•   
  •   

Immobilier En Chine, de nombreux propriétaires cessent de rembourser leur prêt immobilier

09:40  14 août  2022
09:40  14 août  2022 Source:   lefigaro.fr

En Chine, des propriétaires arrêtent de payer leurs emprunts en pleine crise de l'immobilier

  En Chine, des propriétaires arrêtent de payer leurs emprunts en pleine crise de l'immobilier Ce mouvement social inquiète le régime car il pourrait accentuer la crise de surendettement du secteur immobilier chinois, qui représente un quart du PIB du pays. © afp.com/Hector RETAMAL Un immeuble d'Evergrande, ex-numéro de l'immobilier à Shanghai le 22 septembre 2021. Une forme de contestation, et le symptôme d'une crise profonde. En Chine, de plus en plus de petits propriétaires refusent de rembourser leurs crédits immobiliers pour protester contre des promoteurs accusés de multiplier les interruptions dans les chantiers en cours, en raison de leur endettement.

En Chine, les appartements neufs sont le plus souvent vendus avant leur construction. © YuanGeng - stock.adobe.com En Chine, les appartements neufs sont le plus souvent vendus avant leur construction.

Jeune marié, monsieur Wang s’apprêtait à emménager avec sa femme enceinte dans leur nouvel appartement. Mais le rêve vire au cauchemar avec la crise immobilière en Chine qui empêche certains promoteurs d’achever les travaux. Pour acheter le logement, il y a trois ans, le futur papa de 34 ans a contracté un prêt équivalent à 300.000 €. Mais sans avancée du chantier depuis près d’un an, il a pris une décision radicale: arrêter le paiement des mensualités.

Comme lui, des acheteurs dans des dizaines de villes boycottent les remboursements pour faire pression sur les promoteurs... eux-mêmes criblés de dettes et en manque de liquidités. «Ils m’ont dit que la construction reprendrait bientôt», raconte à l’AFP monsieur Wang, qui ne souhaite pas révéler son nom complet. «Mais au final, aucun ouvrier n’est venu.» Habitant de Pékin, il comptait déménager dans ce logement acheté à Wuhan, une grande ville du centre de la Chine. «C’était difficile pour nous de nous payer cet appartement. J’y ai mis toutes mes économies», explique-t-il. «Au final, on doit toujours rembourser deux millions de yuans (300.000 €) pour le prêt

Immobilier : une filiale d'Evergrande en Chine condamnée à verser une somme colossale

  Immobilier : une filiale d'Evergrande en Chine condamnée à verser une somme colossale Une filiale du groupe Evergrande, l'ex-numéro un de l'immobilier en Chine, doit verser plus d'un milliard de dollars de garantie après un remboursement non honoré. Une filiale du chinois Evergrande, géant de l'immobilier perclus de dettes, doit verser plus d'un milliard de dollars de garantie après un remboursement non honoré, a indiqué le groupe qui se bat pour sa survie. Evergrande est l'ex-numéro un de l'immobilier en Chine, un secteur pilier pour la croissance du géant asiatique, qui représente plus du quart de son PIB. Etranglé par une dette abyssale, le promoteur est au bord de la faillite.

Seulement 60% de logements pré-vendus livrés

La Chine a connu depuis la libéralisation du marché immobilier en 1998 un boom du secteur. Les promoteurs ont pu se développer grâce aux prêts bancaires. Mais leur endettement a tellement gonflé que les autorités ont décidé à partir de 2020 d’y mettre le holà. Cela a réduit les possibilités de financement pour les géants de l’immobilier comme l’ex-numéro un Evergrande, qui s’efforce depuis plusieurs mois de rembourser des montagnes de dettes. Les difficultés de l’immobilier chinois, qui représente un quart du PIB du pays, ont justement été révélées l’an passé lorsqu’Evergrande a commencé à peiner à rembourser ses créanciers.

Selon la banque Nomura, les promoteurs en Chine n’ont pour l’instant livré qu’environ 60% des logements pré-vendus entre 2013 et 2020. La tâche est compliquée par ces boycotts de mensualités et par la pression venue du gouvernement - soucieux de stabilité sociale - afin de livrer au plus vite les appartements aux acheteurs. À Wuhan, d’autres futurs propriétaires affirment à l’AFP que la date de livraison de leur logement a été reportée à plusieurs reprises par le promoteur Myhome Real Estate. Ils devaient emménager fin 2021 mais ne voient toujours rien venir. Le constructeur a promis cette semaine qu’il espérait boucler le chantier fin 2022. La stratégie zéro Covid n’a pas arrangé la situation.

Prix de l'immobilier en Italie en 2022 : les valeurs restent stables

  Prix de l'immobilier en Italie en 2022 : les valeurs restent stables Les prix de l'immobilier augmentent-ils en Italie ? Les prix de l'immobilier vont-ils baisser en Italie en 2022 ? Les perspectives actuelles du marché immobilier en Italie en 2022 voient les prix de l'immobilier d'occasion stagner, ce qui devrait se poursuivre à court terme. Alors que les prix montent en flèche dans d'autres pays européens, les prix restent stables en Italie avec une légère augmentation d'une année sur l'autre de 1,3 % selon leAu niveau régional, l'Italie est également divisée en 10 zones avec des variations positives et le même nombre montrant une tendance négative.

En Chine, les appartements neufs sont le plus souvent vendus avant leur construction. Alors quand un promoteur est incapable d’achever les travaux, c’est l’acheteur qui se retrouve lésé. Cela a conduit à une véritable «crise de confiance» dans le marché immobilier, estime dans un récent rapport Andrew Batson, analyste du cabinet Gavekal Dragonomics.

» LIRE AUSSI - Le prix de l’immobilier neuf chinois recule pour la première fois en 7 ans

«Je n’aurais jamais pensé que ça pouvait arriver», raconte à l’AFP monsieur Hu, un acheteur de Wuhan âgé de 25 ans, à propos de son logement encore non terminé. Il explique que toute sa famille a payé pour financer l’achat en 2018 de son trois pièces. «Je n’ai plus envie de payer», explique monsieur Xue, un autre acheteur. Faute de pouvoir rentrer dans son logement, le jeune homme de 24 ans loue un appartement dont le loyer pèse lourdement sur ses finances. «Ce n’est pas mépriser la loi ou les contrats. C’est juste que cette pression nous met dans une situation impossible.» Sa famille a apporté un premier versement de 800.000 yuans (116.000 €). Il a aussi contracté un prêt de 600.000 yuans (87.000 €).

Assurance emprunteur : pour vous faire rembourser votre crédit immobilier, oubliez la rupture conventionnelle

  Assurance emprunteur : pour vous faire rembourser votre crédit immobilier, oubliez la rupture conventionnelle Alors qu’il avait tenté d’activer la garantie “perte d’emploi” de son assurance de crédit immobilier, un particulier s’est vu refuser une prise en charge par son assureur. La raison : il avait décidé lui-même de quitter son poste via un plan de départ volontaire. Avoir le beurre… et l'argent du beurre ? N’y pensez pas en matière d’assurance. Comme le relate le médiateur de l’assurance dans un des cas pratiques qu’il a eu à traiter cette année, la garantie perte d’emploi contenue dans votre contrat d’assurance de crédit immobilier ne peut être activée que dans un cas bien précis.

Selon plusieurs acheteurs de Wuhan, des manifestations de propriétaires mécontents ont eu lieu dans la ville. En tout, plus de 300 projets immobiliers dans environ 100 villes sont touchés par ces boycotts des paiements, selon un document collaboratif mis en ligne sous le titre «WeNeedHome» (nous avons besoin d’un logement»). Beaucoup se trouvent à Zhengzhou, une grande ville du centre de la Chine, où les autorités ont toutefois créé un fonds d’aide aux promoteurs afin qu’ils puissent achever les travaux.

Désormais, la perte de confiance des Chinois dans le secteur pourrait encore aggraver la crise, prévient Tommy Wu, analyste du cabinet Oxford Economics. «Le danger de voir se développer un cercle vicieux - baisse des ventes et des prix des logements, détresse croissante des promoteurs et détérioration des finances des collectivités locales - est préoccupant

Immobilier : ces régions du littoral où les prix explosent .
Depuis la pandémie de Covid-19, les prix à l'achat dans certaines stations balnéaires françaises sont montés en flèche, décrypte « Le Parisien ».Cette envolée est encore plus nette si l'on compare avec ceux de mai 2020, au début de l'épidémie de Covid-19, puisque les prix ont grimpé de plus de 24 %. « Comme on l'a constaté pour les villes moyennes, les Français sont à la recherche d'évasion, d'espace et de nature à l'issue de cette crise sanitaire », constate auprès de nos confrères Jean-Marc Torrollion, président de la Fnaim.

usr: 3
C'est intéressant!