•   
  •   

Immobilier Benoît Hamon : son programme immobilier s'il est élu en 2017

11:40  30 janvier  2017
11:40  30 janvier  2017 Source:   lefigaro.fr

Annonce immobilière raciste: une agence exclue du réseau Laforêt

  Annonce immobilière raciste: une agence exclue du réseau Laforêt Le conseil de discipline du réseau immobilier a pris cette décision à l’unanimité après qu’une agence Laforêt a spécifié «pas de noir» pour la location d’un appartement. Malgré cela, le Défenseur des droits poursuit son enquête.Au final, la Commission de réglement des litiges du réseau a décidé «à l’unanimité» de se séparer de l’agence mise en cause, «après avoir entendu les personnes concernées». «Les conditions de location présentées par le franchisé sont particulièrement choquantes et absolument contraires aux valeurs du réseau Laforêt», explique Laforêt.

explorimmo © Fournis par Le Figaro explorimmo A l'occasion du premier tour de la primaire de la gauche, Explorimmo avait interrogé les 7 candidats sur leurs propositions dans le domaine de la politique du logement. A l'issue des résultats second tour le 29 janvier 2017, voici les principales orientations souhaitées par Benoît Hamon.

Etendre l'encadrement des loyers

Benoit Hamon promet d'élargir le dispositif d'encadrement des loyers à toutes les zones tendues du pays, « à savoir les 13 métropolesfrançaises tout en donnant plus de moyens pour les contrôles mais aussi pour les recours des locataires." Pour l’Ile-de-France, il est favorable à une extension sur toute la métropole et pas uniquement sur la ville de Paris.

Encadrer le métier d'agent immobilier

Par ailleurs, à l'heure où l'on parle de plus en plus de transparence et où les honoraires des agences devront être affichés à compter du 1er avril, la candidat socialiste souhaite «encadrer le métier d'agent immobilier pour garantir les droits et les informations aux locataires et acquéreurs» dans le même sens que la loi consommation qu'il a porté.

Doubler les taxes sur les logements et bureaux vacants

Benoit Hamon souhaite utiliser une partie «des droits de succession pour financer la solidarité». Sur les droits de succession, il considère que la première inégalité c'est le non-accès au patrimoine. « La fiscalité doit surtout être un outil redistributif en général et dans le logement en particulier. Il faut donc s'attaquer frontalement aux spéculations dans ce domaine grâce à l'outil fiscal.» promet-il. Il propose de doubler lestaxes qui pèsent sur les logements et les bureaux vacants.

Evaluer l'efficacité de l'investissement locatif Pinel

Benoit Hamon estime que le dispositif d'investissement locatif Pinel est budgétivore. Il annonce qu'il faut « évaluer de l'efficacité, et en attendant signer un moratoire sur les mesures 2017. On peut envisager de poursuivre ce type de dispositif uniquement dans les zones à forte demande de logements et sur les produits pour les familles. » dit-il. Benoît Hamon se déclare persuadé qu’il faut concentrer les financements publics sur le logement social et sur l'accession sociale sécurisée à la propriété. Une démarche plus juste et plus efficace selon lui.

1 milliard par an pour les aides à la pierre

Benoit Hamon juge qu'il faut rattraper le retard pris depuis 10 ans. Il s'engage sur une aide à la pierre de 1 milliard d'euros par an sur le prochain quinquennat. Il propose notamment de le faire, en généralisant à toutes les régions, la création d'un Comité Régional de l'Habitat et de l'Hébergement. « Construire 500 000 logements par an, c'est atteignable mais la priorité ce sont surtout les 150 000 logements sociaux par an». souligne-t-il.

La rénovation thermique au cœur de ses priorités

La rénovation thermique du parc de logements publics et privés sera également au cœur des priorités du vainqueur de la primaire de la gauche. Pour la rénovation du parc privé, il s'engage à solliciter la Caisse des dépôts. Pour la rénovation du parc social, il assure qu'il mettra fin aux ponctions sur la trésorerie des offices HLM en échange d’objectifs chiffrés de réhabilitation de logements sociaux.

Camps d’accueil et transformation d’hôtels

Le candidat socialiste promet de lancer dans le cadre des premières discussions sur le projet de loi de finances 2018, deux plans d’actions : l’un sur la construction de camps d’accueil et d’accès aux droits pour les migrants. L’autre sur la transformation des hôtels meublés « qui sont devenus des centres d’hébergement de fait, en véritables centres dotés du personnel social adapté, et à destination des familles en priorité. » précise -t-il.

Conférence sur le logement en début de quinquennat

Benoît Hamon s'engage à organiser une grande conférence sur le logement dans les 6 mois suivant l'élection présidentielle avec les professionnels et les acteurs de la chaîne du logement (bailleurs, associations de locataires...). Il promet de déterminer une politique nationale transparente et rénovée du logement. « Je souhaite par exemple que le secteur de l’économie sociale et solidaire participe à l’effort de construction de logement accessible à ses salariés et promouvoir ce secteur à hauteur de 20 % du PIB". affirme-t-il.A suivre.Olivier MARINLes réponses de Benoît Hamon à Explorimmo  :

Les taux de crédit immobilier attendus autour de 1,7% à la fin de l’année

  Les taux de crédit immobilier attendus autour de 1,7% à la fin de l’année INFOGRAPHIE - L’Observatoire Crédit Logement/CSA anticipe une hausse d’un peu plus de 0,4 point d’ici la fin de l’année par rapport à décembre 2016.Cette progression équivaut, pour un emprunt de 200.000 euros sur vingt anss, à une hausse de vos mensualités d’un peu moins de 40 euros. Il n’empêche, emprunter reste, malgré tout, intéressant. La barre des 2% ne devrait donc, a priori, pas être dépassée. Elle, qui ne l’a plus été depuis le premier trimestre 2016 (2,02% à l’époque).

Politique du logement : le programme de Benoît HamonA lire :François Fillon : son programme immobilier s'il est élu en 2017Macron vs Fillon : quelle politique du logement ? © Explorimmo pour la primaire de droite Dossier réalisé par Colette Sabarly, Olivier Marin et Franck Thiebaux© Explorimmo pour la primaire de gauche

Dossier réalisé par Olivier Marin et Ludovic Clerima

Immobilier : de gauche à droite, les propositions des candidats à la présidentielle .
De Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen, en passant par Benoit Hamon, Emmanuel Macron et François Fillon, voici les principales mesures préconisées par les candidats à l’élection présidentielle en matière de politique du logement.Olivier MARINCrédit photo : Jean Christophe Marmara et Sébastien Soriano pour Le Figaro.

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!