•   
  •   

Immobilier Prix de l’énergie : des associations alertent sur le risque de faillite des ménages

15:50  27 septembre  2022
15:50  27 septembre  2022 Source:   mieuxvivre-votreargent.fr

Crise de l’énergie : ce qu’il faut retenir des annonces de la Première ministre Élisabeth Borne

  Crise de l’énergie : ce qu’il faut retenir des annonces de la Première ministre Élisabeth Borne La Première ministre a annoncé les pistes du gouvernement pour faire face à la crise de l’énergie ce mercredi 14 septembre 2022, notamment le prolongement du bouclier tarifaire et le versement de chèques énergie. Ce mercredi 14 septembre 2022, la Première ministre Élisabeth Borne a dévoilé les scénarios possibles pour affronter la crise énergétique, tant sur le plan économique que sur celui d’un potentiel manque d’électricité et de gaz l’hiver prochain. Suivez notre direct consacré à la crise de l’énergie, ce mercredi 14 septembre La France est confrontée à sa pire crise énergétique depuis les années 1970.

L’hiver sera rude du côté des prix de l’énergie. Au point que des ménages se retrouvent en faillite personnelle ? Pour limiter l’impact de l’inflation dans ce domaine, le gouvernement a mis en place une série d’aides exceptionnelles, mais selon plusieurs associations, le risque est bien réel. Elles ont donc demandé à la Banque de France, dans une lettre adressée mardi 27 septembre et relayée par Les Echos, de prendre des mesures, notamment en autorisant des prêts basés sur le diagnostic de performance énergétique des ménages (DPE).

Le prix de l’énergie facteur d’une « crise de stabilité financière »

« Avec la hausse des prix de l’énergie, les ménages sont confrontés à des contraintes budgétaires croissantes qui peuvent affecter leur capacité à faire face à leurs obligations de remboursement de prêts et crédits immobiliers, entraînant des retards de paiement, voire des situations de défaut », affirment, dans ce courrier conjoint, les associations dont Positive Money Europe, négaWatt et la Fondation Abbé Pierre.

Foyers modestes, personnes âgées, ruraux... Qui sont les Français les plus touchés par l'inflation ?

  Foyers modestes, personnes âgées, ruraux... Qui sont les Français les plus touchés par l'inflation ? L'inflation a atteint 5,9% sur un an en août en France. Mais certains sont plus touchés que d'autres par la flambée des prix. © Fournis par franceinfo Faites-vous davantage les frais de l'inflation que votre voisin ? Avec une hausse des prix de 5,9% sur un an en août, l'inflation continue de rogner le pouvoir d'achat des Français. Mais derrière ce chiffre global, les ménages ne sont pas tous égaux face au renchérissement de la vie.

À lire
Énergie : Élisabeth Borne annonce une aide pour le bois de chauffage

« Si les défauts de paiement sur les crédits immobiliers prenaient une ampleur systémique, le secteur bancaire pourrait être confronté à une crise de stabilité financière », préviennent-elles. Pour témoigner de la réalité du risque, elles invoquent les derniers chiffres de la Banque de France elle-même sur les défauts de paiement. En août, les inscriptions au fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers sur un an avaient bondi de 26 %.

Elles demandent donc au régulateur de permettre aux banques d’accéder aux données des DP’ et d’intégrer dans leurs règles prudentielles « la solvabilisation des ménages permise par des prêts destinés à améliorer l’efficacité énergétique de leur logement. » Une mesure qui s’inscrit dans la volonté de faire participer le secteur bancaire à la rénovation énergétique, souvent difficile à assumer pour un ménage. Les associations militent notamment pour l’autorisation par la BCE d’un prêt à taux zéro dans ce domaine.

L’article Prix de l’énergie : des associations alertent sur le risque de faillite des ménages est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

Plan de sobriété énergétique : ce qu’il faut retenir des mesures annoncées par le gouvernement .
Diminution du chauffage et de l’éclairage public, encouragement au télétravail, incitation financière au covoiturage… Pendant un peu plus de trois heures ce jeudi 6 octobre, le gouvernement a dévoilé son plan de sobriété énergétique. On fait le point. Le gouvernement a présenté ce jeudi 6 octobre au Parc des expositions de la porte de Versailles à Paris son plan de sobriété énergétique. L’objectif : baisser la consommation de 10 %, dès maintenant, pour passer l’hiver en pleine crise énergétique en évitant si possible les coupures, notamment d’électricité.

usr: 2
C'est intéressant!