•   
  •   

Immobilier Action Logement (encore) ponctionné, quelles conséquences pour les salariés ?

13:30  28 septembre  2020
13:30  28 septembre  2020 Source:   capital.fr

Pas-de-Calais. Le gouvernement et Xavier Bertrand dénoncent la fermeture de l’usine de Béthune

  Pas-de-Calais. Le gouvernement et Xavier Bertrand dénoncent la fermeture de l’usine de Béthune L’usine de pneumatiques pour voitures installée à Béthune (Pas-de-Calais) va fermer définitivement. 863 emplois seront affectés. Le gouvernement et le président des Hauts-de-France ont dénoncé la « brutalité » de cette fermeture et appelé à des « scénarios alternatifs ». Le Japonais Bridgestone va fermer son usine de Béthune (Pas-de-Calais) qui emploie 863 personnes dans la fabrication de pneumatiques pour voitures, une annonce « brutale » dénoncée par le gouvernement et Xavier Bertrand, qui réclament « Des problèmes de marché structurels nous amènent à prendre des mesures structurelles pour préserver la vi

Action Logement , d’utilité sociale, accompagne les salariés dans leur mobilité résidentielle et professionnelle pour favoriser l’accès à l’emploi. Découvrez nos aides et services pour faciliter la location ou soutenir vos projets d’acquisition ou travaux.

Non, l’aide à l’adaptation du logement au vieillissement ne peut pas être accordée pour des FAQ aide préventive exceptionnelle aux impayés de logement - Salariés des secteurs privé et agricole. Votre demande de logement peut être active (validée par Action Logement ) ou en cours de saisie.

Action Logement (encore) ponctionné, quelles conséquences pour les salariés ? © Andrea Borile / EyeEm / Getty Images Action Logement (encore) ponctionné, quelles conséquences pour les salariés ?

Pour Henry Buzy-Cazaux, président de l'Institut du Managament des Services Immobiliers, la nouvelle ponction de l'Etat sur Action Logement ( ex-1% Logement) ne sera évidemment pas sans conséquences pour les particuliers.

On assiste à l’extrême ponction sur les fonds d’Action Logement, l’organisme chargé de transformer en offre de logements pour les salariés la contribution obligatoire des entreprises. Il faut rendre à César : l’expression d’"extrême ponction" s’agissant de fric-frac de l’État sur la trésorerie d’Action Logement n’est pas de l’auteur de ces lignes, mais d’André Santini, homme politique devenu célèbre pour ses saillies humoristiques. Le plus intéressant n’est pourtant pas la paternité de ce bon mot, mais sa datation : il l’a prononcé dans les années 90, quand Action Logement s’appelait encore le "1% Logement". Au demeurant, l’institution ne méritait déjà plus ce nom : la contribution des entreprises pour le logement de leurs salariés avait été réduite depuis longtemps déjà à 0,45% de la masse salariale, loin du 1% qui avait valu son nom au réseau. En somme, l’État considère depuis bien longtemps comme sa poche profonde lorsqu’il a besoin d’argent disponible, pour financer telle action. Dans le meilleur des cas, l’action en question est relative à la politique du logement et l’argent reste affecté à la même cause.

Indigne, insalubre… Que doivent faire les autorités pour un habitat en mauvais état ?

  Indigne, insalubre… Que doivent faire les autorités pour un habitat en mauvais état ? Dès lors que la santé ou la sécurité des occupants sont en cause, les autorités doivent agir © IStock / City Presse Lorsque des immeubles menacent la santé ou la sécurité des occupants, les autorités locales se doivent d'intervenir. LOGEMENT - Dès lors que la santé ou la sécurité des occupants sont en cau Les dramatiques effondrements d’immeubles survenus à Marseille fin 2018 ne sont que l’illustration d’une réalité beaucoup plus vaste. Car la France compterait entre 450.000 et 600.

Action Logement accompagne les salariés des secteurs privé et agricole fragilisés par la crise sanitaire ainsi que les saisonniers agricoles. Vous souhaitez trouver un emploi, être accompagné dans la mutation de votre métier ou encore changer de région, ne manquez pas ce rendez-vous !

Action Logement pourra verser un acompte de maximum 30% directement à l'entreprise. les aides de la Mutualité sociale agricole (MSA) pour les salarié (e)s du secteur agricole Les agences Action Logement peuvent également intervenir. Par ailleurs, l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) peut

Une fois encore, l’État va se servir. Selon la méthode bien éprouvée en macronie, des bruits ont d’abord circulé pour annoncer un larcin entre un milliard et un milliard et demi. pour finir finalement un peu en-dessous de la partie haute de la fourchette, à 1,3 milliard. En fait, et ce n'est que du détail, la captation sera d’un milliard flat, assortie de la non compensation en 2021 de la baisse du nombre d’entreprises assujetties au versement de la taxe de 0,45% : au début du quinquennat, avec la loi PACTE - relative à la croissance et à la transformation des entreprises - ce qui n’a pas fait l’objet de la publicité nécessaire, le seuil de salariés imposant le déclenchement de la taxe a été relevé de 20 à 50, privant la collecte de 290 millions annuels. Compensée en 2019 et 2020, cette perte sèche ne le sera pas en 2021. Pour la suite, qui vivra verra.

Conflit entre un squatteur et un propriétaire : que dit le droit ?

  Conflit entre un squatteur et un propriétaire : que dit le droit ? VIDEO. Une proposition de loi envisage une meilleure protection du propriétaire, ce qui est aussi la position de la Cour de cassation. Éclairage.Ce n'est pas d'un coup de baguette magique et en arguant de son droit de propriété que l'on peut, en droit français, déloger des squatteurs manu militari. La procédure ressemble à une course d'obstacles souvent incompatible avec la patience et l'âge des propriétaires.

Car la mission première du 1 % logement , rebaptisé Action Logement , est bien de faciliter le logement les salariés des entreprises qui Il s'agit de rénovation urbaine, pas de construction. Encore une fois, on mélange cotisation et impôts. De même pour le financement des aides au

l'AIDE MOBILI-PASS® proposée par Action Logement pour financer certains frais liés à la mobilité professionnelle des salariés du secteur privé ; une aide à la mobilité de Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi ; le Fonds de solidarité pour le logement (FSL) pour les personnes en difficulté.

Cette ponction s’inscrit dans la longue liste des détournements de l’État au détriment d’Action Logement depuis que le système existe. La tentation est en fait permanente. Cette fois, on entend que le risque va bien au-delà. D’abord, l’État veut refonder le dispositif de gestion paritaire. Un récent rapport de l’inspection des finances fait apparaître des irrégularités, comme on dit pudiquement dans son langage. Il est notamment question de train de vie excessif des dirigeants patronaux. Ce rapport intervient au plus mauvais moment, alors que le gouvernement doit aider l’économie à crédit, sans en avoir les moyens, en surhypothéquant l’avenir du pays. Il ne fait pas bon être riche par les temps qui courent, avec des choses à se reprocher. Or, Action Logement a une abondante trésorerie de plus de 8 milliards, abondée chaque année par la collecte de 1,7 milliard de taxe acquittée par les entreprises. Du coup, la menace qui pèse sur Action Logement est de deux ordres. Un rappel aux obligations de saine gestion, certes, et si l’institution le mérite, elle ne pourra pas s’en plaindre. Non, il s’agit de périls structurels beaucoup plus grands : rien moins que la remise en cause du principe de la gestion paritaire entre organisations patronales et centrales syndicales, et la réduction de la contribution obligatoire de 0,45% à 0,20%.

Amortissements des logements locatifs

  Amortissements des logements locatifs Les biens immobiliers se déprécient au fil du temps. Cette perte constitue une charge qui peut, sous conditions, être déductible des revenus procurés par le logement : c’est ce qu’on appelle l’amortissement des logements locatifs. Tout savoir sur les amortissements des logements locatifs Capital Visionner plus de vidéos PARTAGER PARTAGER TWEETER PARTAGER ENVOYER PAR E-MAIL Vidéos suggérées La Boutique des placements, ce nouveau concept qui veut vous aider à mieux épargner (1) Capital Qu'est-ce que le passif successoral? Capital

Un collègue nous a orientés vers Action Logement et ses prêts très intéressants. Lucia et Khaled viennent d’acheter leur résidence principale, à Créteil, en C’est essentiel pour le confort. Depuis que nous avons fait réaliser les travaux, je me sens encore plus chez moi dans notre maison.

En versant votre contribution à Action Logement , vous permettez à vos salariés de bénéficier d'un accompagnement personnalisé et d'une offre diversifiée d'aides et de services pour la location, l'accession, les travaux, la mobilité professionnelle ou l'assistance en cas de difficultés passagères

Le paritarisme est précieux et légitime : l’argent de la collecte appartient bien aux salariés et aux dirigeants des entreprises. Ilrésulte de la création de richesse des entreprises, qui doit aux deux, quoiqu’on en pense. En mettant à bas cette appréciation et ce dogme, c’est aux fondements de l’économie que l’État porterait préjudice. On peut se demander, et c’est dommage, si le Président Macron ne se réjouit pas des péchés de gestion d’Action Logement, qui légitimeraient la suppression de ce qu’il assimile peut-être à un "machin" de plus. Qu’on nettoie, qu’on sanctionne, qu’on condamne s’il le faut, mais qu’on ne jette pas le bébé avec l’eau du bain. Ensuite, la baisse programmée de la cotisation constitue un terrible piège pour les entreprises et les patrons : au cœur d’une crise économique historique grave, le législateur viendrait alléger leur fardeau fiscal. Une apparente bonne nouvelle, et une victoire à la Pyrrhus : les salariés ont plus que jamais besoin que les entreprises ou leur bras armé pour le logement, Action Logement, les aide à se loger. Action Logement fait beaucoup et sa campagne télévisée récemment diffusée pour montrer son efficacité, d’évidence conçue de façon défensive, a été trop tardive pour que l’opinion et les relais d’opinion comprennent en amont à quoi sert ce dispositif né après-guerre. On pourrait même dans le contexte actuel lui reprocher cette dépense...

craint que la Tasmanie soit sur le point de revenir à la pénurie de logements avant le coronavirus

 craint que la Tasmanie soit sur le point de revenir à la pénurie de logements avant le coronavirus © Fourni par ABC Health Dépensant l'essentiel de ses revenus en loyer, Hannah compte sur le soutien de la communauté pour joindre les deux bouts. (ABC News) Une femme de Tasmanie qui a été forcée de quitter son domicile pendant le verrouillage de l'État contre le coronavirus en raison de la violence domestique compte sur l'aide communautaire pour nourrir sa famille, la majorité de ses revenus étant uniquement consacrée à garder un toit au-dessus de sa tête.

Selon leurs ressources, leur situation familiale ou la nature du logement , les étudiants peuvent percevoir une aide au logement , qu'ils soient locataires ou Néanmoins, avant d'en faire la demande, mieux vaut se livrer à un petit calcul pour savoir si cette aide ne sera pas pénalisante pour leur famille.

Quelles conséquences sur l’environnement ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre En conséquences , chaque fois que l’on jette de la nourriture, c’est du CO2 émis pour rien dans A fournir aux citoyens de meilleures clefs de compréhension et d’ action dans un monde en transition.

Les voies de la communauté professionnelle qui nous expliquent que la crise est sans effet aucun sur le marché immobilier sont malgré elles complices de cet assassinat programmé d’Action Logement et de la participation des entreprises à l’effort de construction, de rénovation et d’accompagnement au profit des familles de salariés en France. Il faut dire haut et fort que si le 0,45% était divisé par deux, par exemple, ce sont des milliers de logements intermédiaires qui ne seraient pas mis à la disposition des ménages, mais aussi le risque que la garantie Visale, qui permet de sécuriser les propriétaires qui louent à un jeune ou à un travailleur mobile, disparaisse, comme des aides à l’installation ou au déménagement. On retiendra aussi l’engagement de la première heure pris par le président de la filière d’Action Logement spécialisée dans la production de logements locatifs à coûts maitrisés, l’ancien ministre Benoît Apparu, d’acheter aux promoteurs privés du pays 10.000 logements en 2020, pour abonder l’offre et soutenir le bâtiment et l’immobilier, souffrants au plus haut degré.

Alors oui, cette fois, la ponction pourrait bien être extrême : douloureuse par son ampleur, et affaiblissant les bases mêmes de l’édifice par inconscience de l’utilité économique et sociale d’Action Logement. Qui donnerait l’extrême onction et les administrerait les derniers sacrements ? Personne sans doute n’aurait le courage, la folie plutôt, d’annoncer qu’on n’aidera plus les salariés pour leur logement à la mesure de leurs difficultés croissantes, compromettant au passage le redressement puis le développement des entreprises. D’ailleurs, l’État se défend en expliquant que l’argent distrait ira aux aides personnalisées au logement : en clair, le budget du logement baisse et par un tour de passe-passe on maquille cette réduction de l’effort de l’État. Un autre discours délétère fait le jeu de la baisse des aides ; et les entreprises ne le voient pas venir : la prédiction que le télétravail est l'avenir incontestable du monde du travail, accréditant que les ménages pourront vivre où ils le voudront, à des centaines de kilomètres de leur employeur, où le logement leur coûtera peu et où la qualité de vie sera idéale. Non, il faut reconnaître que les 2/3 des salariés, peut-être seulement 60% d’entre eux, devront toujours se rendre au siège de leur boite plusieurs fois par semaine. Loger les salariés reste un problème actuel. On oublie un peu vite les fondamentaux en ces temps d’imagination de la vie d’après.

Politique du logement : pourquoi il faut construire des villes plus en hauteur en France

  Politique du logement : pourquoi il faut construire des villes plus en hauteur en France Pour Henry Buzy-Cazaux, président de l'Institut du Management des Services Immobiliers, il est impératif de construire des villes plus hautes pour résoudre les problèmes d'urbanisme de demain.La hauteur des immeubles d’abord est loin de faire l’unanimité, même au cœur des grandes villes. Il n’est que de se rappeler l’opposition qui s’est élevée contre le projet de la Tour Triangle à Paris il y a quelques mois encore, pour mesurer combien l’opinion n’est pas acquise à l’élévation des immeubles. On sait bien pourtant que la densification, qui passe par la construction d’immeubles plus hauts, est nécessaire pour loger davantage de ménages dans nos villes.

Aussi sur MSN : Comment bien louer un logement vide

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Et si aménager plutôt que de déménager était la bonne solution ? .
Le confinement vous a donné des envies d’ailleurs : mais si vous restiez chez vous ? Faire appel à un architecte peut être une solution pour tirer le meilleur parti de votre logement et le rendre plus agréable à vivre. © Fournis par Le Monde « Un architecte peut soit vous proposer des idées d’aménagement dans votre budget, soit gérer le chantier de l’esquisse à la fin des travaux. Dans le premier cas, vous serez facturé à l’heure de travail ou au forfait. Dans le second cas, l’architecte facture des honoraires de 8 % à 12 % du montant des travaux (hors taxes) réalisés.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!