•   
  •   

Immobilier Paris. Des « appartements » de 5,3 et 6,5 m² mis en vente, des internautes s’indignent

19:30  01 mars  2021
19:30  01 mars  2021 Source:   ouest-france.fr

Le prix moyen des logements au Royaume-Uni atteint un niveau record au milieu de la pandémie

 Le prix moyen des logements au Royaume-Uni atteint un niveau record au milieu de la pandémie Le prix moyen des logements au Royaume-Uni a augmenté de 8,5% pour atteindre un record de 252 000 £ en décembre - le taux de croissance annuel le plus élevé depuis plus de six ans. © PA L'augmentation de décembre, contre 7,1% en novembre, représente la plus forte hausse annuelle depuis octobre 2014 La hausse, de 7,1% en novembre, représente la plus forte hausse annuelle depuis octobre 2014, selon l'Office national des statistiques (ONS).

L'agence immobilière Orpi a répondu, admettant que le terme d'« appartement » constituait ici un « abus de langage ». Photo d'illustration. © Free-photos / PIXABAY L'agence immobilière Orpi a répondu, admettant que le terme d'« appartement » constituait ici un « abus de langage ». Photo d'illustration.

Un internaute a relayé sur Twitter, en octobre dernier, des affiches présentant deux « appartements » dans la vitrine d’une agence Orpi. Le premier bien de 6,5 m² était vendu pour 60 000 € et le second était proposé à 72 000 € pour une surface de 5,3 m². Les réactions choquées se sont multipliées sur les réseaux sociaux.

En octobre 2020, une agence immobilière Orpi a proposé à la vente deux logements parisiens minuscules à des prix jugés choquants. La première habitation, qualifiée d'« appartement 1 pièce » et mise en avant en vitrine était proposée à 72 000 € pour une surface de 5,3 m². L'autre mesurait 6,5 m² et était affichée à 60 000 €, montre une publication sur Twitter.

Loueur en meublé : gare aux impayés que les exploitants de résidences accumulent

  Loueur en meublé : gare aux impayés que les exploitants de résidences accumulent Qu’il s'agisse de chambres destinées aux touristes comme aux étudiants ou aux seniors, la crise n’a fait qu'accentuer les pratiques déloyales du secteur. Nos conseils pour vous défendre. Le meilleur des placements pour sa retraite ! A en croire ses promoteurs, l'achat d'une chambre en résidences services ne présente que des avantages. A la stabilité apportée par des baux longs de neuf à douze ans s'ajoute en effet la possibilité de récupérer la TVA. Ou de bénéficier d'une réduction d'impôts, qui a atteint, suivant la période, de 11 à 25% du prix d'acquisition.

Les deux biens immobiliers étaient respectivement situés dans les quartiers Poissonnière et Chaussée d’Antin de la capitale. « Comment on peut vendre des surfaces aussi petites et les afficher en vitrine ? », s’interrogeait l’internaute qui avait repéré les annonces et les avait partagées sur le réseau social, indique Le Dauphiné Libéré.

Des biens interdits à la location

« Nous allons prendre contact avec l’agence et faire remonter le dossier auprès de notre Conseil national de discipline et de médiation », a fait savoir Orpi. Le groupe immobilier a également reconnu mardi 23 février sur Twitter que le terme d'« appartement » constituait « un abus de langage ». « Nous allons sensibiliser l’agence à ce sujet », a assuré la société.

La vente d’un micro-logement est-elle toujours légale?

  La vente d’un micro-logement est-elle toujours légale? Une annonce immobilière mettant en vente un «bien» d’un peu plus de 5 m² à 72.000 euros fait polémique sur les réseaux sociaux. Explications sur ce qu’on peut et ne peut pas faire. » LIRE AUSSI - Florilège de ces «appartements» de 5m² et moins à vendre à Paris

Orpi France a promis de veiller « à donner aux futurs acquéreurs l’information de l’impossibilité de louer le bien une fois celui-ci acquit ». La vente de ce type de bien pour que la propriétaire y habite est cependant légale.

Les réactions outrées se sont succédé sur le réseau social depuis le partage de la photo des annonces. Un internaute a notamment traité le groupe immobilier d'« escrocs » tandis qu’un autre a comparé les pièces à des « placards à balais ».

Les deux annonces ont toutes les deux été supprimées. D’après le Figaro Immobilier, cela s’expliquerait car le logement de 5,3 m2 aurait trouvé preneur.

Immobilier en Ile-de-France : « Depuis le confinement, le prix des maisons en banlieue a augmenté » .
Les confinements et couvre-feu successifs ont-ils fait évoluer les envies des Franciliens en matière d’immobilier ? © S. Salom Gomis/ SIPA Illustration d'une agence immobilière INTERVIEW - Les confinements et couvre-feu successifs ont-ils fait évoluer les envies des Franciliens en matière d’immobilier ? C’est peut-être l’un des effets inattendus de cette pandémie : ses répercussions sur l’immobilier, notamment à Paris et dans sa banlieue. Coincés entre quatre murs, souvent bien étroits, beaucoup de Franciliens se sont pris à rêver d’une maison en banlieue, d’un jardin ou d’une petite terrasse.

usr: 4
C'est intéressant!