•   
  •   

Immobilier L’assurance perte d’emploi, une protection utile ou superflue ?

19:50  07 mai  2021
19:50  07 mai  2021 Source:   20minutes.fr

pilotes qui ont changé d'habitudes pendant le verrouillage, a été informé de contacter l'assureur

 pilotes qui ont changé d'habitudes pendant le verrouillage, a été informé de contacter l'assureur © fourni par ceci est de l'argent MailonLine logo Les automobilistes qui ont changé des habitudes de conduite au cours de la pandémie devront parler de leur assureur pour s'assurer que leur couverture convient à leurs besoins, Aller comparer a averti. Mesures temporaires mis en place pour soutenir les conducteurs pendant la pandémie par l'Association des assureurs britanniques se terminent le 30 avril.

En ces temps d'incertitude, il est tentant de multiplier les couvertures privées. L'assurance perte d'emploi promet notamment de compléter les indemnités de Pôle emploi pour limiter la perte de rémunération. Mais est-ce réellement avantageux ?

  L’assurance perte d’emploi, une protection utile ou superflue ? © IStock / City Presse ARGENT - En ces temps d'incertitude, il est tentant de multiplier les couvertures privées. L'assurance perte d'emploi promet notamment de compléter les indemnités de Pôle emploi pour limiter la perte de rémunération. Mais est-ce réellement avantageux ?

Le spectre du licenciement fait trembler bon nombre d’actifs. Car si certains secteurs permettent aux salariés de changer d’entreprise sans jamais craindre la précarité, d’autres laissent en revanche sur le carreau de nombreux travailleurs. Les allocations-chômage versées par Pôle emploi sont prévues dans ce cas-là. Mais certaines compagnies d’assurances proposent de compléter cette enveloppe.

"Side project" : comment jongler entre un emploi à temps plein et un projet d'entreprise ?

  Vous tricotez des moufles pendant votre temps libre ? Vous tenez peut-être là un vrai projet d'entreprise. Quelques conseils pour donner vie à votre “side project” et booster durablement votre moral. Il pique, il coud, il épingle, il surjette… Du matin au soir, dans les transports en commun ou pendant sa pause déjeuner, Sébastien Mandrier, 32 ans, assistant de gestion dans une banque, profite de chaque minute de son temps libre pour s'adonner à sa passion : la couture. «J'ai commencé à créer des vêtements pendant le premier confinement. Depuis, je ne peux plus m'en passer.

Ne pas tout confondre

Très peu développé en France, le marché privé de l'assurance perte d'emploi comporte deux types de produits bien différents. Le plus souvent, c’est à l’occasion de leurs démarches pour obtenir un prêt immobilier que les particuliers entendent pour la première fois parler de ce genre de couverture. Cette option fait en effet partie des garanties proposées dans le cadre de la fameuse assurance emprunteur, incontournable pour l’accession à la propriété. L’objectif est de couvrir les mensualités de remboursement du crédit dans l’éventualité où vous perdriez votre emploi.

Ce que l’on sait moins, c’est qu’il existe également des offres indépendantes de tout achat immobilier. Également appelés assurance perte d’emploi ou assurance chômage, ces contrats visent tout simplement à compenser une baisse de revenus, en complément des indemnités légales versées par Pôle emploi.

Impôt sur le revenu : n’oubliez pas vos exonérations et crédits d’impôt pour abandon de loyer

  Impôt sur le revenu : n’oubliez pas vos exonérations et crédits d’impôt pour abandon de loyer Si vous êtes propriétaire bailleur et que vous avez accordé à votre locataire professionnel l’annulation d’un ou plusieurs loyers l’an passé, sachez que les montants concernés sont exonérés d’impôt sur le revenu. Pour les loyers de novembre, un crédit d’impôt vous est même octroyé. Voici la marche à suivre pour signaler ces éléments dans votre déclaration de revenus. La déclaration des revenus fonciers n’est pas forcément la plus aisée. Contrairement aux salaires ou aux pensions de retraite, ces revenus ne sont pas pré-remplis par l’administration fiscale dans votre formulaire en ligne.

Gare aux cas d’exclusion

À première vue, il semble plutôt judicieux de se prémunir contre les conséquences financières du chômage lorsqu’on travaille dans un secteur en crise. Sauf que les conditions d’accès sont souvent très strictes. Que la couverture soit ou non liée à un crédit immobilier, le CDI est de rigueur, parfois même assorti d’une certaine ancienneté. De même, ces contrats ciblent les actifs les plus jeunes, en excluant en général ceux qui ont atteint la cinquantaine.

Plus encore, ce sont les modalités de rupture du contrat de travail qui sont limitées. Pour pouvoir bénéficier de cette prise en charge, il faut en effet avoir perdu son emploi de façon involontaire. En clair : il faut avoir été licencié, que ce soit dans un cadre économique ou pour motif personnel (insuffisance professionnelle, faute…). La démission et la rupture conventionnelle ne sont donc pas couvertes, pas plus que la situation de chômage partiel (puisque le contrat n’est pas rompu).

Comment ils ont retrouvé un job à plus de 50 ans grâce à un parrain

  Comment ils ont retrouvé un job à plus de 50 ans grâce à un parrain L’association pour l’emploi des cadres (APEC), a lancé en mars dernier la seconde édition de Talents Seniors, un dispositif de parrainage qui accompagne les plus de 50 ans dans leur recherche d’emploi. Ils ont participé à la première édition, et racontent comment le programme leur a permis de retrouver une activité. Reviennent souvent dans les médias les difficultés que rencontrent les jeunes diplômés sur le marché du travail.

Des indemnisations variables

Comme pour tout contrat d’assurance, il faut apporter une attention particulière aux modalités de franchise, de délai de carence et de plafonnement. La durée d’indemnisation par l’assurance est en outre nécessairement limitée dans le temps (six mois, un an ou deux ans selon les offres). Certains contrats d’assurance chômage pour un prêt immobilier imposent par exemple jusqu’à six mois de franchise à partir du licenciement. Durant cette période, ce sera donc à vous d’assumer vos mensualités de crédit. Coûteuse et peu attractive, cette assurance est d’ailleurs peu utilisée par les emprunteurs.

Quant à l’assurance perte d’emploi simple, elle s’adresse davantage aux actifs les plus aisés qui ont besoin d’un coup de pouce avant de rebondir. Rappelons en effet que les allocations-chômage atteignent en moyenne 79 % du montant des petits salaires, contre un taux d’environ 64 % lorsque le demandeur d’emploi gagnait plus de 3.000 euros nets par mois. Dès lors, il peut être intéressant de souscrire une assurance pour maintenir son pouvoir d’achat. À raison d’une quinzaine d’euros par mois, vous pouvez par exemple obtenir une enveloppe mensuelle de 600 euros pendant six mois maximum, mais seulement après avoir cotisé pendant six mois. De même, pour 26 euros de cotisations mensuelles pendant au moins un an, un cadre pourra percevoir 500 euros en plus de son chômage pendant vingt-quatre mois.

Notre système de protection sociale en danger, les formations les plus demandées par les chômeurs... Le flash éco du jour .
Retrouvez l'essentiel de l'actu éco du jour dans le flash réalisé par Capital. Le chiffre du jour : 31.774. C’est le nombre de recherches de formations réalisées au premier trimestre 2021 par les demandeurs d’emploi, sur la plateforme Maformation.fr. Ce nombre est en hausse de 49% par rapport au premier trimestre 2020. Sur les trois premiers mois de 2021, la formation la plus plébiscitée par les demandeurs d’emploi est le bilan de compétences. Juste derrière, on retrouve le CAP petite enfance et les formations pour devenir comptable. Rendez-vous sur Capital.

usr: 1
C'est intéressant!