•   
  •   

France Darmanin, Bardella, le PCF... Un rassemblement de policiers très politique

14:55  18 mai  2021
14:55  18 mai  2021 Source:   lexpress.fr

Le RN demande à Castex d’appeler ses ministres « à la retenue » contre Le Pen

  Le RN demande à Castex d’appeler ses ministres « à la retenue » contre Le Pen Le numéro 2 du Rassemblement National, Jordan Bardella demande au Premier ministre Jean Castex d’« appeler ses ministres à la retenue » dans leurs critiques contre Marine Le Pen. Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement National, a demandé samedi 15 mai au Premier ministre Jean Castex d’« appeler ses ministres à la retenue » dans leurs critiques contre Marine Le Pen, estimant qu’en cas d’agression physique contre elle, ces derniers « en porteraient une part de responsabilité morale ».

Les syndicats de police ont appelé les citoyens à se rassembler mercredi devant l'Assemblée nationale. De nombreux politiques ont répondu à l'appel, dont le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin parle avec des policiers lors d'une visite à Marseille, le 25 février 2021. © NICOLAS TUCAT / AFP Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin parle avec des policiers lors d'une visite à Marseille, le 25 février 2021.

L'émotion n'est pas retombée dans les rangs de la police. Deux semaines après le meurtre du brigadier Eric Masson à Avignon, des milliers de policiers ont prévu de se rassembler mercredi devant l'Assemblée nationale à l'appel des syndicats, qui veulent plus de sévérité pour les "agresseurs des forces de l'ordre".

Darmanin à la manifestation de policiers : "Rien de plus normal que les soutenir"

  Darmanin à la manifestation de policiers : "Il n'y a rien de plus normal que soutenir les policiers dans une république", a souligné Gérald Darmanin présent brièvement au rassemblement. Deux semaines après le meurtre du brigadier Eric Masson, la police s'est réuni mercredi en milieu de journée pour protester contre le "laxisme" de la justice.

L'ensemble des syndicats ont appelé les "citoyens" à venir les "soutenir" lors du rassemblement prévu de 13 heures et 15 heures. Alors que la sécurité est devenue un thème de campagne à quelques semaines des régionales et à un an de la présidentielle, un large spectre d'élus devrait être présent, des Républicains au Rassemblement national, en passant par le Parti socialiste et le Parti Communiste (PCF).

  • Gérald Darmanin présent "pour la République"

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a confirmé lundi sa présence à la manifestation, lors d'un déplacement dans l'Eure. "Je serai mercredi à cette manifestation. C'est une manifestation pour la République", a déclaré le ministre de l'Intérieur, soulignant que "la colère des policiers est légitime". "Je vais leur dire à la fois mon soutien et ma présence et leur dire que nous sommes tous dans le même bateau pour lutter contre l'insécurité", a-t-il ajouté.

Fake news, rapport de police… : Jordan Bardella du RN épinglé par Yann Barthès dans Quotidien (VIDEO)

  Fake news, rapport de police… : Jordan Bardella du RN épinglé par Yann Barthès dans Quotidien (VIDEO) Le vice-président de Rassemblement National a fait pâle figure devant Léa Salamé puis Azzeddine Ahmed-Chaouch de "Quotidien" cette semaineDe nombreuses personnalités politiques se sont rendues à la manifestation des policiers devant l'Assemblée Nationale pour soutenir leur mouvement. Quotidien de TMC, qui a décrypté l'événement mais aussi sa "récupération politique", était sur place grâce à son reporter Azzeddine Ahmed-Chaouch. Ce dernier a notamment interrogé Jordan Bardella. "Je considère que 99,9% de nos forces de l'ordre font un travail exemplaire", a notamment déclaré le vice-président du Rassemblement National.

"Quand ils sont attaqués sans cesse par une partie de la classe médiatique, lorsqu'ils ont connu depuis dix ans le terrorisme, dont ils ont été les premiers ciblés, quand ils ont connu évidemment un an de violences de la part d'une partie des gilets jaunes (...) je peux comprendre leur colère", a-t-il encore expliqué.

Mais les syndicats préviennent : "Nous n'offrons pas de tribune" aux politiques qui se mêleront au rassemblement des policiers mercredi devant l'Assemblée nationale, "y compris" au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, a déclaré ce mardi Patrice Ribeiro, secrétaire général du syndicat Synergies Officiers. "On a invité tout le monde (...) Le ministre de l'Intérieur a dit qu'il passerait, grand bien lui fasse, au contraire. Il est le bienvenu, mais en tout état de cause pour tous les politiques, y compris le ministre de l'Intérieur, (il n'y a) pas de tribune, de piédestal", a-t-il ajouté au micro de RMC.

Manifestation "glaçante" des policiers: Gérald Darmanin porte plainte contre Audrey Pulvar

  Manifestation Gérald Darmanin a annoncé dimanche soir sur Twitter qu'il portait plainte contre Audrey Pulvar, tête de liste des socialistes aux élections régionales en Ile-de-France, car elle a "diffamé la police de la République" en jugeant "assez glaçante" la manifestation des policiers mercredi devant l'Assemblée nationale.Gérald Darmanin a annoncé dimanche soir sur Twitter qu'il portait plainte contre Audrey Pulvar, tête de liste des socialistes aux élections régionales en Ile-de-France, qui avait jugé "assez glaçante" la manifestation des policiers mercredi devant l'Assemblée nationale.

  • Jordan Bardella, du Rassemblement national

Le numéro deux du Rassemblement national Jordan Bardella a affirmé lundi qu'il participerait lui aussi, "comme beaucoup d'élus du RN", au rassemblement de mercredi.

"Oui j'y serai, comme beaucoup d'élus du Rassemblement national et au-delà des partis politiques, comme de nombreux élus qui voient aujourd'hui que les policiers sont usés", a affirmé sur France Inter le vice-président du parti d'extrême droite, interrogé sa participation éventuelle à ce rassemblement.

Les policiers "vivent avec le traumatisme d'Avignon, où l'un des leurs a été abattu par probablement quelqu'un qui est un récidiviste", a-t-il ajouté. "Si nous arrivons aux responsabilités, nous rétablirons l'autorité de l'Etat et nous protégerons matériellement, juridiquement, administrativement et par le droit nos forces de l'ordre", a fait valoir le candidat du RN pour les élections régionales de juin en Ile-de-France.

Selon une récente enquête du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) relayée par France Inter, 74% des policiers actifs ont l'intention de voter pour le Rassemblement national à la présidentielle 2022.

"Diffamation" de la police, "intimidation" : ce que l'on sait de la plainte de Darmanin contre Pulvar

  Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé dimanche qu'il allait porter plainte contre Audrey Pulvar pour "une série de propos" qui "viennent profondément diffamer la police". La candidate aux régionales en Ile-de-France, dont les soutiens vont à leur tour porter plainte, avait notamment indiqué avoir trouvé "glaçante" la manifestation par les syndicats de policiers, le 19 mai. Dépôt de plainte.

  • Fabien Roussel et Olivier Faure à gauche

Le candidat du PCF à la présidentielle Fabien Roussel et le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure ont également appelé à participer à ce rassemblement.

Interrogé sur la question, l'adjoint au logement à la mairie de Paris Ian Brossat a confirmé la participation du PCF à cette manifestation. "Bien sûr, le parti communiste y sera. Nous défendons toujours les fonctionnaires et en l'occurrence les fonctionnaires de police méritent d'être défendus parce qu'ils font un travail difficile", a précisé Ian Brossat sur Sud Radio.

AUSSI SUR MSN - Manifestation des policiers : Gérald Darmanin sera présent «dans son rôle de ministre de l'Intérieur», assure Stanislas Guérini

Darmanin contre Pulvar : plaintes, main tendue... la polémique en cinq actes .
Le torchon a brûlé entre le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin et la tête de liste socialiste aux régionales en Ile-de-France, Audrey Pulvar, ce week-end. Tout est parti des propos de cette dernière sur la manifestation en soutien aux policiers. © Loic VENANCE and Thomas COEX / AFP Audrey Pulvar le 07 septembre 2019 à Cannes, et Gérald Darmanin le 26 novembre 2020 à Paris. L'heure de l'apaisement semble avoir sonné entre Gérald Darmanin et Audrey Pulvar.

usr: 1
C'est intéressant!