•   
  •   

Immobilier Rénovation thermique : le nouveau barème de Ma Prime rénov’

21:00  05 octobre  2020
21:00  05 octobre  2020 Source:   ouest-france.fr

Propriétaires, ce que vous allez gagner avec le nouveau Coup de pouce rénovation globale

  Propriétaires, ce que vous allez gagner avec le nouveau Coup de pouce rénovation globale Le gouvernement vient d’annoncer la prochaine création d’une nouvelle aide “Coup de pouce” pour les rénovations globales et performantes. Son montant dépendra des économies réalisées. Capital a pu consulter le texte en projet et vous en présente les contours. Chose promise, chose due. Dans le cadre du Plan de relance, le gouvernement avait annoncé qu’il voulait rompre avec la logique d’aide aux travaux de rénovation énergétique par gestes simples (remplacement de chaudière ou isolation des parois, par exemple), au profit de rénovations plus globales, sommes de plusieurs gestes.

Les travaux engagés à partir du 1er octobre peuvent bénéficier des nouvelles modalités de Ma Prime rénov’. © Archives Ouest-France Les travaux engagés à partir du 1er octobre peuvent bénéficier des nouvelles modalités de Ma Prime rénov’.

Tous les Français, sans condition de ressources, peuvent désormais bénéficier de Ma Prime rénov’. Mais le montant de la subvention ne sera pas le même pour tout le monde.

75 000 subventions accordées

Le barème pour Ma Prime rénov' hors Île-de-France. © Source : gouvernement Le barème pour Ma Prime rénov' hors Île-de-France.

Ma Prime rénov’est la principale aide de l’État à la rénovation thermique des logements. Elle peut être cumulée avec les certificats d’économie d’énergie, les aides des collectivités locales et celles d’Action logement. Depuis sa création, en janvier, 75 000 aides ont été accordées. Elle était réservée jusqu’ici aux propriétaires occupants aux revenus modestes.

Une nouvelle aide pour soutenir ses enfants et ses petits-enfants

  Une nouvelle aide pour soutenir ses enfants et ses petits-enfants Jusqu’au 30 juin 2021, on peut donner à ses descendants ou, à défaut, à ses neveux, jusqu’à 100 000 euros sans être imposé. Mais le bénéficiaire devra se servir de l’argent rapidement, et pour seulement trois usages… © Fournis par Le Monde « Cet abattement temporaire s’ajoute aux deux dispositifs d’exonération de droits de donation permanents déjà en place. » Entre le début de la crise sanitaire due au coronavirus et fin juillet, les Français ont épargné plus de 85 milliards d’euros, selon la Banque de France.

Le barème de Ma Prime rénov' en Île-de-France. © Source : gouvernement Le barème de Ma Prime rénov' en Île-de-France.

Une aide élargie

Grâce au plan de relance, la prime a bénéficié d’un coup de pouce. Les propriétaires bailleurs pourront en bénéficier, ainsi que les copropriétaires. Surtout, elle est désormais accessible à tous les ménages, sans plafond de ressources. En revanche, son montant n’est pas le même pour tous : il évolue en fonction du revenu de chaque foyer.

Un barème précis

Quatre profils de ménages sont établis suivant le niveau de revenu. À chacun correspond un barème qui définit le forfait pour chaque prestation (installation d’une chaudière, isolation des murs, système de ventilation…). Le montant diffère aussi en fonction du lieu de résidence (en Île-de-France ou en dehors).

Bonne nouvelle, il y a moins de passoires thermiques en France

  Bonne nouvelle, il y a moins de passoires thermiques en France 38%, c'est l'ampleur de la baisse du nombre de logements trop gourmands en énergie à Caen. D'après une étude SeLoger.com, parmi les villes de plus de 100.000 habitants, la situation s'améliore aux quatre coins du pays, à commencer par la Normandie où Caen affiche la baisse du nombre de logements trop énergivores la plus importante, de l'ordre de -38% sur un an.Qu'est-ce qu'une passoire thermique ? Il est bien question d'immobilier ici. Et cela concerne ces logements très gourmands en énergie en raison d'une mauvaise isolation qui laisse s'échapper la chaleur par les fenêtres ou la porte. Concrètement, la consommation en énergie de ces habitations dépasse les 330 kWh par mètre carré et par an.

Deux bonus incitatifs

L’une des priorités de Ma Prime rénov’ est d’en finir avec les « passoires thermiques », ces logements très énergivores. Un bonus sera donc accordé quand les travaux permettront à un logement de sortir de l’étiquette énergie F ou G. Le bonus Bâtiment basse consommation concerne, quant à lui, les logements qui atteignent l’étiquette B ou A. Ces deux aides vont de 500 à 1 500 €.

Pour une rénovation globale

Des aides spécifiques, différentes suivant le niveau de revenu, existent pour les rénovations globales. Pour les ménages aux revenus intermédiaires ou supérieurs, un forfait Ma Prime rénov’(3 500 à 7 000 €) peut être accordé. Pour les foyers plus modestes, c’est l’offre Habiter Mieux Sérénité qu’il faut solliciter, auprès de l’Agence nationale de l’habitat.

La démarche

La première chose à faire, c’est de s’assurer de son éligibilité grâce au simulateur en ligne sur la plateforme Faire.gouv.fr. Les travaux peuvent ensuite être engagés dès maintenant : les devis signés après le 1er octobre bénéficient du nouveau barème. Il faudra en revanche attendre le 1er janvier 2021 pour déposer une demande de subvention sur maprimerenov.gouv.fr. Elle sera versée en une fois, à la fin des travaux.

Voici ce qu’une rénovation globale de votre logement pourrait vous faire économiser .
Une étude parue ce jeudi 15 octobre évalue les bénéfices socio-économiques engendrés par la rénovation des passoires thermiques. L’amélioration de la performance énergétique de leur logement permettrait aux ménages d’économiser entre 600 et 1.400 euros par an, selon leurs revenus. Quels seraient les bénéfices socio-économiques d’une meilleure efficacité énergétique de nos bâtiments ? Et peut-on même les estimer ? C’est à cette double question que tente de répondre une étude, menée par le cabinet Citizing pour le compte d'Enalia (ex-Ener'Cert), une société française de services en efficacité énergétique, et rendue publique ce jeudi 15 oc

usr: 1
C'est intéressant!