•   
  •   

Immobilier Fnaim : l'idée d'une liste noire des locataires «en pause»

00:35  15 février  2020
00:35  15 février  2020 Source:   liberation.fr

Formation des professionnels de l'immobilier : cette mesure qui tarde à entrer en vigueur

  Formation des professionnels de l'immobilier : cette mesure qui tarde à entrer en vigueur Henry Buzy-Cazaux, président de l'Institut du Management des Services Immobiliers, s'interroge sur la non-publication du décret qui astreindra les futurs agents immobiliers et administrateurs de biens à une formation obligatoire. Un retard qui selon lui, met en lumière le malaise de l'exécutif sur le statut à accorder aux professionnels de l'immobilier.En clair, un minimum d’heures de formation immobilière et une approche pratique sous la forme d’un stage devaient se combiner et constituer un crible obligatoire pour tous, futurs collaborateurs, futurs dirigeants ou agents commerciaux de l’immobilier, tant en transaction qu’en gestion.

Jean-Marc Torrollion lors d ' un congrès de la Fnaim en décembre 2017. photo Eric Piermont. AFP. L'organisation professionnelle de l'immobilier, avait annoncé son intention Vendredi son président a indiqué sur Twitter, le report de son projet. Fnaim : l ' idée d ' une liste noire des locataires « en pause ».

Fnaim : l ' idée d ' une liste noire des locataires « en pause ». Villani croit-il vraiment à la possibilité d ’ une fusion avec la liste LREM ? A en juger par sa déclaration vendredi soir («Mon projet reste ouvert à ceux qui souhaitent l’alternance à Paris sur la base de valeurs progressistes et écologiques»), c’est

Jean-Marc Torrollion lors d'un congrès de la Fnaim en décembre 2017. © ERIC PIERMONT Jean-Marc Torrollion lors d'un congrès de la Fnaim en décembre 2017.

L'organisation professionnelle de l'immobilier, avait annoncé son intention de créer un listing des locataires «mauvais payeurs». Vendredi son président a indiqué sur Twitter le report de son projet.

La Fédération nationale de l’immobilier lève le pied sur son fichier des impayés locatifs. Mi-janvier, elle avait annoncé son intention de mettre en place cet outil dans lequel figureraient les noms des locataires qui ne régleraient pas leurs loyers pendant trois mois. Ce qui a valu au président de l’organisation professionnelle une convocation par la Commission nationale de l’informatique et des libertés ce mercredi, comme l’avait révélé Libération. Une audition qui a duré une heure trente. «Après notre réunion de travail à la Cnil, nous comprenons que les conditions techniques ne sont pas réunies pour créer un fichier des impayés locatifs, a tweeté vendredi Jean-Marc Torrollion, le président de la Fnaim. Nous poursuivrons le dialogue plus que jamais nécessaire avec les pouvoirs publics pour rétablir la confiance propriétaires locataires.»

Les classes moyennes, grandes oubliées du logement

  Les classes moyennes, grandes oubliées du logement OPINION. Ces dernières années, pour faire face aux difficultés de logement des classes moyennes dans les agglomérations, des outils aussi prometteurs qu'innovants ont vu le jour. C'est l'exemple du logement intermédiaire, destiné aux ménages pour lesquels le marché privé est trop cher, mais qui ont des revenus trop élevés pour prétendre à un logement social. Une solution encore trop peu exploitée. Agissons donc pour construire plus de logements intermédiaires et permettre à toutes les familles de vivre dans un logement de qualité. Agissons pour le logement pour tous.

Fnaim : l ' idée d ' une liste noire des locataires « en pause ». Elle est aussi, de par le monde, inégalement protégée par la loi. Les sexualités et conjugalités des politiques sont ainsi toujours susceptibles d’être l’objet de révélations, quand ceux-ci ne les mettent pas eux-mêmes en scène

Fnaim : l ' idée d ' une liste noire des locataires « en pause ». 14 février 2020 à 20:59. Griveaux : les dessous d ’ un sale coup Abonnés. Cette dégringolade débute en 2011. Agé de 46 ans et considéré comme un espoir du camp Obama, Anthony Weiner poste par erreur une photo de lui en érection sur

Selon nos informations, outre la convocation par la Cnil, des échanges ont eu lieu aussi entre le dirigeant de la Fnaim et le ministre du Logement, Julien Denormandie. Ce dernier lui a «demandé de calmer le jeu» nous a indiqué une source dans les milieux de l’immobilier. D’ailleurs, le ministre, qui a indiqué à plusieurs reprises son opposition à une «société des listes noires» a réagi pour se féliciter de ce report et confirmer qu’il y a eu discussion. «Je salue la décision de la Fnaim de surseoir à cette idée de fichier. Cela fait suite à un dialogue constructif avec son président», a-t-il souligné sur Twitter. Mais, pour l’instant il ne s’agit a priori que d’un report. «C’est une pause» mais non «un renoncement total» indique l’AFP, citant la Fnaim.

Dépôt de garantie : l'idée de le séquestrer est une bonne chose pour les bailleurs et les locataires

  Dépôt de garantie : l'idée de le séquestrer est une bonne chose pour les bailleurs et les locataires Henry Buzy Cazaux, président de l'Institut du Management des services immobiliers, revient sur la polémique suscitée par l'une des mesures phares de la proposition de loi du député Mickaël Nogal. Mesure consistant à permettre aux administrateurs de biens de séquestrer les dépôts de garantie des locations pour prévenir les conflits entre bailleurs et locataires. Décidément, les rapports locatifs en France semblent ne demander qu’à redevenir une pomme de discorde. Pour être plus précis, on voit bien que les tentatives pour les moderniser va révéler deux attitudes, le progressisme d’une part et le conservatisme de l’autre.

Fnaim : l ' idée d ' une liste noire des locataires « en pause ». En 2007, l’écrivain et chercheur Christian Salmon analysait dans Storytelling, la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits (éditions La Découverte) l’utilisation des récits dans la communication politique.

Fnaim : l ' idée d ' une liste noire des locataires « en pause ». Il redoute de se faire combler par toutes ces victimes en puissance. Ça doit être angoissant, il lui faut de l’estomac. On peut bien balancer des gêneurs dans le gouffre, mais si on en jette trop, ils risquent de s’y faire la courte échelle et d’en

«Stigmatisation»

Manifestement, le syndicat professionnel n’a pas vraiment abandonné l’idée de créer ce fichier controversé, dont ne veulent pas entendre parler les organisations de consommateurs comme la CLCV ou les associations de locataires CNL et CGL (1). Elles dénoncent pêle-mêle, «un projet dangereux», «attentatoire à la vie privée»«source de discriminations et de stigmatisation», «qui va blacklister une partie de la population».

Quiconque figurerait dans cette liste – qui ne serait consultable que par les professionnels de l’immobilier – serait exclu du marché locatif sur lequel opèrent les agences. De fait, son objet même est d’écarter les «mauvais payeurs» qui se présenteraient pour candidater pour un logement proposé à la location. Le fichier ne s’embarrasserait pas de savoir pour quel motif les gens n’ont pas payé leur loyer (séparation conjugale, maladie, chômage…). Il ne ferait pas le tri entre les locataires en difficulté et les occupants de mauvaise foi.

Ces nouveaux profils de locataires exclus du logement en France

  Ces nouveaux profils de locataires exclus du logement en France Comme chaque année, la Fondation Abbé Pierre a publié son rapport sur l’état du mal-logement en France. Le constat est alarmant : 15 millions de personnes sont touchées par la crise du logement. Les personnes vivant seules en sont les nouvelles victimes ... Les années se suivent et se ressemblent. Comme chaque année depuis 25 ans, la Fondation Abbé Pierre a remis son rapport sur l’état du mal-logement en France. Et comme chaque année, le constat est dramatique : près de 15 millions de personnes sont touchées, à un titre ou un autre, par la crise du logement.

Fnaim : l ' idée d ' une liste noire des locataires « en pause ». Une partie du très contesté conseil d’administration de l’institution avait testé l ’ idée de la démission collective dès mercredi, alors que le président du CNC, Dominique Boutonnat, exerçait une médiation de crise autour d ’ une réforme en

La Fédération nationale de l'immobilier ( Fnaim ), principale organisation des agents immobiliers, a annoncé vendredi 14 février une " pause " dans la mise en place d ' un fichier des locataires mauvais payeurs, un projet vivement critiqué jusqu'au gouvernement, mais assuré ne pas y renoncer.

Dans un communiqué publié vendredi, la Fnaim indique que «l’enjeu n’a jamais été de ficher les accidents de la vie mais de circonscrire le risque [de l’impayé] pour les propriétaires». Mais force est de constater, que les impayés résultent souvent d’une baisse des revenus provoquée par les problèmes inhérents à la vie professionnelle ou personnelle. Et le fichier ne fera pas la différence entre ces situations et les locataires indélicats.

Du reste, les statistiques du ministère de la Justice montrent que l’impayé est rare : 147 000 procédures (2) ont été engagées pour ce motif par les bailleurs en 2017 pour obtenir devant les tribunaux l’expulsion de leur locataire défaillant pour un total de 11,5 millions de logements locatifs (6,6 millions dans le privé et 4,9 millions dans le parc public).

«Autres solutions»

Concernant son audition par la CNIL mercredi, la Fnaim parle dans un communiqué de presse publié vendredi d’un «échange constructif et pédagogique [qui] a permis de faire un point précis autour de ce projet [de fichier]». Elle indique que la mise en place éventuelle d’un tel outil devra faire au préalable «l’objet d’une étude d’impact». L’organisation professionnelle se dit aussi «ouverte à d’autres solutions».

Paris : décrétons l’urgence du droit au logement !

  Paris : décrétons l’urgence du droit au logement ! La capitale se vide de ses classes populaires. Les candidats de la liste «Décidons Paris», notamment soutenue par La France insoumise, incriminent la majorité présidentielle qui casse le logement social et une équipe municipale loin d'être à la hauteur. Tribune. Qui peut encore vivre à Paris ? La question ne s’est jamais posée avec autant d’acuité qu’aujourd’hui. Le marché immobilier parisien est devenu un processus d’exclusion sociale. En vingt  ans, le mètre carré a augmenté de 248% pour atteindre 10 000 euros.

La Fédération nationale de l'immobilier ( Fnaim ), principale organisation des agents immobiliers, a annoncé vendredi 14 février une " pause " dans la mise en place d ' un fichier des locataires mauvais payeurs, un projet vivement critiqué jusqu'au gouvernement, mais assuré ne pas y renoncer.

La Fnaim , principale organisation des agents immobiliers, a annoncé mettre en « pause » son projet de fichier des locataires mauvais payeurs, mais assure ne pas y renoncer. La Fédération nationale de l’immobilier ( Fnaim ), principale organisation des agents immobiliers, a annoncé ce vendredi une

Outre que l’impayé de loyer est rare (1,3% de procédure judiciaire concernant ce problème en 2017 selon le ministère de la Justice, les propriétaires peuvent se protéger en souscrivant une assurance qui coûte entre 3 et 4% du montant du loyer (30 à 40 euros pour un loyer de 1 000 euros par exemple). Action logement, le collecteur du 1% logement, a mis en place en collaboration avec le ministère du Logement, la garantie Visale, ouverte à tous les jeunes (étudiants et actifs) de moins de 30 ans, et les salariés de plus de 30 ans en situation professionnelle précaire (période d’essai, CDD, intérim). Visale garantit le paiement du loyer en cas de défaillance du locataire. Ce qui est mieux qu’une liste noire.

1) Consommation Logement Cadre de vie, Confédération nationale du logement, Confédération générale du logement

2) Infostat justice numéro 167, mars 2019.


AUSSI SUR MSN : Locataires mauvais payeurs : bientôt fichés ?

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Paris : Benjamin Griveaux, une tendance à l’inflation .
Après le transfert de la gare de l'Est pour créer un «Central Park» parisien, la tête de liste LREM imagine une aide à l'achat d'appartement de 100 000 euros et la création de «managers de rue». Au moins, il ramène l’attention sur lui. En difficulté dans les sondages, Benjamin Griveaux a dévoilé, dans une interview au Parisien dimanche, d’autres de ses propositions pour Paris. Sûrement soucieux de faire oublier sa proposition de déménagement de la gare de l’Est dans le nord-est de Paris (ou en proche banlieue) et de faire un «Central Park» en lieu et place des voies existantes, le candidat La République en marche (LREM) bombarde plusieurs nouvelles mesures dont de

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!