•   
  •   

Immobilier Ille-et-Vilaine. « Pour ne pas se mettre dans le rouge », une nouvelle aide pour les loyers impayés

20:50  23 février  2021
20:50  23 février  2021 Source:   ouest-france.fr

L’économie circulaire… Ça changerait quoi dans notre quotidien en 2030 ?

  L’économie circulaire… Ça changerait quoi dans notre quotidien en 2030 ? La consommation mondiale de matières devrait doubler au cours des 40 prochaines années, tandis que la production annuelle de déchets devrait augmenter de 70 % d’ici à 2050. Les eurodéputés demandent donc cette semaine de développer l’économie circulaire, notamment pour le réemploi de nos déchets numériques. Le Parlement européen vote mercredi 10 février 2021 sur les voies nécessaires pour aboutir à une économie circulaire neutre en carbone, durable et non toxique d’ici 2050.

Franck Lesage, bénéficiaire du dispositif, et Morgane Cottier, de l’agence immobilière sociale Soliha Ais. © Ouest-France Franck Lesage, bénéficiaire du dispositif, et Morgane Cottier, de l’agence immobilière sociale Soliha Ais.

L’agence immobilière sociale Soliha Ais a mis en place, depuis début janvier 2021, un nouveau dispositif pour les loyers impayés en Ille-et-Vilaine. Cofinancée par le Département et la Fondation Abbé Pierre, cette aide permet le maintien dans leur logement de ménages affectés par les conséquences de la crise sanitaire.

L’épidémie de Covid-19 a son lot de conséquences sur la vie quotidienne, et toutes ne concernent pas le champ sanitaire. Selon un sondage Ipsos pour la Fondation Abbé Pierre, publié début février, 14 % des Français ont eu des difficultés liées au logement depuis mars 2020. 29 % expriment aussi des craintes à ce sujet pour 2021. Afin d’anticiper les difficultés à venir, et juguler celles déjà perceptibles, l’agence immobilière sociale Soliha Ais a mis en place un nouveau dispositif aux loyers impayés. Cette aide, cofinancée par le Département d’Ille-et-Vilaine et la Fondation Abbé Pierre (environ 40 000 € chacun), est active depuis janvier 2021. Elle permet le maintien des ménages dans leur logement.

Le géant de l'immobilier Unibail-Rodamco-Westfield (URW) suspend ses dividendes jusqu'en 2022

  Le géant de l'immobilier Unibail-Rodamco-Westfield (URW) suspend ses dividendes jusqu'en 2022 Pour réduire sa dette, le géant de l'immobilier Unibail-Rodamco-Westfield (URW) va suspendre le versement de dividendes pour ses exercices 2020, 2021 et 2022. En raison du manque de visibilité actuelle, URW n'est pas en mesure de communiquer d'objectifs de rentabilité pour 2021. Unibail-Rodamco-Westfield (URW) paie un lourd tribut à la crise du Covid-19. En 2020, la foncière spécialisée dans les centres commerciaux a dégagé un résultat net récurrent par action ajusté (RNRPAA) de 7,28 euros, en baisse de 41,1 % sur un an.

Un accompagnement

« C’est un accompagnement qui va au-delà de la simple information des aides existantes dont les personnes en difficulté peuvent bénéficier, présente Morgane Cottier, salariée de Soliha Ais. Cela se fait par téléphone ou lors d’une visite à domicile, pour que l’on puisse se connaître. On discute de la situation et, en fonction, on propose une solution. »

Depuis le début de l’année, elle suit une quinzaine de foyers, essentiellement des dossiers de locataires du parc privé faisant déjà partie de l’agence. « Mais nous souhaitons nous faire connaître plus largement », indique-t-elle.

Franck Lesage, 30 ans, est un des bénéficiaires du dispositif. Pour ce chauffeur poids lourd en CDI depuis cinq ans, les difficultés se sont multipliées ces derniers mois. « Je me suis séparé de ma femme et j’ai gardé les crédits, confie-t-il. Puis, j’ai été mis au chômage partiel trois mois cet été. J’ai supprimé toutes les dépenses et abonnements possibles, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à enlever. » Actuellement en arrêt de travail, il n’a pas pu régler en janvier le loyer de sa maison à Saint-Germain-du-Pinel, au sud de Vitré, qu’il loue depuis deux ans. Son premier et seul impayé.

Investissement locatif : les atouts du « clé en main »

  Investissement locatif : les atouts du « clé en main » De nouveaux intermédiaires proposent de simplifier les opérations d'investissement locatif en les gérant de A à Z. Intéressant, mais attention à la rentabilité. Se lancer dans un investissement locatif peut, a priori, paraître simple : trouver un appartement, faire éventuellement quelques petits travaux, le mettre en location, toucher ses loyers… et bénéficier ainsi d'un rendement supérieur aux placements classiques, type livrets ou assurance-vie en fonds euros. En pratique, ce type d'opération s'apparente plutôt à un parcours du combattant.

Plan d’apurement

« Dans ce cas, nous avons mis en place un plan d’apurement, à hauteur de 80 € par mois pendant neuf mois, précise Morgane Cottier. Il est possible d’effacer plus rapidement l’impayé, mais le but est de ne pas se mettre dans le rouge. Tout dépend de la situation. »

Pour améliorer la sienne et réduire les frais, Franck Lesage prévoit de changer de logement. « 673 € pour un couple avec deux payes, c’est très abordable. Mais, seul, je n’arrivais plus à suivre . Je cherche quelque chose de plus petit et moins cher », conclut-il.

Contact Soliha Ais en Ille-et-Vilaine : 06 20 90 61 87.

Crédit d’impôt : les détails du dispositif pour les abandons de loyer des entreprises .
La Direction générale des finances publiques (BOFiP) vient de publier les règles régissant le crédit d'impôt en faveur des bailleurs abandonnant les loyers de leurs entreprises locataires pour le mois de novembre 2020. Le fisc indique notamment que seule une partie du loyer peut être concernée. Les propriétaires qui ont abandonné leurs loyers (ou s’apprêtent à le faire) au profit de leurs locataires professionnels pour le mois de novembre 2020 connaissent désormais tous les détails du crédit d’impôt qui leur est dédié.

usr: 1
C'est intéressant!