, la part d’occupation de celles-ci a été L’article Immobilier locatif : les studios ont la cote est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Ici, un projet immobilier en construction à Caen. © Ouest-France Ici, un projet immobilier en construction à Caen.

Les plateformes de financement participatif dédiées à l’immobilier ont de plus en plus la cote chez les particuliers. Même si le Covid a ralenti les chantiers de trois à six mois.

Il y a encore une dizaine d’années, investir dans l’immobilier demandait à la fois beaucoup de temps et d’argent. Mais depuis 2014, date de l’ordonnance réglementant le financement participatif en France, de nouvelles plateformes de crowdfunding dédiées à l’immobilier – Lymo, Wiseed, Raizers, La première brique… – ont rendu ces placements plus accessibles aux particuliers.

Immobilier : une hausse des prix spectaculaire sur la côte ouest en 2021

  Immobilier : une hausse des prix spectaculaire sur la côte ouest en 2021 A l’exception de Paris et la Creuse, les prix de l’immobilier dans l’ancien ont augmenté dans tous les départements français. Parmi eux, les départements de la façade atlantique se démarquent, L’article Immobilier : une hausse des prix spectaculaire sur la côte ouest en 2021 est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Ticket d’entrée à 1000 euros

Avant l’arrivée du crowdfunding immobilier, il n’y avait que des solutions à long terme : investissement en SCPI via le dispositif Pinel…, contextualise Jérémie Benmoussa, président de l’association Financement participatif France (FPF) et cofondateur de Fundimmo. Avec un ticket d’entrée à 1 000 € et une durée moyenne de placement de 21 mois, ces plateformes ont permis de rapprocher l’épargne des Français des promoteurs et marchands de biens pour compléter le financement de leurs opérations.

Les plateformes de financement participatif dédiées à l’immobilier séduisent les particuliers. © Infographie Ouest-France Les plateformes de financement participatif dédiées à l’immobilier séduisent les particuliers.

Aujourd’hui, une trentaine d’acteurs se partagent le marché. Parmi eux, cinq représentent 75 % des parts de marché, précise Jérémie Benmoussa, citant le baromètre HelloCrowdfunding/Fundimmo. En 2020, la collecte de fonds s’élevait à

Livret A, LEP, parts sociales : ces placements vous font-il vraiment gagner de l’argent ?

  Livret A, LEP, parts sociales : ces placements vous font-il vraiment gagner de l’argent ? Malgré le relèvement des taux des produits d’épargne réglementée le 1er février 2022, la plupart des placements sans risque rapporteront moins que l’inflation cette année. Le point sur les rares solutions garanties qui s’offrent à vous. Jamais, sans doute, le placement préféré des Français ne les aura autant appauvris. En 2021, la rémunération du Livret A, fixée à 0,5%, ne les a en effet aucunement protégés de l’inflation, en rebond de 2% sur un an.

505 millions d’euros et devrait dépasser le milliard d’euros cette année, malgré la crise sanitaire.

» Un cas de perte avéré en six ans »

Autres explications de l’engouement pour ces placements : des taux de rentabilité attrayants (9,3 % en moyenne) et des taux de défaut très faibles (0,16 % fin 2020). Il existe un risque de perte partielle ou totale du montant investi et nous sommes les premiers à le mettre en avant sur la plateforme, assure Quentin Romet, à la tête de la plateforme Homunity, qui investit dans chacune de ses opérations. C’est pour cela qu’avant de proposer un projet, on analyse les critères fondamentaux de l’opération : le promoteur, le permis de construire, l’accord de financement bancaire, la technicité de l’opération…

On dénombre un cas de perte avérée en six ans sur ce marché, la faillite du promoteur Terlat en 2017 », ajoute Jérémie Benmoussa.Il y a aussi les cas où le chantier ou la commercialisation du projet a duré plus longtemps que prévu. Notamment à cause du Covid. La pandémie a ralenti les chantiers de trois à six mois en 2020 et début 2021, observe le président de FPF. Mais il faut attendre fin 2022 pour vraiment mesurer son impact.

Spécial Placements : les bons choix pour 2022 .
Retrouvez notre mode d’emploi détaillé de près de 40 produits d’épargne. Et les solutions à privilégier pour protéger efficacement votre patrimoine du regain d’inflation, qui pourrait être plus durable que prévu. L’équation se complique pour les épargnants. Depuis plusieurs années, ils devaient déjà composer avec la faiblesse des taux d’intérêt, qui a fait plonger le rendement de leurs produits préférés : le Livret A, et le fonds euros de l’assurance vie. Et voilà maintenant que l’inflation s’en mêle : avec un taux de 1,6% l'an dernier, elle transforme en rentabilité négative le taux de la plupart des produits garantis.

usr: 1
C'est intéressant!