•   
  •   

Immobilier Estimé à plus de 2 millions d’euros le "joyau des Hautes-Alpes" finalement vendu pour… 600.000 euros !

22:20  15 avril  2021
22:20  15 avril  2021 Source:   capital.fr

Xavier Niel : les coulisses de son management commando

  Xavier Niel : les coulisses de son management commando Le fondateur de Free a mis au point un mode de management hors normes pour piloter ses nombreux business et rester maître de son agenda. Les coulisses du système Niel. C’est un joli lopin de terre : plus de 600 hectares au cœur de la vallée de Chevreuse, à cinquante minutes de Paris. Avec son château XVIIIe siècle et ses imposants corps de ferme, le domaine de la Boissière a été racheté en 2019 pour 18,4 millions d’euros. Pas pour y ouvrir un palace, mais le plus grand campus agricole du monde. Fin janvier, à voir les ouvriers s’activer, l’affaire n’était pas encore réglée.

Estimé à plus de 2 millions d’euros le © DEA / G. P. CAVALLERO / Contributeur / Getty Images Estimé à plus de 2 millions d’euros le "joyau des Hautes-Alpes" finalement vendu pour… 600.000 euros !

La château de Fort Queyras était mis aux enchères en raison des difficultés financières de son ancien propriétaire.

C'est une très belle affaire pour l'acheteur... un peu moins pour le vendeur ! Le château de Fort Queyras, imposante bâtisse nichée au coeur d'une étroite vallée des Hautes-Alpes, a été vendu aux enchères 661.000 euros, jeudi 15 avril, au tribunal de Gap, a annoncé son ancien propriétaire.

Un prix décevant alors que la bâtisse était estimée entre deux et trois millions d'euros. L'acheteur est une société civile immobilière (SCI) basée à Aix-en-Provence, a détaillé François Marty, qui n'en connaît pas le bénéficiaire final. Sa demande de report de l'audience a été rejetée.

Les ventes de piscines explosent : voici celles que vous pouvez encore espérer commander pour cet été

  Les ventes de piscines explosent : voici celles que vous pouvez encore espérer commander pour cet été Les constructeurs de piscines exultent : les ventes de bassins ont explosé de près de 30% au cours de l’année écoulée ! Les entreprises croulent sous les commandes… mais il est encore possible de se faire livrer des équipements d’ici cet été. Voici comment. Tout baigne pour les constructeurs de piscines ! En un an, les livraisons de nouveaux bassins ont flambé de 27,5%, selon la fédération des professionnels de la piscine et du spa (FPP). Confinées, et ayant placé de l’épargne de côté, beaucoup de familles se sont en effet précipitées chez les piscinistes pour faire installer un bassin dans leur jardin avant l’été prochain. Au total, 70.

L'espoir d'une relance

En raison de difficultés financières, sa banque l'avait conduit à vendre ce complexe de remparts, bâtisses, cours et donjon, totalisant 6.500 mètres carrés dont 3.500 aménageables, qui domine la rivière du Guil, dans la vallée du Queyras.

>> A lire aussi - Brésil : carton plein pour les enchères d'infrastructures

"Déçu" par un prix de vente "pas en adéquation avec la valeur du site", il estime cette vente "faussée" par les conditions des enchères, réalisées en plein confinement. "A ce prix-là, il y aura certainement une surenchère", ajoute-t-il, assurant que "toute personne peut dire 'je relance'" d'ici à dix jours, ce qui provoquerait une nouvelle audience d'enchères, selon lui.

"Il faut que les futurs acquéreurs ne soient pas entravés dans leur déplacement" pour la visite du château puis de la vente, poursuit François Marty, un investisseur immobilier basé à Aix-en-Provence.

Nice : « Une double peine », « un toit, c’est un droit », les expulsions des HLM facilitées en cas de condamnations font réagir

  Nice : « Une double peine », « un toit, c’est un droit », les expulsions des HLM facilitées en cas de condamnations font réagir Anthony Borré, président du principal bailleur social de la métropole, souhaite également que la personne expulsée « n’ait pas accès à de logement social pendant cinq ans » © F.

Un problème de bail commercial

Trois avocats ont "poussé les enchères" pour leurs clients lors de l'audience au tribunal de Gap, a précisé cet ancien propriétaire. Il assure que ce prix de vente rembourse "tout juste" ses créances auprès de sa banque. Selon le maire et une association d'amis du fort, un bail commercial attaché à la vente empêcherait le nouvel acheteur d'avoir la jouissance immédiate du bien.

>> A lire aussi - Une mèche de cheveux de Napoléon bientôt vendue aux enchères

C'est ce qui avait freiné la mairie dans son intention de préempter le bâtiment pour en faire un outil de développement touristique. La présence de Fort Queyras sur cette butte est attestée dès 1265. À la fin du XVIIe siècle, Vauban le renforce et le modernise pour mieux défendre la frontière italienne proche.

Le château est occupé par l'armée jusqu'à sa démilitarisation après la Seconde guerre mondiale, puis a été racheté par des propriétaires privés successifs jusqu'à François Marty.

Un agent immobilier condamné pour avoir presque doublé le prix d'un bien .
L'homme avait surévalué le montant du bien que ses clients voulaient vendre, alors qu'ils en avaient acheté un nouveau avec lui également. Il a sans doute eu les yeux plus gros que le ventre. Comme le rapporte Le Figaro, un agent immobilier a écopé d'une amende de 30.000 euros pour avoir surestimé le prix d'un bien qu'il devait vendre pour ses clients. Le bien en cause avait été estimé par l'agent à 400.000 euros alors qu'au final, les clients n'ont pu le vendre que 242.000 euros, soit quasiment deux fois moins, deux ans plus tard.

usr: 2
C'est intéressant!