•   
  •   

Immobilier IAD, une nouvelle licorne dans la transaction immobilière

20:38  19 février  2021
20:38  19 février  2021 Source:   challenges.fr

Ille-et-Vilaine. « Pour ne pas se mettre dans le rouge », une nouvelle aide pour les loyers impayés

  Ille-et-Vilaine. « Pour ne pas se mettre dans le rouge », une nouvelle aide pour les loyers impayés L’agence immobilière sociale Soliha Ais a mis en place, depuis début janvier 2021, un nouveau dispositif pour les loyers impayés en Ille-et-Vilaine. Cofinancée par le Département et la Fondation Abbé Pierre, cette aide permet le maintien dans leur logement de ménages affectés par les conséquences de la crise sanitaire. L’épidémie de Covid-19 a son lot de conséquences sur la vie quotidienne, et toutes ne concernent pas le champ sanitaire. Selon un sondage Ipsos pour la Fondation Abbé Pierre, publié début février, 14 % des Français ont eu des difficultés liées au logement depuis mars 2020. 29 % expriment aussi des craintes à ce sujet pour 2021.

Un réseau de 12000 agents immobiliers indépendants © IAD Un réseau de 12000 agents immobiliers indépendants

Le fonds américain Insight Partners (Twitter, BlaBlaCar, N26, Vinted...) vient d'investir 300 millions d’euros dans le réseau immobilier IAD, fondée en 2008. Pour l'imposer en France et le développer, notamment aux Etats-Unis. Naissance d'une licorne sur un marché de 150 milliards d'euros, celui de la transaction immobilière, qui n'a pas encore été "disrupté".

Le réseau social Twitter, le pro du covoiturage Blablacar, la banque pour jeunes N26, la plateforme de vente de vêtements d'occasion Vinted : le fonds américain Insight Partners est un des grands dénicheurs de licornes au palmarès impressionnant. Alors pourquoi a-t-il choisi, en France, d’investir 300 millions d’euros dans la (encore) petite start-up immobilière IAD, fondée par trois amis en 2008 ? Comme lui, les fonds d’investissements sont en train de scanner le secteur de l’immobilier à la recherche de "disrupteurs", de ces groupes qui changent la donne dans un secteur qui reste encore très traditionnel. Et très atomisé.

Immobilier : comment le site d'annonces Bien’ici espère encore barrer la route de SeLoger et Leboncoin

  Immobilier : comment le site d'annonces Bien’ici espère encore barrer la route de SeLoger et Leboncoin Alors SeLoger et Leboncoin règnent en maitres sur les annonces immobilières en ligne, le numéro 3 du secteur, Bien'ici, né il y a cinq ans d'un regroupement des professionnels de l'immobilier, ne désespère pas de se faire un nom auprès du grand public. Son président Cyril Janin et son directeur général David Benbassat nous annoncent une levée de fonds pour accélérer le développement de la plateforme. “On est bien’ici !” Ce slogan, vous l’avez peut-être déjà entendu à de multiples reprises au travers de spots télé tels que celui-ci. Vous allez probablement l’entendre encore plus fréquemment dans les prochains mois.

  IAD, une nouvelle licorne dans la transaction immobilière © Fournis par Challenges

30% de croissance annuelle

Jeudi soir naissait une licorne. IAD, réseau immobilier sans agences, est désormais estimé près du milliard d’euros. De quoi réjouir les trois fondateurs, Malik Benrejdal, Jérôme Chabin et Jade Benrejdal, et les autres actionnaires, Naxicap, entré en 2012 et IK Investment Partners et Rothschild Five Arrows, entrés en 2016. Ces fonds actionnaires parient sur le modèle du groupe, qui lui permet d’afficher un développement de 25 à 30% par an. L’an passé, IAD a ainsi connu une hausse d’activité de près d’un tiers, avec un chiffre d’affaires de 300 millions (le 30 juin prochain, il devrait annoncer un chiffre d'affaires 2020-2021 de 370 millions d'euros), pour un volume d’affaires - les transactions qu’il a permis de réaliser - d’environ 10  milliards d’euros : "Les confinements ne nous ont pas stoppés", souligne son directeur général, Clément Delpiero.

Logements anciens à Paris. Hausse des prix de 5,4 % au 4e trimestre 2020

  Logements anciens à Paris. Hausse des prix de 5,4 % au 4e trimestre 2020 Acheter de l’ancien à Paris continue de coûter cher : le prix du m² a augmenté de 5,4 % au quatrième trimestre 2020, selon la chambre des notaires. Les prix de l’immobilier ancien à Paris ont grimpé de 5,4 % au dernier trimestre 2020 avec une moyenne de 10 770 € le m2 contre 10 220 € au quatrième trimestre 2019, a annoncé jeudi la chambre des notaires de Paris.

Le groupe anime 12.000 conseillers sur le terrain : il est donc "le premier acteur" du marché français de l'immobilier résidentiel… en nombre de vendeurs, devant les réseaux d'agences traditionnels comme Orpi, Century 21 et Laforêt...Ses atouts : des agents très motivés, parce qu’ils sont autant d’entreprises individuelles, et des frais de structures au ras du sol, grâce à l’absence de boutiques. Du coup, le réseau offre des frais de transaction moins élevés pour ses clients particuliers, et des rémunérations supérieures pour ses mandataires. 80% viennent d’ailleurs d’une reconversion professionnelle et 13% sont même d’anciens clients, séduits par le modèle. Aujourd’hui, le réseau propose entre 45.000 et 50.000 logements à la vente, une des plus fortes offres du secteur, et réalise à peu près autant de ventes dans l’année.

Pour le moment, sa part de marché est inférieure à 4% mais elle croit régulièrement. Les 300 millions d’argent frais vont lui permettre d’accélérer son développement à l’étranger et le groupe, qui est déjà implanté en Espagne, au Portugal, en Italie et au Mexique, espère bien s’attaquer dans les prochains mois au marché américain, 14 fois plus gros que le marché français. Mais l’investissement d’Insight servira aussi en France, où selon ses dirigeants, "il y a encore beaucoup à faire". Il y a quelques mois, le groupe américain expliquait sa stratégie d'investissement en Europe (voir vidéo ci-dessous en anglais).

Hacker vole 2,8 millions de dollars à la «chambre forte» de la crypto-monnaie malgré la sécurité de la chaîne de blocs «non piratable»

 Hacker vole 2,8 millions de dollars à la «chambre forte» de la crypto-monnaie malgré la sécurité de la chaîne de blocs «non piratable» Jeudi soir, une entité inconnue a volé 2,8 millions de dollars à un «coffre-fort» numérique partagé sur le site Web d'investissement Yearn.finance. Le coupable a exploité le coffre-fort en utilisant Aave, une plate-forme de crypto-monnaie open source qui permet aux gens de faire des «prêts flash», un emprunt et un remboursement rapides sans avoir besoin de garanties. © peshkov / Getty Une personne inconnue a pu voler 2,8 millions de dollars dans un "coffre-fort" numérique partagé sur Yearn.Fina

Un marché de plus en plus disputé

Il n’est pas le seul à le penser. Depuis quelques semaines, un groupe américain s’est en effet installé en France. Son nom ? Exp Realty. Il est né aux Etas-Unis en 2009, il est coté au Nasdaq et compte déjà 40.000 agents dans le monde. La non plus, aucune agence physique : les agents travaillent depuis chez eux, avec un ordinateur portable et un mobile. Le groupe est déjà présent sur la Côte d’Azur, dans le Bordelais et en région parisienne. Il faut dire qu’avec un million de transactions par an, et une valeur d’achat de 150.000 à 200.000 euros, le marché ressemble à un Eldorado de plus de 150 milliards d’euros. Sans aucune barrière à l’entrée, sinon la carte d’agent immobilier, délivrée par les préfectures.

25.000 agences se partagent le territoire, animées par 65.000 agents immobiliers, auxquelles il faut ajouter un peu plus de 50.000 mandataires. Mais le secteur est totalement atomisé : aucun grand réseau, aucune marque ne domine. Il y a bien une cinquantaine de réseaux d’agences, comme Century 21, Orpi, Guy Hoquet, Laforêt, Era, Nestenn et le petit dernier Stéphane Plaza, mais aucun n’arrive à dominer le paysage avec plus de 1.500 agences. Et dans les agences, notamment les agences indépendantes, la technologie est souvent absente : on voit encore des fiches écrites à la main et le recours au "big data" reste limité. Les nouveaux acteurs venus d’Internet ont du mal à décoller : Proprioo, Hosman et Liberkeys, avec leur commissions réduites, peinent. Seuls les réseaux de mandataires comme IAD, Safti, Capifrance et Optimhome progressent, portés par le dynamisme de leurs indépendants.

Bataille d'étoiles : pour "classement trompeur" des hôtels, Google paiera 1 million d'euros d'amende

  Bataille d'étoiles : pour Pour son classement des hébergements touristiques, Google avait décidé d'utiliser le symboles des étoiles, alors que le symbole des étoiles est utilisé par un autre classement, antérieur, celui d'Atout France, qui en outre est fondé sur des critères entièrement différents. Lancée en 2019, une enquête de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a "démontré le caractère trompeur du classement des hôtels par Google, notamment sur son moteur de recherche", selon un communiqué.

  IAD, une nouvelle licorne dans la transaction immobilière © Fournis par Challenges

Pourtant, ces innovations n’ont quasiment pas perturbé ce marché, où chacun prospère grâce à la hausse des prix, plutôt qu’en gagnant des parts de marché. Il faut dire que dans certaines villes, comme à Paris (où la densité d’agences est la plus forte), l’effort pour vendre un appartement n’est pas énorme. Mais la récompense, elle, l’est : pour un simple studio de 170.000 euros, une agence peut encaisser 13 à 15.000 euros. Et même si le taux de commissionnement baisse à mesure que le prix s’élève, la vente d’un appartement familial peut rapporter 20, 30 et même 50.000 euros.

Airbnb : des centaines de loueurs suspendus à un arrêt de la Cour de cassation .
Un arrêt très attendu de la Cour de cassation doit être rendu ce jeudi 18 février, à propos des sanctions applicables aux propriétaires qui louent leur résidence secondaire sur Airbnb. Près de 400 assignations de la Ville de Paris sont suspendues à cette décision. Voici le dernier chapitre d’une affaire qui dure depuis plus de 5 ans, et concerne des centaines de propriétaires. La Cour de cassation est appelée à trancher ce jeudi 18 février, sur les règles applicables aux locations de résidences secondaires sur les plateformes telles que Airbnb, Booking ou Leboncoin.

usr: 28
C'est intéressant!