•   
  •   

Immobilier Durcissement des crédits immobiliers, relance de l’économie française… Le flash éco du jour

08:25  30 juin  2020
08:25  30 juin  2020 Source:   capital.fr

Comment déclarer vos impôts en retard, de nouveaux mandats pour Nicolas Sarkozy... Le flash éco du jour

  Comment déclarer vos impôts en retard, de nouveaux mandats pour Nicolas Sarkozy... Le flash éco du jour Retrouvez l'essentiel de l'actu éco du jour dans le flash réalisé par Capital. L'info pratique Capital. Si vous avez raté la date limite pour déclarer vos impôts, pas de panique. Dans un premier temps, remplissez au plus vite votre déclaration, sans attendre une éventuelle relance de l’administration. Vous pouvez le faire sur impots.gouv.fr jusqu’au 30 juin, ou via le formulaire papier n°2042 envoyé à votre centre des impôts. Ce retard ne sera toutefois pas sans conséquence malgré la crise.

Retrouvez l'essentiel de l 'actu éco du jour dans le flash réalisé par Capital., L’info pratique Capital. Bonne nouvelle ! C’en est fini des sanctions Au regard de ce faible pourcentage, le durcissement des sanctions à l’encontre de ces chômeurs est-il pertinent ? “On devrait aujourd’hui plutôt mettre

Tribunes éco . Cities. Le Club de l ’ économie . Ce durcissement des règles n’a pas empêché des candidats ne disposant d’aucune structure partidaire, comme Jean Lassalle, fondateurs de partis peu identifiables, comme François Asselineau (Union populaire Dans la même rubrique. Édition du jour .

Durcissement des crédits immobiliers, relance de l’économie française… Le flash éco du jour © Sophie Lévy-Ayoun / Capital Durcissement des crédits immobiliers, relance de l’économie française… Le flash éco du jour

Retrouvez l'essentiel de l'actu éco du jour dans le flash réalisé par Capital.

Le chiffre du jour : 120 milliards. C’est le choc subi par l’économie française après les huit semaines de confinement, selon une étude de l’OFCE. Or ce choc a été absorbé à 60% par les administrations publiques et à 35% par les entreprises. Mathieu Plane, le directeur adjoint du département analyse et prévision de cet organisme, estime que les classes moyennes supérieures et aisées devraient se remettre à consommer pour permettre à l’économie de repartir.Toujours selon l’OFCE, il faut permettre une reprise en douceur de l’activité, et espérer que les Français pourront partir en vacances, ce qui relancera les secteurs du tourisme et de la restauration. Tout l’enjeu est de réussir à bien placer le curseur entre les exigences économiques et sanitaires.

Banque et immobilier: la crise sanitaire comme accélérateur de digitalisation et d’intégration de services

  Banque et immobilier: la crise sanitaire comme accélérateur de digitalisation et d’intégration de services TRIBUNE - Pour conjurer les effets négatifs de la baisse des taux sur la rentabilité de leurs activités de crédit immobilier, les grands réseaux bancaires semblent privilégier une approche défensive. S’ils ont depuis toujours investi le domaine du logement – qui génère des besoins d’équipement bancaire et para-bancaires – ils ont finalement peu poussé l’intégration des filières bancaires et immobilières. Désormais, l’accélération digitale ouvreCette baisse des marges sur taux a été également accentuée par le volume des renégociations.

Le flash éco du jour . Capital 23 avril 2020. Le chiffre du jour : 0,20%. C’est l’augmentation moyenne des taux de crédits immobiliers , au mois d’avril. Face aux incertitudes qui planent sur le marché de l ’emploi, les banques compensent le risque accru à prêter.

"Les banques assurent le financement de l ' économie dans des conditions normales", affirme la Fédération bancaire française (FBF). Il conduit les banques à en répercuter le coût sur leurs clients, qui font déjà les frais d'un durcissement des conditions de crédit .

L’info pratique Capital. Après Boursorama et Fortuneo, ING passe à son tour le cap de la gratuité des opérations étrangères. La banque néerlandaise a décidé de supprimer les frais de retraits et paiements hors zone euro à partir du 1er septembre. Une avancée concrète, car jusque-là, la commission était fixée à 2% du montant total, avec un minimum de 50 centimes par opération. Attention toutefois, seuls les clients de l’offre “intégrale” pourront bénéficier de la ristourne. Pour compenser cette perte de revenus, ING a cependant trouvé une solution. Si le client n’effectue pas un dépôt d’au moins 1.200 euros dans le mois, il devra s’acquitter de 10 euros par mois, soit une pénalité deux fois plus élevée que celle actuellement en vigueur. Plus douloureux encore : afin de mettre en valeur son application mobile, l’établissement a décidé de facturé 35 euros aux clients relevant leurs plafonds de retraits ou de paiements par l’intermédiaire d’un conseiller.

Mensualisez vos impôts locaux avant la fin du mois, les 15 métiers qui recrutent le plus actuellement... Le flash éco du jour

  Mensualisez vos impôts locaux avant la fin du mois, les 15 métiers qui recrutent le plus actuellement... Le flash éco du jour Retrouvez l'essentiel de l'actu éco du jour dans le flash réalisé par Capital. Le chiffre du jour : 75%. C’est la hausse du nombre d’offres d’emploi constatée en mai selon le cabinet de recrutement Randstad entre le 11 et le 31 mai. Malgré la crise, certains métiers bien spécifiques restent ou sont à nouveau très recherchés par les entreprises. Capital, avec l’aide de Randstad, a sélectionné les 15 métiers les plus porteurs du moment. Les domaines d’activité vont de la santé à l’immobilier, en passant par les fonctions commerciales.

L'assurance pèse de plus en plus lourd dans le coût d' un crédit immobilier . Pour les emprunteurs, il est possible de réduire encore le coût du crédit à condition de se pencher sur l'assurance décès, invalidité et incapacité de travail (DIIT), qui rembourse les mensualités en cas de décès ou d'accident

" de la défense de l 'industrie automobile française ", limitant le durcissement du malus aux seuls véhicules émettant plus de 155 g de CO2 par km. Lire : "Les députés examinent le durcissement du malus automobile". Des augmentations jugées trop élevées par les députés: pour ces catégories de

Le coup de gueule du jour est poussé par Henry Buzy-Cazaux, éditorialiste pour Capital.fr. Dans une tribune publiée lundi, ce spécialiste du logement dénonce le durcissement des conditions de crédits immobiliers qui pèsent, et vont continuer à peser, sur un nombre important d’acheteurs dans les mois à venir. D’après l’expert, le gouvernement devrait, au contraire, inciter les banques à assouplir leurs règles en ces temps de crise. Au risque que celles-ci ne finissent par mettre à mal l’activité immobilière.

On termine par une bonne nouvelle pour les emprunteurs. Les professionnels de l'immobilier ont été entendus. Ces derniers réclamaient depuis quelques semaines la hausse du taux de l'usure. C'est chose faite. Les nouveaux seuils de l’usure applicables aux prêts ont été publiés au Journal officiel. Ils entreront en vigueur au 1er juillet 2020. Les plus modestes rencontraient des difficultés à se faire prêter de l'argent en raison de la baisse des taux de l'usure et de la hausse des taux d'intérêt. Pour rappel, l'usure correspond au taux maximum que les prêteurs sont autorisés à pratiquer pour un crédit. La mise en place de ces seuils visait à protéger les acheteurs contre les éventuels abus, mais depuis le début de l'année, il semblait être un frein pour les acheteurs. Retrouvez tous les détails sur notre site.

> Réécoutez et abonnez-vous à ce podcast sur vos plateformes favorites (Spotify, Deezer, Apple Podcasts, Google Podcasts, Soundcloud...) ainsi que sur les enceintes connectées Google Home, Amazon Echo et Apple HomePod.

> La saga des marques, 21 millions (sur les cryptomonnaies)... retrouvez tous les podcasts de Capital et de Prisma dans notre espace dédié.

Breakenridge: L'amélioration de la compétitivité est essentielle .
© Chris Schwarz / Gouvernement de l'Alberta La décision du premier ministre Jason Kenney de réduire le taux d'imposition des sociétés plus rapidement que prévu était la bonne décision pour la province, a déclaré le chroniqueur Rob Breakenridge. En ce qui concerne les initiatives gouvernementales visant à stimuler la croissance économique, la baisse des impôts et l'augmentation des dépenses sont peut-être les deux idées les plus courantes et les plus évidentes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!