•   
  •   

Immobilier La patience dévore le diable, ou l’immobilier face au coronavirus

18:15  15 avril  2020
18:15  15 avril  2020 Source:   latribune.fr

Crédit immobilier : les banques remontent leurs taux

  Crédit immobilier : les banques remontent leurs taux Les taux d’intérêt restent cependant à des niveaux très attractifs pour les futurs emprunteurs. En ce mois d’avril, les barèmes de taux de crédit immobilier annoncés par les banques ont augmenté en moyenne de 0,25 point sur toutes les durées d’emprunt, constate le courtier en crédit Cafpi. En pleine crise liée à l’épidémie de coronavirus, et alors que le marché immobilier tourne au ralenti, la nouvelle a de quoi inquiéter les futurs emprunteurs. Globalement, les taux actuels s’élèvent en moyenne à 1,20% sur 15 ans, 1,40% sur 20 ans et 1,60 % sur 25 ans.

La patience dévore le diable , ou l ’ immobilier face au coronavirus 2. "Nous faisons face " à l'épidémie du coronavirus "d'abord grâce à l'incroyable dévouement de tout le personnel soignant du pays", a souligné Edouard Philippe en rappelant "l'effort historique en faveur de notre système

Mesures de protection essentielles contre le nouveau coronavirus . Tenez-vous au courant des dernières informations sur la flambée de COVID-19 R : Oui. On peut contracter les virus respiratoires en serrant la main à quelqu’un puis en se touchant les yeux, le nez ou la bouche. Saluez d’un signe

Comme l'écrit Eric Groven, © Fournis par La Tribune Comme l'écrit Eric Groven, "chacun pourra méditer ce vers célèbre des Epîtres du poète latin Horace, écrit 17 ans avant JC : « La patience rend tolérable ce que l'on ne peut empêcher »."

Nul ne sait pour combien de temps encore la crise sévira sur notre planète, ni dans quelles conditions et à quel rythme l'économie mondiale, le jour venu, repartira. Pas plus que les marchés boursiers, l'immobilier n'aime l'incertitude et les acteurs s'interrogent sur la conduite à tenir : certains s'affolent et envisagent de vendre leurs actifs au plus vite, au cas où le monde viendrait à s'écrouler, tandis que d'autres s'ingénient à trouver tous les moyens pour différer voire annuler leurs investissements, inquiets de la tenue du marché après la reprise.

Coronavirus: des loyers en péril

  Coronavirus: des loyers en péril SCPI et location de courte durée pâtissent de la crise. Les propriétaires doivent anticiper en épargnant. "Investir dans l’immobilier? Pas de problème! Les loyers que vous allez percevoir vont couvrir tout ou partie de la mensualité de remboursement du crédit, et il ne vous restera qu’un petit effort d’épargne mensuel…" Qu’il s’agisse d’un investissement locatif traditionnel, avec ou sans dispositif de défiscalisation à la clé, d’un achat de parts de SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) ou d’un bien mis en location de courte durée sur une plateforme en ligne, le problème reste le même: il faut avoir

La patience dévore le diable , ou l ’ immobilier face au coronavirus 2. Emmanuel Macron a annoncé lundi soir la prolongation jusqu'au 11 mai du confinement obligatoire en vigueur depuis le 17 mars en France pour tenter de contenir l'épidémie de coronavirus toujours en cours.

Tout le monde s’accorde pour dire qu’en ces temps difficiles de coronavirus , le rire est salvateur et même indispensable. Peut-on déjà faire des blagues Dédramatiser le coronavirus sans banaliser. Justement, on a besoin de se défouler pour traverser la crise. «L’humour est toujours important quand

Lire aussi : Coronavirus: quels effets sur l'immobilier d'entreprise ?

Retour aux fondamentaux

Une approche rationnelle et déterministe des mécanismes économiques rappelle que les mêmes causes produisent les mêmes effets : avec des taux d'intérêt historiquement bas pour une période encore indéfinie, face à la volatilité extrême des Bourses mondiales, l'immobilier fait plus que jamais figure de valeur refuge.

Avec en France plus de 80% de chantiers à l'arrêt et un effondrement du nombre des transactions, le temps suspend son vol et l'immobilier se fige ; dans un marché qui n'a plus de direction puisqu'il a perdu son mouvement, mettre un actif en vente aujourd'hui revient à s'exposer à des acheteurs opportunistes aux aguets qui décoteront très fortement leurs offres flairant la bonne affaire. Inversement, faire échouer une transaction bien engagée sur un bien que l'on convoitait depuis longtemps, c'est oublier un peu vite tout le temps consacré à le trouver, et risquer de ne pas dénicher l'équivalent plus tard.

Immobilier : les bons plans qui vous permettront de réinvestir à Strasbourg

  Immobilier : les bons plans qui vous permettront de réinvestir à Strasbourg Dans cette ville où les loyers résidentiels n'ont progressé que de 1 à 2%, tandis que les prix d'achat ont subi une inflation d'au moins 3%, les investisseurs ont pris l'habitude de replier sur la location à la nuitée. Il faut dire que la réglementation en Airbnb y est, en comparaison avec d'autres villes, clémente. De bons plans sur lesquels vous pourrez encore miser une fois la crise sanitaire passée. Dans l'ancienAvec un mètre carré démarrant à 4.500 euros dans l'ellipse insulaire, la rentabilité en centre-ville n'est pas au beau fixe.

Face au Covid-19, hommes et femmes ne sont pas égaux. Toutes les données mondiales le constatent: les hommes sont plus nombreux à être touchés par les formes graves de la maladie. En France, ils représentent 73 % des personnes admises en réanimation.

Culture. Article réservé à nos abonnés. Coronavirus : l’assureur du Hellfest refuse d’indemniser le festival. Prix de l ’ immobilier . Jardinage. Jeux. Lire aussi Coronavirus : l’épidémie atteint un « plateau » en France, avec un nombre d’hospitalisés et de patients en réanimation en baisse.

A quel jeu joue-t-on ?

Les trois règles du jeu majeures de l'immobilier sont finalement plus simples que celles des jeux de société auxquels nous occupons nos familles en période de confinement.

L'emplacement vaut le placement : les biens les mieux situés se valorisent plus chers que les autres, et s'avèrent plus liquides au cas où les aléas de la vie intimeraient au propriétaire l'ordre de les vendre rapidement.

La qualité intrinsèque du bien immobilier : elle complète celle de sa localisation, et les critères ne manquent pas : pour un appartement ou une maison par exemple, chaque détail compte, de l'âge du bâtiment jusqu'à l'exposition au soleil en passant par l'étage, la présence d'un balcon, d'une cave et d'un parking...

L'horizon de placement : il constitue pour tous les investisseurs la dernière variable clé à prendre en compte. Si l'on achète pour revendre le plus rapidement possible dans le seul espoir d'empocher une plus-value rondelette, on s'expose aux mêmes risques qu'un trader sur actions... pendant les cinq dernières années de hausse continue des valeurs immobilières, jouer au marchand de biens s'avérait lucratif, mais il faut désormais y réfléchir à deux fois, et bien définir à l'avance ce que l'on est prêt et capable de perdre.

Immobilier: il est désormais possible de signer la vente d’un bien à distance

  Immobilier: il est désormais possible de signer la vente d’un bien à distance Les transactions peuvent désormais être signées par visioconférence et avec une procédure sécurisée pour la signature. L’instauration du confinement lié à l’épidémie de Covid-19 a interrompu des milliers de transactions immobilières, coinçant les acquéreurs à différents stades de leurs procédures. Certains venaient de faire leur offre d’achat et attendaient des réponses de la part des banques quant à l’obtention de leur prêt immobilier. "Pour l’heure, les banques traitent progressivement les dossiers en cours, indique Sandrine Allonier, porte-parole du courtier Vousfinancer.

Coronavirus : « Les politiques de précaution en cours en valent vraiment la peine ». Marc Fleurbaey. Professeur d’économie à l’université de Princeton, Etats-Unis. Vous pensez être infecté par le coronavirus : voici ce qu’il faut faire. 09:13. Éducation.

Coronavirus : l’Union européenne propose… Face au virus et à ses conséquences sur nos économies, les polémiques n'ont pas leur place et la France oeuvre résolument en faveur de l'unité, de la solidarité et de la plus grande coopération internationale", souligne Jean-Yves Le Drian dans son

Mais le plus souvent, l'investissement immobilier répond à une logique de constitution d'un patrimoine dans le but de se loger, de compléter sa retraite ou de transmettre aux générations futures. Dans ce cas, le temps est le meilleur allié de l'investisseur et les régimes fiscaux en France demeurent accommodants.

Lire aussi : Après la crise sanitaire, ira-t-on vers une crise du logement ?

Alors, que fait-on ?

Il est urgent d'attendre d'en savoir plus sur la date du déconfinement progressif qu'annonce le Gouvernement, et d'ici là éviter - si l'on peut - de mettre en vente à n'importe quel prix. Et les investisseurs trouveront certainement intérêt à finaliser leurs opérations dès lors qu'elles ont passé l'étape de la promesse de vente, en s'appuyant sur la signature digitale que de nombreux notaires proposent.

Et dans tous les cas, chacun pourra méditer ce vers célèbre des Epîtres du poète latin Horace, écrit 17 ans avant JC : « La patience rend tolérable ce que l'on ne peut empêcher ».

Investissement immobilier : les bons plans à Bordeaux .
A Bordeaux, les bonnes affaires se font rares. Mieux vaut se tourner vers la périphérie. La cote, en voie de stabilisation, a sans doute atteint son maximum. A 3.000 euros le mètre carré en moyenne dans l'agglomération, et jusqu'à 6.000 euros en centre-ville, les bonnes affaires se font rares. Y compris en Airbnb, désormais très encadré par la mairie. Dans l'ancienPrès de 4% : voilà le rendement maximal à attendre en centre-ville, en visant une petite surface. Ce qui implique, dès lors, de miser 120.000 euros pour un studio de 20 mètres carrés.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!