•   
  •   

France Droits des LGBT+ : Patrick Karam, vice-président d'Ile-de-France, dénonce les "mensonges" de Marlène Schiappa

18:50  17 mai  2021
18:50  17 mai  2021 Source:   lejdd.fr

La Grèce a lancé des îles 'sans Covid' — voici les plus belles à visiter

  La Grèce a lancé des îles 'sans Covid' — voici les plus belles à visiter La Grèce a lancé des îles 'sans Covid' — voici les plus belles à visiter Tous les moyens sont bons pour attirer les visiteur étrangers. Plus encore dans les pays qui dépendent largement du tourisme, comme la Grèce, où les fermetures de frontières dues à la pandémie accentuent les difficultés économiques. Certains d'entre eux ont créé de nouveaux visas pour les télétravailleurs. La République hellénique parie, elle, sur la vaccination massive d'habitants d'îles entières en mer Egée et Ionienne, destinées à recevoir l'appellation "Covid free", locomotives du programme "Opération Liberté".

TRIBUNE - Samedi, la ministre Marlène Schiappa avait attaqué dans une tribune le bilan de Valérie Pécresse, la présidente de l'Ile-de-France, en matière de droits des personnes LGBT+. Patrick Karam, vice-présient de la région, lui répond à son tour, en dénonçant des © AFP

TRIBUNE - Samedi, la ministre Marlène Schiappa avait attaqué dans une tribune le bilan de Valérie Pécresse, la présidente de l'Ile-de-France, en matière de droits des personnes LGBT+. Patrick Karam, vice-présient de la région, lui répond à son tour, en dénonçant des "contrevérités".

Une tribune en réponse à une autre tribune. Samedi, le JDD avait publié une tribune de Marlène Schiappa, ministre de la Citoyenneté et tête de liste LREM à Paris pour les régionales en Ile-de-France, laquelle soulignait son engagement en faveur des personnes LGBT+ et attaquait le bilan de Valérie Pécresse sur ce sujet. Patrick Karam, vice-président du conseil régional en charge notamment de la lutte contre les discriminations et lui-même candidat aux élections régionales sur la liste de Valérie Pécresse, a souhaité répondre à ce qu'il dénonce être des "mensonges". Voici sa tribune :

Royal Style

- Maxima sublime en famille pour le concert de ses 50 ans

  <p>Royal Style</p> - Maxima sublime en famille pour le concert de ses 50 ans La reine Maxima était attendue en famille, ce mercredi soir, au théâtre royal Carré à Amsterdam pour le concert de ses 50 ans. Et, comme ses filles, elle était en tenue de gala. 1/20 DIAPOSITIVES © Patrick van Emst/News Pictures La reine Maxima et le roi Willem-Alexander des Pays-Bas avec leurs filles à Amsterdam, le 12 mai 2021 La reine Maxima et le roi Willem-Alexander des Pays-Bas avec leurs filles à Amsterdam, le 12 mai 2021 2/20 DIAPOSITIVES © PPE/News Pictures La reine Maxima et le roi Willem-Alexander des Pays-Bas à Amsterdam, le 12 mai 2021 La reine Maxima et le

La lutte contre les LGBTphobies - une cause qui mérite mieux que les mensonges et les contrevérités de Marlène Schiappa

"La lutte contre l'homophobie mérite mieux qu'une instrumentalisation politique de campagne pour tenter de relancer votre candidat LREM bien à la peine. Vous avez raté votre cible car notre bilan en matière de lutte contre les LGBTphobies est salué par tous les acteurs.

Avec Valérie Pécresse, nous n'avons pas attendu la veille des élections régionales pour lutter contre les violences et les discriminations que subissent les personnes LGBT+ en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre et qui se manifestent sous différentes formes : mépris, remarques désobligeantes, moqueries, exclusion, insultes, violences psychologiques, tentatives d'humiliation, discrimination, harcèlement, coups, violence physique, voire meurtre.

TRIBUNE. Marlène Schiappa : "Défendons les droits des personnes LGBT+ à Paris et en Ile-de-France!"

  TRIBUNE. Marlène Schiappa : Marlène Schiappa, ministre de la Citoyenneté et tête de liste LREM à Paris pour les régionales en Ile-de-France, souligne son engagement en faveur des personnes LGBT+ et attaque le bilan de Valérie Pécresse. "A l'occasion du 17 mai 2021, journée internationale de lutte contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie, nous - candidats aux élections régionales en Ile-de-France - nous affirmons notre engagement à ne rien laisser passer face à toute forme de discriminations et violences faites aux personnes LGBT+ et nous appelons les candidats à s'engager.

En 2019, la Dilcrah (délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT) faisait état du recensement par la police ou la gendarmerie de 1 870 victimes d'infractions à caractère homophobe ou transphobe, contre 1380 en 2018 et 1040 en 2017. Ces chiffres traduisaient une augmentation de +36% du nombre de victimes d'actes anti-LGBT, tendance proche de celle de l'année précédente (+33%).

"

Une action volontariste et unique en son genre en matière de lutte contre les LGBTphobies

"

Face à ce constat alarmant et pour répondre à l'enjeu crucial que représente les droits des personnes LGBT, nous avons mené à la tête de la Région Ile-de-France une action volontariste et unique en son genre en matière de lutte contre les LGBTphobies s'articulant autour de 4 axes majeurs :

Tout d'abord, la prévention et la sensibilisation des jeunes aux LGBTphobies en soutenant les associations et structures qui œuvrent en faveur de la sensibilisation et de la prévention des LGBTphobies, notamment auprès des jeunes.

La France est-elle le premier pays à avoir verbalisé le harcèlement de rue, comme l’affirme Marlène Schiappa ?

  La France est-elle le premier pays à avoir verbalisé le harcèlement de rue, comme l’affirme Marlène Schiappa ? Le harcèlement de rue est déjà puni par la loi depuis 2014 en Belgique. C’est également le cas depuis 2015 au Portugal ou au Pérou.Vous nous interrogez sur une affirmation de Marlène Schiappa ce jeudi au micro de France Culture, relayée sur Twitter par le compte La République en Marche-Paris : «Nous sommes le premier pays du monde à avoir verbalisé le harcèlement de rue.

Ensuite, la sensibilisation du grand public et l'accompagnement des professionnels en favorisant des actions de communication à plus grande échelle visent à mieux informer le grand public sur les discriminations subies par les personnes LGBT+.

Troisième axe, la lutte contre les LGBTphobies dans le sport, qui est particulièrement touché par les discriminations LGBTphobes. Nous avons fait de la lutte contre les LGBTphobies l'un des objectifs des partenariats signés avec le mouvement sportif (ligues, comités et fédérations). Nous soutenons des modules de formation des éducateurs et dirigeants bénévoles, grâce auxquels les représentants du mouvement sportif s'engagent pour la lutte contre les LGBTphobies et travaillent sur les stéréotypes pour faire changer les mentalités et favoriser l'intégration et le respect de la différence. Nous avons aussi initié et fait signer en 2018 une charte d'éthique et de déontologie dans le sport à l'issue du colloque sur la 'Lutte contre les violences dans le sport'. Adoptée à l'unanimité par les 73 ligues et comités sportifs régionaux, les acteurs du sport francilien, se sont engagés à déployer cette Charte auprès des 19.300 clubs franciliens. Elle a pour objectif de faire reculer les nombreuses dérives constatées dans le milieu sportif notamment l'homophobie et doit être signée par chaque licencié de club. Elle est déclinée en 10 engagements à appliquer en toute circonstance. L'engagement n°4 porte sur la lutte contre l'homophobie dans le sport et tous les domaines de la vie. Ainsi, nous soutenons  l'association Mousse pour sensibiliser les responsables des milieux sportifs et leur donner les outils pour comprendre l'homophobie et agir contre les actes homophobes. L'action va également au-delà, en intégrant un accompagnement juridique des victimes d'homophobie et la poursuite de ses actions en justice contre les propos, actes et règlementations homophobes, notamment en milieu sportif.

Danica Patrick et son petit ami Carter Comstock Profitez de «bisous et cardio» pendant la séance d'entraînement

 Danica Patrick et son petit ami Carter Comstock Profitez de «bisous et cardio» pendant la séance d'entraînement Danica Patrick semble être des huiles de tête depuis le public avec son petit ami Carter Comstock. © fourni par les gens Danica Patrick / Instagram; Getty Images Le samedi, l'ancien pilote de voiture de course, 39, a partagé un PDA avec le fraîcheur co-fondateur pendant l'entraînement de leur couple. "Bisous et cardio", écrit-elle dans la légende. "Samedi des choses. Suivi de gaufres. En outre, bébé en sait plus sur la forme physique que moi ... Donc, j'ai dit, vous êtes responsable." Patrick a

"

L'action de Marlène Schiappa au gouvernement laisse perplexe les associations qui doivent, pour tout soutien, se contenter de coups de communication à répétition

"

Enfin, le quatrième axe de notre action consiste à protéger et accompagner les victimes d'actes LGBTphobes. La Région a accompagné fortement les actions menées par des associations comme le Mag Jeune LGBT qui accueille et soutient les jeunes LGBT notamment dans les quartiers prioritaires, ou l'association Stop Homophobie qui procure un accompagnement psychologique et juridique aux victimes d'homophobie. Il s'agit d'apporter une aide immédiate aux victimes et de sanctionner les auteurs d'actes et de propos homophobes ou encore l'association Flag! qui a développé une application permettant le signalement des LGBTphobies, sérophobies et violences conjugales au sein des couples LGBT et qui a mis en œuvre le dispositif 'En lieu sûr' qui identifie des lieux partenaires permettant à une victime de LGBTphobies dans la rue de savoir qu'elle peut aller demander de l'aide sans risque d'être jugé ou maltraité en particulier en cas d'agression LGBTphobes. Le siège du Conseil régional à Saint-Ouen est le premier bâtiment institutionnel francilien à être labellisé en 'lieu sûr'.

Phoebe Dynevor a parlé pour la première fois à la page Regé Jean-Page du départ 'Bridgerton'

 Phoebe Dynevor a parlé pour la première fois à la page Regé Jean-Page du départ 'Bridgerton' © Netflix Phoebe Dynevor a finalement parlé du trou en forme du duc que Regé Jean-Page partira à la saison de Bridgerton. Bien que triste, elle n'était pas surprise. Phoebe Dynevor a finalement reconnu le duc du trou en forme de Hastings que la deuxième saison de Bridgerton sera présentée.

Ainsi depuis 2016, nous avons consacré 2,7 millions d'euros à la lutte contre les LGBTphobies dont 1,522 millions d'euros au soutien d'actions comme le testing, l'accompagnement de poursuites judiciaires et l'hébergement des victimes d'actes LGBTphobes. Plus largement cet accompagnement à la sanction pénale, que nous préconisons, est unique en France.

En  2018, la Région Ile-de-France a adopté une délibération pour demander au gouvernement auquel appartient Madame Schiappa de lutter en faveur de la dépénalisation universelle de l'homosexualité. Cette démarche est restée sans réponse à ce jour de la part de votre gouvernement.

La campagne pour les élections régionales n'autorise pas tous les mensonges et contrevérités

Enfin dans un courrier adressé en 2019 au Président de la République, j'alertais sur la recrudescence des agressions violentes et les dysfonctionnements de toute la chaine de réponse judiciaire : refus d'enregistrer les dépôts de plaintes, orientation vers des dépôts de main courante, refus de qualifier les faits en tant qu'actes homophobes, enquêtes bâclées, classement sans suite… L'ensemble de ces dysfonctionnements favorisent le sentiment d'impunité et la récidive. Pourtant Marlène Schiappa qui était censée porter ces sujets n'a rien fait et son action laisse perplexe les associations qui doivent, pour tout soutien, se contenter de coups de communication à répétition.

Quid de l'accompagnement des associations pour le dépôt des plaintes? Quid de la formation des agents de police, des gendarmes, des parquets et des magistrats afin qu'ils soient en capacité de prendre la pleine mesure de ces affaires? Madame Schiappa est pourtant aujourd'hui sous la tutelle directe du ministre de l'Intérieur ce qui devrait lui offrir quelques leviers pour agir.

"

La campagne pour les régionales n'autorise pas tous les mensonges et contrevérités

"

EW des histoires inédites: podcast d'édition de fierté à revenir au-delà de la binaire .
La visibilité des personnes non celles de la culture populaire est à une hauteur de tous les temps.

usr: 1
C'est intéressant!