•   
  •   

Immobilier Immobilier. Malgré le Covid, les prix continuent de grimper en Ille-et-Vilaine

17:25  24 septembre  2020
17:25  24 septembre  2020 Source:   ouest-france.fr

Crédit immobilier : les conditions d’emprunt resteront strictes jusqu'à la fin de l’année

  Crédit immobilier : les conditions d’emprunt resteront strictes jusqu'à la fin de l’année Le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) a confirmé ce jeudi qu’il ne comptait pas assouplir les règles d’endettement imposées aux banques et aux ménages dans le cadre d’un crédit immobilier. Les courtiers alertent pourtant les autorités sur un marché à “deux vitesses”, laissant de nombreux emprunteurs sur le carreaux. Les banques seront toujours aussi attentives aux profils des ménages contractant un crédit immobilier.

La crise sanitaire n’a pas entamé la bonne santé du marché de l’immobilier, particulièrement à Rennes, où la demande est toujours aussi forte. © archives OUEST FRANCE La crise sanitaire n’a pas entamé la bonne santé du marché de l’immobilier, particulièrement à Rennes, où la demande est toujours aussi forte.

Les notaires d’Ille-et-Vilaine observent que les transactions n’ont pas faibli durant la crise sanitaire du Coronavirus. La pierre reste plus que jamais une valeur refuge et le département est toujours aussi attractif, porté par Rennes et sa métropole.

La crise sanitaire n’a pas contrarié les achats et ventes de biens immobiliers dans le département d’Ille-et-Vilaine, même au plus fort du confinement. C’est le constat dressé par la Chambre des notaires d’Ille-et-Vilaine, en examinant les chiffres de ces derniers mois.

Ikea va ouvrir son premier magasin de meubles d’occasion

  Ikea va ouvrir son premier magasin de meubles d’occasion L'entreprise souhaite réduire son empreinte climatique globale de 70% en moyenne par produit d'ici 2030.Olivier Véran autorise les tests antigéniques plus tôt que prévu

Gwendal Texier (à gauche) passe le témoin à Richard Levionnois, nouveau président de la Chambre des notaires d'Ille-et-Vilaine. © Ouest-France Gwendal Texier (à gauche) passe le témoin à Richard Levionnois, nouveau président de la Chambre des notaires d'Ille-et-Vilaine.

Les prix à la hausse

Si l’on regarde les compromis signés en mai, juin et juillet, leur volume a chuté de 10 % en Bretagne mais de seulement 1,2 % en Ille-et-Vilaine. Les prix, eux, sont toujours à la hausse. Sur un an, +7,3 % pour un appartement, + 3,5 % pour une maison. Et la tendance est encore plus marquée à Rennes, où un appartement ancien se négocie à 3 000 € le mètre carré, soit + 11,7 % si l’on compare à l’année dernière.

+++ Vendez, achetez, louez sur Ouest-France-immo.com

« Le département tire son épingle du jeu », admet Richard Levionnois, le nouveau président de la Chambre des notaires d’Ille-et-Vilaine, qui vient de succéder à Gwendal Texier. Comment expliquer que l’immobilier résiste aussi bien à l’effet de souffle du coronavirus, qui a fragilisé des pans entiers de l’économie ?

Covid-19 : un vaccin chinois disponible dès décembre au Brésil ?

  Covid-19 : un vaccin chinois disponible dès décembre au Brésil ? Le vaccin a déjà été testé sur des milliers de volontaires au Brésil et les "résultats sont extrêmement positifs", selon le gouverneur de Sao Paulo. Le Brésil, pays particulièrement touché par la pandémie de coronavirus, pourra-t-il bénéficier d'un vaccin efficace dès la fin de l'année ? C'est ce qu'a affirmé le gouverneur de Sao Paulo qui assure que les essais cliniques d'un vaccin contre le Covid-19 élaboré par le laboratoire chinois Sinovac s'étaient révélés "extrêmement positifs" et qu'une campagne d'immunisation à grande échelle pourrait débuter dès décembre.

D’abord, il y a un phénomène que l’on retrouve partout en France. « La pierre reste une valeur refuge, encore davantage dans une période d’incertitudes comme celle que nous vivons », expliquent les deux notaires. À cela s’ajoute la situation bien particulière de l’Ille-et-Vilaine. « L’attractivité du département n’a pas été entamée par la crise sanitaire. L’emploi y reste dynamique, de nouveaux habitants viennent s’installer. »

Pas de migration sanitaire

Pour autant, les notaires n’observent pas une migration sanitaire liée au Covid. « Des Parisiens qui fuiraient la capitale pour venir habiter en Bretagne ou des Rennais qui partiraient vivre à la campagne, tout cela reste marginal. Il n’y a pas un phénomène massif, juste quelques marques d’intérêt », tempèrent ces professionnels, habitués à sentir le marché.

Et puis les prix ramènent à la réalité des choses. « Ce n’est pas forcément à la portée de tous les budgets d’aller habiter en périphérie », rappelle Gwendal Texier, notaire à Liffré. Dans ce secteur, il faut compter 265 000 € pour espérer acquérir une maison de 120 m² avec cinq pièces. Un prix médian que l’on retrouve aussi à Saint-Gilles, ou exerce le nouveau président des notaires, Richard Levionnois.

Le marché va-t-il aussi bien résister à l’avenir, alors qu’on prédit un choc économique qui suivra la crise sanitaire ? « Pas sûr que l’après-Covid impacte les projets d’achat, car le besoin en logements est toujours aussi important. On a une telle pression que la demande ne risque pas de retomber. » Pour un appartement à vendre à Rennes, par exemple, ce sont trente coups de fil qui se sont enchaînés, avec une vente réalisée dans un temps record. Pas de doute, le virus de l’immobilier circule toujours autant.

Stéphane Plaza : ce prestigieux prix que son agence immobilière vient de remporter .
Alors qu'il exerce le métier d'agent immobilier depuis plus de 30 ans, Stéphane Plaza vient d'être honoré par une belle distinction. Son réseau d'agences "Stéphane Plaza Immobilier" remporte en effet le prix de l’Agence immobilière de l’année 2020-2021 décerné par les consommateurs. Une consécration pour celui qui sera ce mardi 6 octobre 2020 dans l'émission "Maison à vendre".Après avoir crevé l'écran la semaine dernière dans "Recherche appartement ou maison", Stéphane Plaza est, ce mardi 6 octobre 2020, à l'affiche de l'émission "Maison à vendre".

usr: 0
C'est intéressant!