•   
  •   

Immobilier Logement social: une "bourse d'échanges" pour favoriser les déménagements au sein du parc

20:03  16 avril  2018
20:03  16 avril  2018 Source:   afprelaxnews.com

Logement: la non-restitution du dépôt de garantie, première source de litiges

  Logement: la non-restitution du dépôt de garantie, première source de litiges La non-restitution du dépôt de garantie est le premier sujet de discorde dans le secteur de l'immobilier locatif, selon le 8e baromètre annuel de la Confédération générale du logement (CGL) publié lundi. Cette association de consommateurs spécialisée dans le logement a recensé 2.819 plaintes en 2016, contre 2.934 en 2015. Totalisant 15,89% des plaintes, la non-restitution ou restitution partielle du dépôt de garantie arrive en tête du "Top 5" des Cette association de consommateurs spécialisée dans le logement a recensé 2.819 plaintes en 2016, contre 2.934 en 2015.

(AFP) - Les locataires du parc social souhaitant déménager pour habiter un logement plus petit, plus grand ou plus abordable, auront accès à une " bourse d ' échanges " dès septembre à Paris et à "Déployée dans un premier temps à l'échelle parisienne" - au sein du parc de Paris Habitat, la RIVP

Les locataires du parc social souhaitant déménager pour habiter un logement plus petit, plus grand ou plus abordable, auront accès à une " bourse d ' échanges " dès "Déployée dans un premier temps à l'échelle parisienne" - au sein du parc de Paris Habitat, la RIVP, Élogie-Siemp, Immobilière 3F, Efidis

Les locataires du parc social souhaitant déménager pour habiter un logement plus petit, plus grand ou plus abordable, auront accès à une "bourse d'échanges" dès septembre à Paris et à partir de 2019 à l'échelle de l'Ile-de-France, annonce le gouvernement.

Les locataires des bailleurs sociaux adhérents à un "engagement-cadre en faveur de la mobilité résidentielle dans le parc social d'Île-de-France" signé lundi devront, lorsqu'ils souhaitent changer de logement, s'inscrire sur une plateforme internet.

Sur celle-ci, ils pourront déposer une annonce proposant leur propre logement mais aussi rechercher des logements correspondant à leurs attentes, mis en ligne par d'autres locataires, et prendre contact avec ces derniers pour organiser les visites.

Le propriétaire doit assurer le calme au locataire

  Le propriétaire doit assurer le calme au locataire Le propriétaire d'un logement dont les occupants troublent le voisinage ou sont victimes des troubles, doit agir. Il ne peut pas se contenter de se manifester, d'après la Cour de cassation, il doit au besoin engager une procédure de résiliation du bail. Lorsque le propriétaire est le même pour les deux logements dont l'un trouble la tranquillité de l'autre, le problème est simple. Le bailleur doit la quiétude à la victime et il doit en conséquence prendre toutes les mesures propres à faire cesser le trouble. Mais lorsqu'il s'agit de deux propriétaires différents, l'affaire est plus difficile, reconnaît un magistrat de la Cour.

Logement social : une " bourse d ' échanges " pour favoriser les déménagements au sein du parc . Les locataires du parc social souhaitant déménager pour habiter un logement plus petit, plus grand ou plus abordable, auront accès à une " bourse d ' échanges " dès septembre à Paris et à partir

du parc social souhaitant déménager pour habiter un logement plus petit, plus grand ou plus abordable, auront accès à une " bourse d ' échanges " "Déployée dans un premier temps à l'échelle parisienne" - au sein du parc de Paris Habitat, la RIVP, Élogie-Siemp, Immobilière 3F, Efidis - en

La commission d'attribution des Logements (CAL) devra ensuite valider ces demandes de changement, a précisé le ministère à l'AFP.

"Déployée dans un premier temps à l'échelle parisienne" - au sein du parc de Paris Habitat, la RIVP, Élogie-Siemp, Immobilière 3F, Efidis - en septembre prochain, cette bourse d'échanges sera ouverte en 2019 à toute l'Ile-de-France, précise un communiqué du ministère de la Cohésion des territoires.

Elle concernera ainsi, à partir de l'an prochain, les locataires de tout le parc social de la région-capitale, soit 1,2 million de logements, gérés par 141 organismes.

Sur quelque 700.000 demandes de logement social en attente en Ile-de-France, 30% sont des demandes de mutation, émanant de quelque 210.000 ménages dont le logement ne correspond pas aux attentes.

Si un locataire est trop bruyant, le propriétaire doit agir pour que ça cesse

  Si un locataire est trop bruyant, le propriétaire doit agir pour que ça cesse Le propriétaire d’un logement dont les occupants troublent le voisinage ne peut pas dégager sa responsabilité de cette situation. Il doit réagir et au besoin engager une procédure de résiliation du bail du fauteur de trouble. © Africa Studio/shutterstock immobilier Le propriétaire d’un logement dont les occupants troublent le voisinage ou sont victimes des troubles, doit agir. Il ne peut pas se contenter de se manifester, selon une récente décision de la Cour de cassation, il doit au besoin engager une procédure de résiliation du bail.

L’Etat souhaite fluidifier la mobilité des locataires du parc social en Ile-de-France. Ceux qui souhaitent déménager pour habiter un logement plus petit, plus grand ou plus abordable, auront, accès à une « bourse Lire aussi : Logement : un projet de loi « touche à tout » pour favoriser la mixité sociale .

Les échanges de logement sont proposés par le bailleur. respecter des critères communs permettant, en toute transparence, de donner la priorité aux demandes les plus urgentes et de favoriser les réserver une part de chaque contingent à ces mobilités au sein du parc social (25

L'objectif de "l'engagement-cadre" signé lundi est de "renforcer la mobilité" de ces locataires afin "d'obtenir une meilleure adéquation entre l'offre et la demande", dit le ministère.

"L'Île-de-France est le territoire français le plus tendu en matière de logement à travers la hausse continue des prix de l'immobilier dans le secteur privé", laquelle "s'accompagne, par rebond, d'un nombre croissant de demandeurs de logements sociaux mais d'un nombre stable d'attributions", poursuit-il.

Or "dans ce contexte, les perspectives de mobilité résidentielle s'avèrent souvent difficiles pour un ménage déjà logé dans le patrimoine d'un bailleur social francilien", alors que "les besoins des locataires du parc social évoluent au cours de leur vie".

Cet "engagement-cadre" a été notamment signé par l'Etat, les bailleurs sociaux d'Ile-de-France représentés par Jean-Luc Vidon, président de l'AORIF et Action Logement (ex-1% Logement) en la personne de son directeur général Bruno Arbouet, en présence du ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard et de son secrétaire d'Etat Julien Denormandie.

Entre bailleurs et locataires, des relations toujours plus tendues

  Entre bailleurs et locataires, des relations toujours plus tendues Selon une association de consommateurs, le nombre de plaintes concernant l’immobilier locatif augmente. Le dépôt de garantie suscite le plus de discordes mais de nouveaux sujets sensibles apparaissent comme l’absence de communication avec le bailleur ou des soucis avec les agences immobilières. © Iakov Filimonov immobilier Dans les relations locataires/propriétaires, l’entente est loin d’être au beau fixe, selon le 8e baromètre annuel de la Confédération générale du logement (CGL) publié lundi.

Gérer les logements sociaux . Hébergement et logement des personnes en difficulté. Dans ce cadre, les entreprises sociales pour l’habitat (ESH), qui gèrent 50 % du parc HLM et logent Objectif : constituer des classes de 12 à 15 élèves, au maximum, pour favoriser et faciliter l’apprentissage

À l’occasion du Mois Parisien du Handicap, Anne Hidalgo annonce sa décision de maintenir l’objectif de 100% de logements accessibles dans toutes les constructions neuves du parc social municipal. Favoriser une inclusion accompagnée

Les locataires des bailleurs sociaux adhérents à un © Fournis par AFPRelaxNews Les locataires des bailleurs sociaux adhérents à un "engagement-cadre en faveur de la mobilité résidentielle dans le parc social d'Île-de-France" signé lundi devront, lorsqu'ils souhaitent changer de logement, s'inscrire sur une plateforme internet.

Pourquoi la SNCF vend une partie de son gigantesque patrimoine immobilier .
La SNCF met en vente 135 immeubles et 4.000 logements, pour une valeur de 1,3 milliard d'euros, a écrit "Le Figaro" jeudi soir sur son site internet. Derrière l'Etat, et devant l'Eglise, la Société Nationale des Chemins de fers Français (SNCF) possède un patrimoine foncier parmi les plus importants de l'Hexagone.La SNCF met en vente 135 immeubles et 4.000 logements, pour une valeur de 1,3 milliard d'euros, a écrit Le Figaro jeu "Ces immeubles, qui génèrent plus de 40 millions d'euros de loyers annuels, sont évalués à 1,3 milliard d'euros.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!