•   
  •   

Immobilier Décarboner l'immobilier: pourquoi l'équation est aussi compliquée

18:40  03 décembre  2022
18:40  03 décembre  2022 Source:   challenges.fr

Crédit immobilier : la BCE pousse à l’adoption des taux variables en France

  Crédit immobilier : la BCE pousse à l’adoption des taux variables en France La BCE souhaite généraliser le recours aux taux variables pour financer les prêts immobiliers. Une politique qui va à l’encontre de la tradition bancaire française et qui suscite de nombreuses réserves des professionnels de la finance hexagonale. La France se distingue de la plupart des pays européens par la prééminence des taux d'intérêt fixes, s'agissant des achats d'immobilier. Une habitude qui peut être dangereuse pour les banques en cas de remontée des taux, mais ces dernières tiennent néanmoins à ce particularisme.

R2novation des logements © Monica Silvestre / Pexels R2novation des logements

Les 37 millions de logements et le presque milliard de mètres carrés de bureaux, d'entrepôts et d'édifices publics dévorent 44% de notre consommation d'énergie.

Au départ, ça paraissait simple: la France s'est engagée à réduire sa consommation d'énergie carbonée de 40% d'ici à 2030 et de 60% d'ici 2050. Et puis il a fallu se mettre au travail. Et là, la machine s'est soudain grippée. Depuis une dizaine d'années, nos dépenses d'énergies carbonées n'ont quasiment pas bougé. Et pendant ce temps-là, le compteur tourne: il ne nous reste plus que huit ans pour atteindre le premier objectif de 40%. Pourquoi est-il aussi compliqué de tenir nos engagements?

Pourquoi le placement pierre-papier est-il toujours intéressant ?

  Pourquoi le placement pierre-papier est-il toujours intéressant ? Vous en avez peut-être déjà entendu parler : la pierre-papier. Derrière cette appellation un peu étrange, se cache en réalité un placement de plus en plus plébiscité par les Français. Si l'on devait le résumer en seulement quelques mots, nous pourrions dire qu'il permet de profiter de tous les avantages de l'immobilier locatif sans en avoir pour autant les inconvénients (avec même parfois de meilleurs rendements !). Bref, si vous vous intéressez à l'immobilier locatif, alors la pierre-papier pourrait vous séduire. © Fournis par Vie pratique shutterstock_1775103674 2-min Vous en avez peut-être déjà entendu parler : la pierre-papier.

Le bâtiment est trop gourmand

Sur la route de la vertu, l'un des plus gros obstacles s'appelle l'immobilier. Le bâtiment est gourmand. Très. Les 37 millions de logements et le presque milliard de mètres carrés de bureaux, d'entrepôts et d'édifices publics dévorent 44% de notre consommation d'énergie. Loin devant les 31% des transports. C'est donc là qu'il faut agir avec le plus de vigueur. Et comme, dans le cycle de vie d'un bâtiment, explique Philippe Zivkovic, cofondateur et président de WO2-Woodeum, "la construction représente 60% de l'empreinte carbone et l'exploitation 40%", il faut agir sur la construction et la rénovation.

Coté construction, il existe aujourd'hui plusieurs règlementations pour réduire l'empreinte carbone. Dans le Logement, c'est la RE2020 et dans les bureaux le décret tertiaire. "On prend de nouveau réflexe: reconstruire sur l'existant, pour éviter le cycle destruction/ construction, très consommateur." explique l'architecte Philippe Chiambaretta qui rénove un immense ensemble de 30.000 m² à Vanves (92). Ou on construit en bois, "avec des résultats spectaculaires. L'empreinte carbone (construction/utilisation sur 50 ans) de notre programme bois Arboretum est de 670 kilos de C02 par m² alors qu'elle est de 1.260 sur un bâtiment tertiaire moyen." explique Laurent Petit, directeur général de WO2.

Action logement va investir 70 milliards d’euros pour décarboner son parc immobilier

  Action logement va investir 70 milliards d’euros pour décarboner son parc immobilier Le géant du logement social français a dévoilé mardi 29 novembre son plan de décarbonation, qui comprend un investissement de 70 milliards d’euros d'ici 2030.Vingt engagements ont été pris à travers huit axes d’interventions parmi lesquels "amplifier les réhabilitations pour décarboner le parc et améliorer la qualité des logements", mais aussi tendre "vers un bouquet énergétique décarboné et moins cher" afin d'atteindre "la neutralité carbone à l'horizon 2040".

La rénovation est la clé

Le problème c'est que la France construit (trop?) peu. Son parc se renouvelle de moins de 1% par an. Il faut absolument agir sur le parc existant. 95% des bâtiments existants aujourd'hui seront encore là en 2050. Or un bâtiment ancien bien rénové peut réduire sa consommation énergétique de 49 à 70%. Mais ce n'est pas simple. Prenons par exemple les logements. Pour atteindre la neutralité carbone en 2050, il faudrait que la quasi-totalité des logements existants aient été rénovés. Cela demande un rythme de rénovations de 700.000 à 1 million de rénovations lourdes par an. Le gouvernement, à travers son dispositif d'aide MaPrimRenov', se vante d'atteindre ce chiffre, avec cette année, une estimation de 700.000 primes débloquées.

Lire aussiLogement : "Aucun Français ne devrait habiter une passoire thermique", selon Olivier Klein

Des chiffres trompeurs

Ces chiffres sont trompeurs: seuls 0,1% de ces chantiers sont des rénovations lourdes, qui permettent de gagner des crans dans le classement énergétique (de A à G) des logements. Le reste, ce sont des rénovations "mono-gestes" (chaudières, fenêtres… ). "Seuls 40.000 logements ont été réellement rénovés", tranche la députée Renaissance Marjolaine Meynier-Millefert, vice-présidente de la commission du développement durable. Mais la rénovation vient de trouver, en France, un allié paradoxal: l'inflation. La hausse des prix des énergies contraint aux économies.

Les 3 plus gros postes de consommation de l'empreinte carbone en France en 2010

27% Logement

25% Transport

19% Alimentation

Source: Conseil général du développement durable

 Crédit : Illustrtaion : Petovarga/Shutterstock © Fournis par Challenges Crédit : Illustrtaion : Petovarga/Shutterstock

Accès au crédit immobilier : les banques rappelées à l’ordre .
Seules quelques banques seraient en dehors des clous. Mais alors que l’accès au crédit immobilier se complique pour les plus modestes, le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) a mis L’article Accès au crédit immobilier : les banques rappelées à l’ordre est apparu en premier sur Mieux Vivre Votre Argent.

usr: 1
C'est intéressant!