•   
  •   

France Crash du Rio-Paris en 2009. Air France et Airbus renvoyés en correctionnelle

13:15  12 mai  2021
13:15  12 mai  2021 Source:   ouest-france.fr

'Rio TNT' détonate la rage d'investisseur sur un bonus de 7,2 millions de £ pour le boss d'évusée

 'Rio TNT' détonate la rage d'investisseur sur un bonus de 7,2 millions de £ pour le boss d'évusée © fourni par ceci est de l'argent mailonline logo Rio Tinto se préjoint pour une rébellion d'actionnaires demain après 7,2 millions de £ à son patron qui a supervisé la destruction d'un site sacré. Une énorme rangée se prépare de la décision d'accorder la manne à l'ancien chef de l'exécutif Jean-Sébastien Jacques - en dépit d'avoir été évanouis après que l'entreprise a explosé deux abris rock âgés de 46 000 ans.

Le crash du vol Rio-Paris a causé la mort des 228 passagers le 1er juin 2009. © AFP Le crash du vol Rio-Paris a causé la mort des 228 passagers le 1er juin 2009.

Cette décision de la chambre d’instruction de la cour d’appel invalide le non-lieu prononcé en 2019 en faveur de la compagnie et du constructeur

La cour d’appel de Paris a ordonné mercredi un procès pour « homicides involontaires » à l’encontre d’Air France et d’Airbus pour leurs responsabilités indirectes dans le crash du Rio-Paris qui avait fait 228 morts en 2009.

Cette décision de la chambre d’instruction de la cour d’appel, réclamée par le parquet général, invalide le non-lieu prononcé en 2019 en faveur de la compagnie et du constructeur au terme des investigations.

Rio Ferdinand: «Les responsables de Lyon devaient tirer Ferguson de Benzema '

 Rio Ferdinand: «Les responsables de Lyon devaient tirer Ferguson de Benzema ' © © Fourni par la mailonline Daily Logo Rio Ferdinand Dir Alex Ferguson était désespéré de signer Karim Benzema pour Manchester United avant de rejoindre réel Madrid. L'attaquant français a été une option régulière pour les Giants de Laliga depuis le passage de Lyon en 2009, notant 227 buts en 12 saisons et guidant Los Blancos à 18 trophées majeurs.

À l’annonce de cette décision, les quelques proches des victimes présents se sont étreints en larmes, soulagés.

Les avocats d’Airbus, Me Simon Ndiaye et Antoine Beauquier, ont immédiatement annoncé un recours en cassation, dénonçant une « décision injustifiée » selon eux, « en contradiction avec les juges d’instructions qui connaissaient bien le dossier ».

« Air France conteste avoir commis une faute pénale qui soit à l’origine de ce terrible accident », a réagi l’un des avocats de la compagnie, Me François Saint-Pierre.

« C’est une immense satisfaction d’avoir le sentiment d’avoir enfin été entendu par la justice », a déclaré, très émue, la présidente de l’association Entraide et Solidarité AF447, Danièle Lamy.

« Nous déplorons cependant qu’il ait fallu douze longues années pour en arriver là, douze années de détermination sans faille, peuplées d’incertitudes, de procédures tracassières et obscures, de découragement mais jamais de résignation », a-t-elle ajouté.

Rio Cops Actionnariat Backlash sur les paiements

 Rio Cops Actionnariat Backlash sur les paiements Géantisseur mondial Rio Tinto a été confronté à une révolte des actionnaires sur les paiements à ses dirigeants qui sont partis après la destruction de la gorge de Juukan. © Will Russell / AAP Photos Rio Tinto Président Simon Thompson concédait que la réputation de la société en Australie a pris un succès. La société a reçu une "première grève" après plus de 60% des actionnaires - bien au-dessus du seuil de 25% - voté contre son rapport de rémunération.

Les « causes indirectes » du crash imputables aux entreprises ?

Le 1er juin 2009, le vol AF447 reliant Rio de Janeiro à Paris s’était abîmé au milieu de l’Atlantique. Les pilotes, désorientés par une défaillance technique en traversant la zone météorologique instable du Pot au noir, n’avaient pu rattraper le décrochage de l’A330, entraînant la mort des 216 passagers et 12 membres d’équipages.

Le 29 août 2019, après dix ans d’investigations marquées par une bataille d’expertises, les juges d’instructions du pôle accident collectif du tribunal de Paris avaient rendu un non-lieu général.

Les investigations « n’ont pas conduit à caractériser un manquement fautif d’Airbus ou d’Air France en lien […] avec les fautes de pilotage […] à l’origine de l’accident », avaient alors estimé les magistrats.

Le parquet général estimait au contraire que les « causes indirectes » du crash étaient imputables aux manquements des deux entreprises : les dirigeants d’Air France « se sont abstenus de mettre en œuvre la formation et l’information des équipages » nécessaire, tandis qu’Airbus a « sous-estimé la gravité des défaillances des sondes » de vitesse Pitot et n’a pas suffisamment agi pour corriger ce dangereux défaut.

Le givrage de ces sondes fut l’élément déclencheur de la catastrophe. Causé par la formation de cristaux de glace lors d’un passage à haute altitude dans un amas de cumulonimbus, l’incident avait conduit à une incohérence des mesures de vitesse et désorienté les pilotes jusqu’au décrochage fatal en moins de 4 minutes.

Subventions à Airbus et Boeing : les Etats-Unis veulent régler le conflit d’ici juillet .
L'administration Biden a assuré jeudi 13 mai qu'elle faisait tout son possible pour trouver d'ici juillet un accord mettant un terme au vieux litige opposant les Etats-Unis à l'Union européenne sur les subventions illégales accordées aux avionneurs Airbus et Boeing. La représentante américaine au Commerce Katherine Tai a répété lors d'une audition devant la Chambre des représentants, jeudi 13 mai, que son objectif était de conclure un accord mettant fin au conflit Airbus-Boeing d'ici deux mois, conformément à la trêve annoncée début mars sur les tarifs douaniers punitifs.

usr: 1
C'est intéressant!